Accueil > La Midinale | Par Pierre Jacquemain | 29 juin 2017

Caroline Fiat : « On a gagné un gros pari en faisant entrer une aide-soignante à l’Assemblée »

Députée de la France insoumise, Caroline Fiat raconte ses premiers jours au Palais-Bourbon, où elle a déjà constaté les pratiques peu démocratiques de la nouvelle majorité. Elle explique aussi quelles y seront ses ambitions politiques.

Vos réactions (43)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (43)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • On compte sur vous à l’Assemblée Caroline pour défendre la feuille de route de la France Insoumise : liberté, égalité et fraternité... Pour que ça ne reste pas qu’un voeu pieu !

    Carlos Le 29 juin à 13:40
  •  
  • Bravo pour votre entrée. Vous avez les pieds dans la dure réalité des métiers indispensables et si mal payés. Mais si pouviez rabattre le caquet de Staline-Melenchon, ce serait pas mal. On n’entend que lui et ses rodomontades d’un autre âge. Son effondrement dans les sondages devrait vous alerter. Ce n’est pas en jouant Max la menace qu’il arrivera à convaincre. Prenez le pouvoir dans votre propre parti avant de songer rallier autour de vous la majorité des Français.

    en-rouelibre Le 29 juin à 16:17
  •  
  • Il faut reconnaître à Caroline Fiat une certaine constance dans ces combats.

    Le choix des deux groupes Insoumis et Gauche démocratique et citoyenne de la soutenir pour l’élection du président de l’Assemblée - toute symbolique compte tenu du poids écrasant de LREM - était parfaitement justifié. Si elle parvient à survivre aux coups de gueule et à l’égo forcené de Jean Luc Mélenchon, elle apportera un plus à la visibilité de la gauche de transformation.

    A l’image de Danièle Obono (FI) ou d’Elsa Faucillon (PCF), Caroline Fiat est une élue remarquable incarnant un renouvellement générationnel qui n’est pas surfait.

    SB Le 29 juin à 19:31
       
    • Oui, le renouveau générationel, soit ...

      Mais il faudrait avoir une sérieuse culture politique et un vécu politique pour faire député, connaitre toutes les données du système economique mondial, historique avant de prendre un tel poste.

      "Rendre le pouvoir au peuple", oui ....

      Mais pffff, par qui ?

      Le pouvoir ,il est déjà au peuple. Il suffit de se présenter avoir un programme, ou une grande vision politique de ce monde et d’être élu.

      C ’est pas gentil pour elle, ce que je vais dire, elle a l’air sympathique, gentille, passionnée, tout ce que vous voulez, mais ... C ’est quand même une parachutée élue sous les couleurs d’un mouvement. Elle n’est pas à sa place. Elle n’ a pas toute les compétence nécéssaires pour être députée.

      Boarf, bonne chance quand même.

      bdpif Le 29 juin à 19:47
    •  
    • "Si elle parvient à survivre aux coups de gueule et à l’égo forcené de Jean Luc Mélenchon"

      Voilà qui aurait manquer indubitablement...

      carlos Le 30 juin à 12:32
  •  
  • Mais si pouviez rabattre le caquet de Staline-Melenchon, ce serait pas mal

    Comme son nom l’indique le mouvement de M. Mélenchon n’a pas été créé pour bêler en choeur avec le troupeau et c’est pourquoi il a recueilli 7 millions de suffrages.
    Ainsi vous préfereriez un réprésentant en susucre tout miel, révérencieux envers les journaleux, angélique, faible et veule avec les forts pour représenter les plus démunis. Tant il est vrai qu’autour il n’y a que de très gentils médiacrates et de mignons politicards. C’est très efficace pour la gauche de s’étaler devant les forces de l’argent et d’ailleurs il n’y a qu’a voir le ps.
    Surtout attribuer à M. Mélenchon des traits de caractère et à lui seul de colère et d’agressivité qui se retrouvent chez tous les médiacrates et hommes politiques (faut-il rappeler le casse toi pov con, les je vous interdit de dire ca, la meute contre duflot etc...etc...) est-ce bien lucide ? Rappeler ici la liste des insultes, mensonges et traquenards (voir la dernière en date exemplaire avec Mme Obono) prendrait des années.
    Ce suivisme aveugle de la meute médiacratique est-il vraiment de mise ici ?
    Oui cela les chagrine bien les journaleux de ne pas être traités avec tous les égards qu’ils croient dus à leur rang. Oui insidieusement se sont reconstituées des castes de privilégiés qui se croient supérieurs et plus égaux que les autres devant qui le "bas peuple" devrait se montrer respectueux à l’égard de ces pseudos élites. On se demande bien au nom de quoi d’ailleurs.
    Les insoumis viennent rappeler des principes simples issus de la révolution et inscrits dans la devise de la République. Il semble qu’à présent ils soient remplacés par pognon, égoisme, concurrence.
    Des hommes et des femmes capables de tenir tête à leurs suffisances il en faut plus et heureusement que les insoumis apportent avec courage, car il en faut, la preuve de leur insoumission à ce système pourri.
    Au final personne ne vous demande d’adhérer à la France insoumise mais de grâce gardez vos leçons de savoir-vivre pour les arrogants de la classe dominante et cessez d’entretenir le système en attaquant un homme plutôt que de combattre ses idées si elles vous déplaisent.
    Parce que le petit truc du méchant Mélenchon pour tenter de contenir la vague de colère qui monte du peuple vous savez cela ne prend plus.

    irae Le 30 juin à 06:01
       
    • @ Irae
      La question n’est pas de savoir si ça prend ou pas le "méchant Mélenchon".

      La question est de savoir jusqu’où les fameux "gens" comme il les nomme supporteront le comportement d’un personnage que même ses camarades commencent à trouver un peu lourd (revoyez la séquence de l’arrivée des députés FI à l’Assemblée, la visite de l’hémicycle etc).

      Et franchement, mette sur le même plan les "Sans-culotte" et les "Sans-cravatte" comme il le fait (à ce propos l’intéressé en portait une sous sa veste !) ça finit pas ne plus rien traduire, si ce n’est la volonté de faire le buzz, de faire parler de soi. Il est une chose de mentionner les 7 millions de suffrages du premier tour sur son nom, il en est une autre de ne pas voir qu’à force cela agace, énerve et devient contre-productif. Fort heureusement, la FI à d’autres choses à apporter qu’une bête de foire. Avec des députés comme Caroline Fiat pour rendre le fil de la discussion, c’est quand même autre chose. Elle n’a pas fait trente ans de carrière politique dans les salons Mitterrandien du PS, au Sénat et au conseil général socialiste de l’Essonne.

      Entre un représentant "en sususcre" pour reprendre vos mots et un provocateur grossier, il y a une marge quand même. La politique spectacle, ça marche le temps d’une campagne mais je ne crois pas qu’à la longue cela puisse tenir. Et ce n’est pas en le mettant tout le temps en avant que davantage de gens achèteront le produit. La FI mérité mieux que le spectacle que donne à la presse - qui s’en régale - son leader.

      Peu le reste et pour ce qui me concerne, il y bien plus d’Insoumis qui valent la peine de dépasser les tensions. Dans ma circonscription, j’ai souvent discuté avec des Insoumis d’un des trois groupe de soutien et ils n’étaient d’ailleurs pas tous sur cette longueur d’onde de la stratégie médiatique de la tension permanente de Mélenchon, loin s’en faut.

      SB Le 30 juin à 10:33
    •  
    • @Irae - Mélenchon est un des sujets préférés de SB... J’imagine que vous ne l’aurez pas encore remarqué. Il semble en effet qu’en toute état de cause, dénoncer son autoritarisme et sa tartufferie soient des priorités majeures car favorisant la construction d’un respect mutuel à gauche pour faciliter les discussions de travail.

      carlos Le 30 juin à 12:44
  •  
  • C ’est quand même une parachutée élue sous les couleurs d’un mouvement. Elle n’est pas à sa place. Elle n’ a pas toute les compétence nécéssaires pour être députée.

    1/ ce n’est certes pas la modestie qui doit vous étouffer
    2/ si vous alliez y voir de temps en temps les retransmissions de l’assemblée vous auriez un autre point de vue et prêteriez moins de qualités aux sortants
    3/ je rappelle le caqueteur, le doigt d’honneur les huées et remarques sexistes sur les tenues des femmes à l’assemblée etc....etc...
    4/ vous avez peut-être voté pour la voyante de la majorité ?
    5/ avec vous le mépris de classe à de beaux jours devant lui
    6/ mépris pour mépris et compétences pour compétences allez prendre des cours d’orthographe ou relisez-vous

    irae Le 30 juin à 06:13
       
    • Mais nooon.
      Il n’y a rien de méchant dans mes propos contre cette personne. Une aide soignante député, c ’est super pour elle, je suis content pour elle, je lui souhaite une bonne chance et le meilleur. Elle a toute mon estime.

      Le problème n’est pas là, c ’est la présence de gens de la société civile qui prennent une place de député qui est trop grosse pour eux. Et c ’est pour cà qu’ils n’ont pas les compétences à ce rôle. C ’est pas spécialement et uniquement sur les députés de la France Insoumise, cà porte aussi et surtout chez macron ,vu qu’il a beaucoup plus député de la société civile. Beaucoup, n’y conaissent rien. Macron leur a même fait un briefing.

      On va leur demander de voter pour des lois sur l’economie, l’international, etc. Ces gens de la société civile ne connaissent pas ces domaines. Ils vont se retrouver à demander qui voter à leur représentant et lever la main comme des marionettes.

      Et puis moins de dialogue, de discours constructifs sur les mesures à voter. D’améliorations à apporter même si l(on est pas d’accord avec elles. Un dialogue démocratique.

      "Rendre le pouvoir au peuple n’est qu’un slogan populiste"
      N’importe qui, même vous dans cette démocratie, a la liberté de présenter un programme, d’avoir des idées, faire preuve de compétence, commencer à se faire élire dans une mairie, puis un conseil général et se présenter ensuite en tant que député. Et là, si les résultats précedents sont bons , se faire élire député.. Et là, on a un vrai député.
      Exemple : PCF, PS, ensemble aussi avec Clementine.

      Je vais pas demander à mon coiffeur d’être député. Il y connait rien.

      bdpif Le 30 juin à 12:12
  •  
  • Petit mot à l’attention des trolls qui polluent ce site :
    Vos attaques anti-Mélenchon (ressassées unaniment par la médiacratie) et à présent contre les élus de la France Insoumise avec un mépris de classe que ne désavoueront pas les puissances (que vous servez) ne font que reforcer nos convictions ce dont je vous remercie.

    irae Le 30 juin à 06:26
       
    • @Irae,

      Je suis entièrement avec tous vos propos.

      Effectivement cela devient lassant, plus que cela même, ces JLM "bashing" et FI "bashing". A aucun moment, ne sont pointés des désaccords qui seraient très légitimes, à propos du projet, des 357 propositions de "L’avenir en commun". Des oppositions, des points de vue différents quant au projet de la FI ? Jamais ! Que des attaques personnelles dont le ton n’est guère différent de celui des aboiements des Medor médiatiques aux ordres. Sur quoi peut-on affirmer que cette femme du peuple, cette aide-soignante, au plus près du terrain qui est le sien, serait incapable, n’aurait "pas sa place" ? Qu’est-ce que ce mépris ? Devrait-on recenser les "compétences" de ces nouveaux élus et élues, que l’on serait certainement surpris. Mépriser à ce point l’intelligence au profit d’une très supposée supériorité (de qui d’ailleurs ? En fonction de quels critères ?) relève effectivement d’un mépris de classe ou d’une totale ignorance de l’intelligence du "peuple". Lorsque l’on voit où nous ont conduits, où ont mené ce pays les "compétences" de ces belles gens de tout bord qui seraient, eux, à "leur place", on peut rester songeur. Tenir ce genre de propos est nier l’intelligence collective et celles, individuelles, celles des "gens de peu" qui s’est souvent manifestée lors de grands moments émancipateurs ou de combats contre les forces dominantes.

      Irae, laissez tomber. Vous risquez de vous épuiser ou, du moins vous perdrez votre temps en relevant systématiquement la teneur des lignes de certains.

      Bien à vous

      Babeuf

      Babeuf Le 30 juin à 08:19
    •  
    • @Babeuf

      357 propositions de "L’avenir en commun"

      Le problème, Babeuf, c ’est que vous ne les évoquez jamais. Vous, pas spécialement vous, hein, l’ensemble des militants. Toute la campagne a été tournée pour dévaloriser le programme des autres, de diviser entre gauche, casser ses alliés, pouah, quelle tambouille cette campagne !
      Sans parler de votre programme.

      Vous vous êtes querellé avec le PS, aprés du PCF, les ecolos, et votre programme là dedans, vous en parliez quand ? Combien de commentaires sur ce site parlant de votre programme ? Très peu. Je dirais du 2%. Tout le reste des commentaires n’étaient que "Des histoires avec son voisin"

      Votre programme était celui du front de gauche, remasterisé 5 ans plus tards et quelques semaines avant les elections. Essayez de convaincre les gens de vos propositions plutôt que passer 5 ans à dire "Non, non, non, et non "a tout ce que vous ne comprenez peut être même pas.

      Moi je voudrais des députés qui disent "Non, on est pas d’accord avec cette loi, parce qu’elle va poser tel problème et tel autre. Nous vous proposons d’étudier une telle mesure de notre programme et qui pourrait en s’alliant avec la votre, aller dans un meilleurs sens. Cà s’appelle du dialogue, et là un député sert à quelque chose.

      On veut pas d’un groupe parlementaire qui dise oui ou non, sans comprendre les sujets, sans rien apporter de concret à l’amélioration de celui ci. A faire des propositions aussi. Des accords.

      Non, parce que sinon on va finir à des groupes parlementaires, pas démocratiques avec des gens de la société civile qui comprennent rien au sujet, et qui vont finir comme des pions à voter ce qu’on leur dit de voter.( Humour : Et la FI, je suppose, que ce sera non à tout. Histoire de dire qu’ils n’ont jamais voté un loi macron et qu’il faut donc voter pour la FI)

      Les élections sont finis, chacun à eu son petit fauteuil. Maintenant, la recreation est finie, Il faut savoir être compétent. Cà và pas être facile et évident pour les députés de la société civile.
      Bon courage à eux

      bdpif Le 30 juin à 12:36
    •  
    • @bdpif - je sais que ça ne va servir à rien mais bon... histoire de vous rappeler que si, le programme a été évoqué plus d’une fois en son temps... voici le site répertoriant les points du programme "l’avenir en commun" :
      je découpe le nom du site sinon mon post ne s’affichera pas..)
      (https:)
      //laec.fr/

      carlos Le 30 juin à 12:48
    •  
    • @Carlos

      Oui, je l’ai lu. Je me suis même inscrit pour le soutien à Melenchon pour pouvoir le lire (Sur un conseil de Pierre Magne),
      on m’a même demandé de voter simplement ’oui’, ’non’, ou ’peut être’ (Je crois), sur des pages entières entières de programme. J’ai décroché à l’international.

      Et puis de toute facon, dans 5 ans, ce sera un autre programme ;)
      Allez bonne journée à vous ;)

      bdpif Le 30 juin à 13:11
  •  
  • A baboeuf
    Non seulement vous avez parfaitement raison mais je me dois de compléter le propos.
    Les forces de l’argent à l’oeuvre ne se dissimulent plus ou plutôt sont de plus en plus visibles.
    Déjà lors de la campagne prési c’est avec effarement que nous avons été nombreux à constater avec quelle constance toutes les nuits les affiches du freluquet étaient remises à neuf ce qui suppose moyens et bras et à mon sens tout cela contre monnaie sonnante et trébuchante et non bénévole. Pour finir en apothéose avec des envois de messages anonymes sur les portables le vendredi se joignant au concert de culpabilisation des abstentionnistes.
    Tout ceci suppose d’amples moyens ou une armée de moutons. Mais jamais on n’avait vu aussi clairement la main invisible du marché dans ses manipulations.
    J’en ai été épouvantée et voir leur pouvoir d’infiltration jusqu’ici accentue encore ce sentiment.

    irae Le 30 juin à 11:40
  •  
  • comportement d’un personnage que même ses camarades commencent à trouver un peu lourd (

    En quoi ? Comment ? Quand ?
    Des allusions des affirmations péremptoires et de l’instinct grégaire en guise de démontration. Quant au fond !

    irae Le 30 juin à 12:09
       
    • @irae - vous avez raison, il s’agit d’affirmations sans fondements et de jugements de valeurs... Ne croyez-vous pas qu’il soit grand temps de ne pas répondre à cela mais de s’attacher au fond ? Je crois que ça participerait à montrer où se situe le sectarisme et les préjugés dans l’échiquier à gauche que de ne pas y répondre...

      carlos Le 30 juin à 12:51
    •  
    • @irae - ne pas y répondre ne veut pas dire ne pas le "souligner"...

      carlos Le 30 juin à 12:52
    •  
    • En tout cas, moi j’ai été gentil avec votre mouvement. Bien sur, je suis franc dans mes commentaires. Pour moi la FI n’est qu’un vieux mouvement d’extreme gauche populiste, et intéréssé par la fonction et le salaire politique sur le dos de milliers de militants qui ont donnée leur force, leur temps et leur argent pour ne mettre qu’une poigné de dirigeants du PG dans des fauteuils au chaud.

      Mais c ’était très facile pour moi de relever de Jean Luc Melenchon toutes les conneries et les propos mensonger, populistes, violent, au national et à l’international et en faire quelques articles dans quelques journeaux. Je vous l’ai déjà dis.
      Vous seriez passé de 19 à 10 % comme prévu. Moi je ne l’ai pas fait, par desespoir de l’intelligence collective. La droite non plus ne l’a pas fait, vous lui avez été utile pour dézinguer le PS.
      Même toute ma famille a voté pour Melenchon, il n’y connaissent rien en politique, je les ai laissé faire.

      Je m’en foutais, le peuple mérite ce qu’il vote.
      (Ca veut dire : Demerdez vous par la suite ;) )

      Arretez de vous faire passer pour des victimes. Même Melenchon vous a coupé tout les commentaires sur son blog.

      Vous êtes bien sur Regards, le journal de Clementine et Martelli, et de tout ses journalistes, on vous laisse la liberté de vous exprimer, et aussi de vous ramasser les critiques de ceux qui ne sont pas d’accords avec vous et qui vous le prouve, Donc argumentez, reconnaissez vos erreurs, plutôt que d’insulter les gens ou de mordre comme une secte "des témoins de Melenchon"

      Vous êtes libre et sur un journal libre.

      Faite leur plutôt un petit don pour les financer, Voilà de l’utile concret.

      bdpif Le 30 juin à 13:04
    •  
    • @ Irae
      Parce que vous croyez que tous les Insoumis vous ressemblent ?

      Dans ma circonscription, il y avait 3 groupes de soutien à JLM. L’un s’est dissout entre la présidentielle et les législatives, en particulier à cause de la pression du deuxième groupe (essentiellement des gens du PG très anticommunistes). Quand au troisième groupe de soutien, c’est celui avec lequel ma section PCF a de bons rapports, on ne s’insulte pas et eux même disent en avoir marre de voir Mélenchon partout, c’est la campagne des législatives qui leur a ouvert un peu les yeux, il était temps.

      Vous marquez un point sur un point (!) : le fond.
      Il n’est pas facile de discuter sur le fond avec vous je n’y arrive pas et les gesticulations de Mélenchon ne permettent pas cela.
      D’où une discussion qui en reste à commenter le côté médiatique des choses. Mais qui passe son temps à jouer à ce jeu avec les médias ?
      Pour le reste, oui nos débats devraient porter sur le fond. Mais quand on considère son contradicteur comme un ennemi de classe... (j’approuve que vous retrouviez les "classes", je préfère cela aux "gens"... on avance, on avance).

      SB Le 30 juin à 17:16
  •  
  • @bdpif,

    Croyez-vous que vais prendre du temps et de l’espace sur ce site pour vous décliner les 357 propositions de la FI pour la lecture desquelles, vous dites vous-même que vous vous êtes inscrit sur le site idoine pour les consulter ? Et vous me reprochez de ne pas les évoquer ? Franchement, vous me prenez pour qui ? Je vais finir par croire que c’est du foutage de gueule de votre part ! Il y en marre maintenant ! Quant à l’emploi à tout bout de champ du mot "populisme" et "d’extrême-gauche", il semblerait que cela ressortit surtout à de l’invective plutôt qu’à de l’argumentation. Je ne vous répondrai plus et je vous serai reconnaissant (au moins pour cela) de ne plus vous adresser à moi.

    Babeuf

    Babeuf Le 30 juin à 14:07
       
    • Tss, tsss, pas de cà entre nous.

      Encore une fois vous perdez votre temps, non pas à parler de votre programme, mais à vous en prendre à l’adversaire" Foutage de geule de votre part,invective, etc". Comme je vous l’ai écris, ce n’était pas vous personnellement que j’invoquais, mais la majorité des militants de votre FI.

      Je vous ai ecris que je l’ai lu votre programme.
      JE N EN VEUX PAS. Vous n’allez pas me forcer à le prendre.

      Vous autres les insoumis, vous êtes un parti qui ne supporte pas la contradiction, ni l’expression de parole.

      Et la FI est un parti populiste d’extrême gauche à l’égal du FN.
      Le FN va s’en prendre aux immigrés et vous aux dissidents.
      Melenchon n’ pas voté contre la torture en Corée du nord, a pris position pour la russie, dans toute ses guerres et massacre d’opposants, a repris les propos d’assad et de la Russie pour la Syrie, etc, etc
      ...

      Dans quelle catégorie voulez vous qu’on vous range ? La vrai gauche ? Ce serait du populisme.

      Vous ne voulez plus de dialogues ? Qu’importe !
      Les elections sont finis, dans 5 ans, vous reviendrez foutre le bordel SOUS UN AUTRE NOM, nous remettre une bonne droite au pouvoir, juste pour un chiffre, et quelques sièges de députés.

      La FI n’est pas au service du peuple, mais au service d’une poignée de dirigeants.

      Et vous, soit vous êtes un PG pris dans la magouille, soit vous vous êtes planté de gauche. Je vous invite à revenir au PCF. La gauche, la plus juste, humaniste et proche de vos convictions.

      bdpif Le 30 juin à 14:59
  •  
  • Conclusion :

    Cà ne sert à rien de venir polluer ce site à faire de la propagande pour la FI. Les elections sont finis. La FI changera de nom dans 5 ans. Et puis la majorité des francais n’en veut pas. C ’est prouvé.

    Parlez politique, economie, sociale,, international en votre nom et vos convictions, pas celui de votre parti. Votre parti ne vous represente même pas, il a juste quelques députés minoritaires. Vous êtes des hommes libres, vous avez la liberté de vous exprimer et surtout arrétez ce cirque de passer votre temps à casser vos alliés de gauche, du PS au PCF, du NPA à lutte ouvrière. Certains s’en prennent même à Clementine. Stoppp !!! Les elections sont finis. Exprimez vos idées politiques, vos propositions, les changements, les modifications que vous pourriez faire sur les lois macron, s’il vous ecoute (Ceci un autre paris).

    Arrêtez de nous vendre vos tapis FI, les elections sont finis
    Cà n’a pas marché il y a 5 ans, cà ne marche pas aujourd’hui, et cà ne marchera pas demain.

    bdpif Le 30 juin à 15:20
       
    • @ bdpif

      Vous énervez pas, vous risquez une "mélenchonite aiguë".... Après, ça part en vrille et on se fâche avec des gens comme Carlos dont je sais qu’il est plein de bonnes intentions.

      Je pense que les Insoumis évolueront dans le bon sens, celui de la démarche unitaire. On peut compter sur Clémentine, François et d’autres pour cela. L’avenir c’est eux, pas les vieux mitterrandiens défroqués qui se croient le nombril du monde. Les Insoumis se lasseront du personnage. Tout culte de la personnalité est voué un jour au déboulonnage, l’histoire nous l’a appris.

      La gauche ne se limite pas à Mélenchon, soyez en sûr. Zr vous avez raison de le rappeler.

      SB Le 30 juin à 17:32
    •  
    • Aujourd’hui Mélenchon demain Corbyn.

      irae Le 30 juin à 20:31
  •  
  • Politis, article publié le 28 juin 2017 :
    "PCF : Derrière la volonté de « renouvellement », la crise
    Sur fond d’échec électoral, la ligne stratégique de Pierre Laurent est plus contestée que jamais.
    On reprend tout à zéro. C’est ce qu’a annoncé, en substance, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF après le conseil national des 23 et 24 juin. Cibler les quartiers populaires, s’adresser aux abstentionnistes, lancer une consultation en septembre, et pourquoi pas même, changer de nom… Des recettes au goût de déjà-vu qui cachent une crise virulente. Sur fond d’échec électoral – le PCF a perdu plus de la moitié de ses électeurs, passant de 1,3 million aux législatives de 2012 à moins de 700 000 cinq ans plus tard –, la ligne stratégique de Pierre Laurent est plus contestée que jamais. « Nous n’avons pas réussi à empêcher l’arrivée de l’extrême droite au second tour, ni à créer une union large à gauche », a-t-il déploré, admettant que le PCF n’avait pas été « très lisible » sur la période.

    Après l’ambigu « soutien sans ralliement » à Jean-Luc Mélenchon, le PCF, qui a distribué son propre programme pendant toute la campagne, n’a pas réussi à recoller les morceaux avec la France insoumise (FI) pour les législatives. Résultat, des candidatures concurrentes quasiment partout, et un PCF affaibli, qui doit l’élection de ses 11 députés, en grande partie, à la mansuétude de la FI qui, face à la moitié d’entre eux, ne présentait pas de candidats.

    Au conseil national, « l’ambiance était lunaire, témoigne Frédérick Genevée, partisan d’un « dépassement » du parti pour réinventer une force de gauche. Certains ont dit que “ceux qui ne croient plus au PCF n’ont qu’à le quitter”, je n’avais pas entendu ça depuis vingt ans ! ». Certains demandent même la démission de Pierre Laurent. La direction a annoncé un congrès extraordinaire en 2018. « Si la question de ma présence à la tête du parti doit être discutée, elle le sera, affirme Pierre Laurent. Tous les débats auront lieu sans tabou. »

    Politis Le 30 juin à 18:10
       
    • Au moins débat il y a ! Et critiquer la direction est possible au PCF. Cela change des hommes providentiels qui s’estiment au dessus de tout.

      SB Le 30 juin à 20:44
  •  
  • Faites attention à ne pas trop critiquer, à ne pas trop dénoncer les outrances du monsieur parce que ses chiens de gardes veillent et mordent dès que l’on a le malheur de ne pas parler de lui en bien

    Où sont les chiens les vrais chiens de garde. A vos cotés bien entendu. Soyez clairs avec vous mêmes rejoignez vos pairs les macronistes.

    irae Le 30 juin à 20:38
       
    • L’accusation de macronisme est ici gratuite et ne caractérise qu’une chose : la banqueroute argumentaire de ceux qui l’utilisent.

      A chacun de considérer qui sont les idiots utiles du macronisme ...

      SB Le 30 juin à 20:47
  •  
  • Conclusion je suis de gauche

    la gauche caviar ou la gôche ps ?

    irae Le 30 juin à 20:43
  •  
  • Conclusion je suis de gauche

    la gauche caviar ou la gôche ps ?

    irae Le 30 juin à 20:43
       
    • La fameuse gauche caviar de Mitterrand... - dont JLM est le continuateur - et qui lui a offert un poste de sénateur pendant des années... C’est bien au PS de Mitterrand qu’est née la gauche caviar ?

      SB Le 30 juin à 20:50
  •  
  • En tout cas, moi j’ai été gentil avec votre mouvement

    c’est ca gentil je cherchais le mot comme un peloton d’exécution.

    irae Le 30 juin à 20:46
  •  
  • Parce que vous croyez que tous les Insoumis vous ressemblent ?

    moui et ?

    irae Le 30 juin à 20:47
  •  
  • A sb
    Que voilà un argument inédit.

    irae Le 30 juin à 20:52
       
    • Du même niveau que le vôtre ?

      SB Le 30 juin à 20:53
  •  
  • A sb
    C’est à se demander quels sont vos ennemis ou vos objectifs. Vus comme ca on vous croirait résolument libéraux.

    irae Le 30 juin à 20:55
       
    • Je vous retourne la politesse. Je me pose effectivement la même question... vous concernant !

      SB Le 30 juin à 21:20
  •  
  • Au moins débat il y a ! Et critiquer la direction est possible au PCf

    Tiens donc !

    irae Le 30 juin à 20:59
  •  
  • Tss, tsss, pas de cà entre nous

    si je veux sauf à ce que vous soyez le censeur de ce site.

    irae Le 30 juin à 21:02
  •  
  • Du même niveau que le vôtre ? SB Le 30 juin à 20:53

    Bla bla bla

    irae Le 30 juin à 21:04
       
    • Non là, je me rend à vos arguments, je ne peux dire mieux...

      SB Le 30 juin à 21:18
  •