Accueil > La Midinale | Par Pierre Jacquemain | 3 octobre 2017

Charlotte Girard : "Si révolution il doit y avoir, elle passera par les urnes"

Pour affirmer plus encore sa place de premier opposant à la politique d’Emmanuel Macron, la France Insoumise bétonne son projet politique et s’apprête à présenter son contre-budget. La co-responsable du programme de la FI, Charlotte Girard, est notre invitée.

Vos réactions (2)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (2)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Bonjour
    Oui , par les urnes , les élections, mais pas seulement:les gréves, les manifestations, et d’autres actions. Dans l’histoire je ne remarque pas de changement uniquement par les élections, surtout au niveau social.Les grandes avancées , non pas été forcement "démocratique", électoraliste, mais la rue , y a largement contribué...la révolution Française, , 1936, 1968....

    bobby Le 4 octobre à 11:53
       
    • On peut ajouter que la désobéissance, l’insoumission, si nécessaires qu’elles soient, pas plus que la révolte , ne sont la révolution ! Et même, le désespoir d’un autre avenir a débouché souvent sur un changement qui était le contraire de ce qu’on en attendait... L’absence d’une organisation démocratique, de masse et de lutte des classes , sachant conjuguer combat social, politique , électoral et idéologique est la grande question actuelle.
      Malgré quelques tentatives récentes de la remplacer par des mouvements populistes "catch all" ( attrape-tout), cette forme parti - tant décriée à droite comme à gauche -n’a pas été compensée jusqu’à présent par aucune autre construction politique alternative et durable.
      À cet égard , en France, on voit bien la difficulté que rencontre la France Insoumise , passé l’épisode électoral, d’occuper seule - et réellement - l’espace politique laissé par un PS en crise profonde et un PCF qui ,en dépit de son affaiblissement organisationnel et électoral, reste un point d’ancrage de la pensée et de l’action d’un réformisme révolutionnaire dans la tradition jauréssienne.

      Max RO Le 9 octobre à 14:01
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?