Accueil > Politique | Par La rédaction | 9 novembre 2016

Débat Mamère-Mélenchon : le replay

Présidentielle américaine, présidentielle française, écologie politique… Noël Mamère et Jean-Luc Mélenchon en ont discuté lors du premier dialogue politique co-organisé par Regards et France Info.

Vos réactions (24)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (24)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • 2 politiciens professionnel , blanc et + de 65 ans, il y a une couille dans le potage ou est la diversité social et générationnel. Quand a leur échange il a un intérêt limité, bof,bof

    leon Le 9 novembre 2016 à 16:20
  •  
  • Et merci à Regard pour ce dialogue entre J l Melenchon et Noël Mamere.
    Ça rehausse le niveau du débat ambiant.
    Il faut garder la pêche et ça aide à remonter le moral après la grosse carotte trump et les commentaires prolophobes qui s’en suivent pour toute explication, comme d’hab..

    Arnaud Le 9 novembre 2016 à 16:34
  •  
  • Encore !

    Dans toute idée, il faut chercher à qui elle s’adresse et de qui elle vient ; alors seulement on comprend son efficacité. Bertolt Brecht

    Desbois Christian Le 9 novembre 2016 à 17:00
  •  
  • Débat très intéressant. Le terme "planification écologique" organisé d’en haut chiffonne un peu Mamère (qui part des décisions citoyennes)mais dans le fond, je pense que JLM a raison, on ne peut pas organiser la mutation de tout un système productif sans "planifier" , prévoir etc...toutes les composantes impliquées dans une mutation écolo. Sans oublier les synergies qui s’imposent dans la redistribution électrique d’une région à l’autre par exemple, pour éviter les doublons ou les territoires oubliés...(intérêt général) . Enfin, ces 2 bonhommes font honneur à la discussion politique. ça change des langues de bois et des discours creux qu’on nous sert toute la journée.

    jorie Le 9 novembre 2016 à 17:15
       
    • Dans cette planification écolo , quelle place pourrait avoir une autre organisation du travail qui ne serait pas une captation de cette dynamique de création d’emplois par des entreprises classiques qui visent des bénéfices pour les actionnaires et plutôt la création de coopératives qui redonnerait du pouvoir aux travailleurs(ses) et permettrait une intervention plus citoyenne
      des gens dans la refondation d’une économie plus participative du monde du travail. Je n’ai rien entendu à ce sujet. les bonnes idées ici avancées risquent de se fracasser sur les écueils des structures capitalistes à l’oeuvre dans notre pays.

      Nathaloche Le 18 novembre 2016 à 20:01
  •  
  • Quel bonheur ! ça faisait si longtemps que je n’avais pas entendu un vrai “débat politique” entre des gens intelligents, sincères et fraternels ! Cela change tellement des petits calculs merdiques et des moulins à parole à 2 balles ! A quand la même chose avec Bessancenot, Lienneman, Batho ou Taubira ?

    nath Le 9 novembre 2016 à 17:56
  •  
  • Un très grand merci pour ce dialogue. Je commençais à me demander s’il ne fallait pas boycotter les élections présidentielles. Ces rencontres peuvent me faire changer d’avis.

    France Le 9 novembre 2016 à 17:56
  •  
  • J’les kiffe ces 2-là ! Il vient de se produire un petit moment de grandeur politique, où dans un dialogue constructif et sans fioritures, s’est donné à voir la mise en commun des qualités de chacun au service d’un projet d’intérêt general humain... Une suite est prévue. Respect Messieurs !

    Lucide Le 9 novembre 2016 à 18:20
  •  
  • Noêl a raison de dire que ce qui s’est passé aux States accélère les choses en France concernant notre camp progressiste. Souhaitons qu’il soit entendu et que nous parvenions tous à dépasser nos boutiques, chapelles et croyances ancestrales.

    choucroute Le 9 novembre 2016 à 18:30
  •  
  • Je n’avais pas la possibilité de regarder en direct. Cet échange m’intéressait vraiment beaucoup. Merci à tous les deux. Cela fait vraiment du bien de voir de politique échanger en parlant du fond et non essayer de faire le buzz. Cela m’a fait le même effet qu’après une période médiatique+++ où tous les "médias" nous répètent la même chose mais sans jamais parler du fond, des vraies questions et que je reçois Politis ou le Monde Diplo. Là enfin, j’ai une analyse, une prise de recul.
    Donc j’attends le débat suivant sur les migrants, l’Europe, la nation.

    Fadila Le 9 novembre 2016 à 20:38
  •  
  • Il aime bien les livres Mamere !!!!!
    Il devrait plus lire les Francais...

    gsdq Le 9 novembre 2016 à 21:07
  •  
  • Du fond et de l’espoir, ça fait du bien ! On est loin de la langue de bois
    Bon format : le journaliste ne se met pas en avant pour le buzz mais au service du dialogue et des idées
    Décidément oui on peut se passer de la TV ! alors partageons pour relayer

    BOUTHÉON Le 10 novembre 2016 à 00:39
  •  
  • Je préfère l’évolution et l’ouverture d’un Noël Mamère à celle d’un José Bové (que j’ai soutenu en son temps). Bové se réclame comme Mamère d’Ellul, mais alors que Mamère, après s’être égaré du côté droit avec Brice Lalonde, est reparti du côté gauche, Bové, lui, prend le chemin inverse et fricote maintenant avec des libéraux pro européen (j’entends par là : qui ont fait campagne pour le TCE) comme Cohn-Bendit.

    Michel Davesnes Le 10 novembre 2016 à 04:43
  •  
  • merci a regards pour ce débat ; intéressant et constructif , porteur d espoir .
    Surement un débat a diffuser largement dans les réseaux

    buenaventura Le 10 novembre 2016 à 08:04
  •  
  • Quand on voit les gens soulever des questions politiques, c’est vachement plus intéressant que d’avoir seulement accès à une liste de réponses . Revenez quand vous voulez !

    jb Le 10 novembre 2016 à 12:44
  •  
  • Deux petites commentaires :
    1/ Si J.-L. Mélenchon croit à ce qu’il dit à propos des électeurs de Trump qui votent en entendant son discours favorable à l’emploi : quand donc va-t-il lui-même adopter ce discours en mettant en avant ses propositions précises pour régler le problème du chômage de masse qui pèse tant sur la salariat ?
    Depuis qu’il apparut dans les médias en 2007, à la faveur de la création du FdG, jamais Mélenchon n’a développé cette problématique, d’où le fait qu’il n’est pas parvenu à mobiliser les abstentionnistes depuis tout ce temps.
    De ce point de vue, Mélenchon est socialement orienté couches urbaines du secteur public. Il ne touche pas le coeur du peuple.
    2/ N. Mamère est encore immergé dans l’activité institutionnelle de l’« homme politique » alors que tout devrait tenir d’abord à la revendication égalitaire de la citoyenneté.

    Serge Le 11 novembre 2016 à 12:17
       
    • @Serge : 1) pourtant cela est central dans son discours, je ne comprends pas votre remarque 2) pouvez-vous expliciter ?

      Mahen Le 11 novembre 2016 à 15:36
    •  
    • quand donc [Mélenchon] va-t-il lui-même adopter ce discours en mettant en avant ses propositions précises pour régler le problème du chômage de masse

      Trump promet qu’il va ramener les usines aux USA et régler le problème du chômage : on va voir.

      Mélenchon ne proclame pas qu’il va régler le problème du chômage. Il a des propositions politiques créatrices d’emploi : transition climatique, économie de la mer, services publics, reconstruction de l’éducation et de la santé, etc.

      Citoyen74 Le 11 novembre 2016 à 16:39
    •  
    • Perso, je pense que les emplois seront de moins en moins nombreux car mécanisation, robotisation, informatisation. C’est pourquoi, j’aimerais qu’on envisage de faire cotiser toutes ces machines qui remplacent les travailleurs.

      petit moufti Le 12 novembre 2016 à 15:26
  •  
  • Excellent et passionnant dialogue ! Merci à Regards pour ce format mettant en valeur le fond

    renaud Le 11 novembre 2016 à 14:49
  •  
  • Les questions de l’interviewer ne réussissent pas toujours à se débarrasser des tics journalistiques chocs (genre "faut-il être populiste pour faire gagner la gauche ?" (je cite de mémoire)) , qui visiblement agacent un peu Mélenchon.

    Mamère est un poil trop prolixe et on voit que Mélenchon ronge son frein par moments.

    Mais un débat d’un excellent niveau, ce qui n’étonne pas entre ces deux hommes d’expérience, de réflexion et de culture, et qui ne font pas semblant de tout savoir.

    Expérience à renouveler.

    Citoyen74 Le 11 novembre 2016 à 16:48
  •  
  • Quelle bouffée d’optimisme, d’espoir et d’intelligences. Enfin un débat politique de fond avec des porteurs d’idées et de projets qui réconcilient avec le Politique et qui donne l’envie de s’y jeter.
    Même le format est des plus plaisants avec cette ambiance bien loin des punchline à deux sous, éléments de language creux enfonçant des portes ouvertes et coach en communication dans l’oreillette. Un très bon moment de politique et d’échanges fraternels sur nos chances à venir. "Dialogue" et non débat si j’ai bien suivi d’excellent niveau ( un peu aux airs d’Apostrophe par moment vu le nombre de référence en ouvrages cités )
    Ce qui me frappe c’est la complémentarité de ces deux figures politiques qui, séparément, peuvent être considérés comme excessifs dans leurs idées ou leurs styles, mais qui, ensembles donnent l’impression d’un adoucissement mutuels tant dans la forme que sur le fond, tout devenant alors possible !
    A renouveler donc et à quand un débat alors ?

    Tuco49 Le 11 novembre 2016 à 20:57
  •  
  • J’attends avec impatience leur prochain rendez-vous où, cette fois, le thème central sera celui des réfugiés. Jean-Luc Mélenchon est très attendu sur ce sujet.

    petit moufti Le 12 novembre 2016 à 15:22
  •  
  • Incroyable que la gauche radicale soit incapable d’organiser plus souvent ce type d’échange. Donc merci à Regards pour l’initiative. On espere en effet une suite au débat sur des sujets peut etre moins consensuels. Pourquoi ne pas inviter O. Besencenot ?

    bertout Le 15 novembre 2016 à 17:26
  •