Accueil > La Midinale | Par Pierre Jacquemain | 28 avril 2017

Brigitte Wieser : « Avec Le Pen au pouvoir, je ne sais pas si on pourra encore se battre »

Brigitte Wieser, du Réseau éducation sans frontières (RESF), s’alarme des conséquences, sur les libertés publiques, d’une arrivée de Marine Le Pen à l’Élysée – en particulier pour les droits des étrangers sans-papiers ou mineurs isolés…

Vos réactions (5)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (5)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Bonjour,
    Quel chantage ! Voter Macron, sinon vous aurez Le Pen !
    Question : le FN est-il un parti interdit en France ? Non : alors, il peut avoir des élus.
    Remarques : si la proportionnelle intégrale existait, combien aurait-il d’élus ? Et s’il avait de nombreux élus, son vrai visage apparaitrait...
    Question : qui a fait sortir le diable de la boite, et qui le nourrit à satieté pour qu’il ait autant de vitalité ? Le libéralisme et la Social Démocratie qui sont ses meilleurs carburants !
    Le score du FN est totalement fabriqué par la droite (LR, centristes, PS etc..) et par des partis sociaux démocrates comme le PCF d’aujourd’hui (je ne suis pas anti communiste et j’ai un profond respect pour les communistes d’hier et pour leur courage et détermination pendant les moments les plus sombres de notre histoire ; j’insiste pour les communistes d’hier (avant l’élection de ce clown de Robert HUE)).
    Les communistes ont fait campagne pour FI selon Pierre Laurent. Chacun appreciera sa langue de bois (comme d’habitude, nous sommes habitués). Je pense qu’il va avoir le retour aux législatives. Remarquez qu’à Toulouse où Lacaze, le secrétaire fédéral du PCF est un parfait opposant, ils ne nous ont pas manqué et notre détermination nous a permis de propulser JLM en tête du premier tour. RDV donc aux communistes qui ne se sont battus que pour promouvoir leurs candidats PC aux législatives justement à ces législatives. Nous allons pouvoir mesurer leur influence microscopique...
    Concernant L’Europe, une suggestion : le PCF pourrait se rendre à Whirlpool et expliquer aux travailleurs que sortir des traités austéristaires européens ne convient pas et qu’il faut réorienter l’Europe (message creux qu’il passe en boucle). Il aurait le retour de salariés qui seraient soulagés en ayant comme seul avenir de venir gonfler les effectifs de Pole Emploi !
    Pour moi le 7 mai ne me pose aucun problème : je voterai blanc. Dis autrement contre l’effet et contre la cause. Quand à ceux qui nous brandisse la menace Le Pen, peut être oublie t’-ils quelque chose d’essentiel : le peuple est le faiseur d’histoire. Si le FN était au pouvoir au moins celà réveillerait les consciences et ferait du même coup disparaitre le chantage permanents de l’oligarchie financière qui est aussi un fascisme. Comme FI a su SEUL faire disparaitre l’usurpateur de droite (le PS) et faire reculer le FN.

    ecureuil66 Le 28 avril à 16:01
       
    • @écureuil - Je vais voter blanc aussi mais je pense que cette dame, dont la phrase est un peu sortie de son contexte, faisait allusion au fait que son travail avec des enfants en situation irrégulière serait probablement mis en grand danger, et même probablement deviendrait "illégal" en rentrant sous le coup du délit de "solidarité" qu’elle a évoqué... si Lepen arrivait au pouvoir en France bien entendu...

      En l’occurrence, cette peur peut apparaître légitime car Lepen porte une idéologie fascisante dont l’expression la plus évidente se cristallise dans la méfiance/haine de l’étranger. Même si pour ma part, j’aurais tendance à penser que, si l’impensable arrivait, et malgré l’article 16 de la constitution, Marine Lepen risquerait de rencontrer nettement plus de résistances qu’on ne semble si facilement le croire devant la menace profilée avec ce second tour, car il lui faudrait purger l’armée et toutes les administrations de l’Etat et des collectivités locales de tous les gens hostiles à ses thèses et idées pour la laisser avancer sur le chemin du totalitarisme et de la dictature. Pour se faire, il lui faudrait notamment écraser les syndicats majoritaires de la Fonction Publique pour les remplacer par d’autres qui lui seraient favorables... ça lui prendrait un temps dont elle ne disposerait pas...

      Avec moins de 16,14% des inscrits ayant votés pour elle au 1er tour des élections, et même en lui ajoutant les 10% d’arrivistes et pseudo-pragmatiques de haut vol qui pourraient profiter de l’occasion pour tirer profit de la situation, je gage que ça ne suffirait pas à exercer la pression nécessaire à éloigner la France, qui n’a de fait pas oublié son histoire récente, de la démocratie.

      Mais elle pourrait faire du mal sans aucun doute aux plus faibles et aux plus exposés le temps qu’elle exercera ses fonctions. Il faudra alors se poser la question de la responsabilité collective dans l’arrivée de cette femme au pouvoir, même si la plus évidente semble être celle des électeurs qui ont directement voté pour elle... de leurs voisins qui n’ont pas jugé bon d’intervenir car habitués au racisme ordinaire... suivie de près par celle des médias qui ont contribué à l’essor de ce mouvement... puis de ceux qui ont préférés le vote blanc et l’abstention le jour de son élection... mais aussi de ceux qui ont voté pour des partis et des programmes qui reprenaient en partie les thèmes du Front National et ont participé à les banaliser et les crédibiliser... puis de ceux qui ont directement participé à "fabriquer" la misère et la violence dans laquelle ont baigné et baignent encore une majorité des électeurs du Front National... etc... etc...

      carlos Le 28 avril à 16:49
    •  
    • Seuls ? Un peu d’ouverture que diable, seuls vous etes tres minoritaires, et arreter d’insulter tout ce qui n’est pas vous.

      andree Le 29 avril à 09:23
  •  
  • @93 - tout fonctionnaire a qui l’on demande de réaliser un acte manifestement illégal et contraire à l’intérêt général, a un devoir de désobeissance...
    Si le caractère illégal d’un ordre est évident à distinguer car formaliser par des textes de lois jugées constitutionnellement applicables (par exemple comme ordonner de brûler des paillotes construites sans autorisations sous l’ordre d’un préfèt... Les policiers ont tous été condamnés pour mémoire), la référence à un Intérêt Général dont normalement est garant le processus législatif à travers les débats dans les chambres des élus, recquiert TOUT L’APPUI DES SYNDICATS DE LA FONCTION PUBLIQUE derrière le fonctionnaire qui a désobéit en son âme et conscience. D’ou l’importance des syndicats car suffisament puissants pour peser sur les décisions et sanctions administratives...

    Autrement dit, à moins de considérer que toutes les lois présentées par le Front National, seront soient votées par une majorité de députés, soient conformes à la constitution (qu’on ne peut pas légalement de toute façon modifiée sans vote de l’Assemblée Nationale et du Sénat, puis validée par référendum), et donc pratiquement tout à fait conformes à la perception majoritaire qu’en ont les représentants du peuple et le peuple lui-même, il y aura possibilité pour chaque fonctionnaire de faire valoir l’Intérêt Général voir le caractére "illégal" d’un ordre lorsqu’on lui imposera soient des directives indubitablement "stigmatisantes" et/ou racistes, etc...

    Or, je crois que vous allez avoir du mal à convaincre que les lois souhaitées par le FN ne revêtent pas de caractères discriminants pour une partie de la population vivant tout à fait légalement sur le territoire français...

    carlos Le 1er mai à 11:46
       
    • Et si aucune des lois portées ou des ordres directs du pouvoir executif que représentera le FN ne s’avèrent anti-constitutionnelles ou que la constitution elle meme aurait ete changée avec l’approbation des élus et des français eux-mêmes, alors il sera de bon ton de tirer les conclusions qui s’imposent :
       Soit le FN ne fera rien de ce qu’il aura promis à ses électeurs et le danger n’aura été qu’un psychodrame fantasmé.
       Soit une majorité avérée de français soutient entièrement le projet xénophobe et fasciste du FN.

      Evidemment, pour ma part, les réactions en seront totalement différentes :
      dans le 1er cas, le FN aura fait la preuve qu’il n’est pas anti-système et la colère des pauvres gens retrouvera très probablement le chemin des valeurs de solidarité et des luttes pour le progrès pour tous...je mettrais alors mon bulletin dans l’urne avec en train en meme temps que des millions de gens supplementaires pour un programme democratique et citoyen....
      Dans l’autre cas... Je fais mes valises...

      carlos Le 1er mai à 12:07
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?