Accueil > La Midinale | Entretien par Pierre Jacquemain | 5 mai 2017

Edwy Plenel : « France insoumise, ressaisissez-vous ! »

Edwy Plenel, directeur de Mediapart, évoque avec nous la crise politique actuelle et le rôle que devraient endosser les médias en faveur d’un sursaut démocratique. Il invite aussi la gauche à prendre "le chemin des causes communes".

Vos réactions (135)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (135)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Le Pen élue avec 51% des suffrages exprimés

    96 Le 5 mai à 13:15
       
    • Cher Edwy Plenel,
      Il est rare que je ne sois pas d’accord avec vous, mais là non, non et définitivement non.
      On nous avait déjà fait le coup en 2002, sauver la démocratie et voter Chirac. A l’époque déjà j’avais dit non et je ne me suis pas déplacée. Chirac avait fait 82%, sans mon vote.
      Depuis le score du FN n’a fait qu’augmenter. Est-ce de ma faute, de la faute des Insoumis ? Non.
      Ce sont les politiques successives des différents présidents, le comportement indigne de certains élus, la situation de plus en plus difficile des gens qui ont poussé certains à se tourner malheureusement vers le FN.
      On peut le regretter à juste titre, mais à qui la faute ?
      Et depuis à chaque élection, on nous demande de voter utile au 1er tour et de sauver la République au second.
      Seulement nous en avons assez d’être pris en otages. Les élections sont faites pour que les citoyens expriment leur avis et pas celui que l’on veut leur imposer. Nous ne sommes pas des moutons de Panurge.
      Tant qu’une politique plus bienveillante ne sera pas mise en oeuvre, une politique qui redonne de l’espoir aux gens, tant que certains élus auront des comportements indignes, le risque de voir le FN prospérer persistera.
      Alors cessez de vouloir nous faire culpabiliser comme si c’était les Insoumis qui avaient porté Marine Le Pen au second tour, et arrêtez de crier haro sur les Insoumis, ils sont les premiers déçus des résultats du 1er tour et n’en sont nullement responsables.

      PRÉVÔT Ghania Le 5 mai à 21:12
    •  
    • . : Macron serait rien sans eux ! Depuis 17 ans ! Après avoir trahi leur parti politique, leurs militants, leur gouvernement respectif (depuis Jospin, pour ces socialistes) ; après avoir trahi leur loge maçonnique grace à leurs fraternelles ; après avoir grace aux faux administratifs et judiciaires trahi la France, sa sécurité, ses Finances Publiques (avec leurs patrons fraudeurs du fisc) , sa Laïcité, après avoir trahi ses enfants ; avec des élus et responsables de droite, qui en ont fait tout autant ! grace à leurs fraternelles maçonniques PS-p² ; Ils se sont mis En Marche ! : .
       - Aux ELECTEURS de MACRON, qui ont en marre de ces spécialistes de la politique, ces vieux briscards impliqués dans tous les mauvais compromis jusqu’à la compromission et qui ont fait que toute une jeunesse et plus, ne croient plus en la politique ! Alors à tous ces RIPOUX DE LA POLITIQUE ! ! ! attendez la nommination du PREMIER MINISTRE par MACRON ! Et vous serez tous .... RASSURES !

      rene uniat Le 5 mai à 22:34
    •  
    • Comme une des auditrices qui a répondu à votre message, Monsieur Plenel, et étant très souvent en accord avec tout ce que vous dites...je ne suis pas d’accord avec vous... ;aujourd’hui..je suis comme cette auditrice qui dit ne pas avoir voté Chirac en 2002....sauf que moi...j’ai voté pour le soi-disant vote utile alors que les idées de Chirac n’étaient pas du tout les miennes....et quand je vois notre situation actuelle... je me dis quelquefois que j’aurai du rester fidèle à mes convictions........et aujourd’hui je reviens à mes premières amours... ;je suis dans la France Insoumise et je ne voterai pas dimanche pour le soi-disant vote utile....car dites moi pourquoi tous nos politiques (Chirac lui en premier, Sarko et Hollande et surtout lui) qui considèrent le FN qui en 2002 en était à ses balbutiements (environ 12 %) comme un parti diabolique et anti républicain....comment un tel parti n’a pas été interdit ou dissous...aucune mesure n’a jamais été prise dans ce sens par tous les présidents après 2002....alors en 2017....on nous redemande de voter utile....est ce notre faute, à nous électeurs si le FN est à ce niveau....est ce que ce n’est pas plutôt la faute de nos politiques avec toutes leurs mesures d’austérité qui ont étranglé le peuple français.....donc je ne voterai pas FN mais je ne voterai pas vote utile non plus....et dites moi....si MACRON continue sur la lancée actuelle (il est bien parti il me semble avec sa loi travail XXL, etc..etc...) et applique la même politique que l’on subit depuis plus de 15 ans....qui va faire monter à nouveau le FN qui risque de se retrouver à 45 voir 50 % dans cinq ans.???????...vous allez encore tous nous faire votre grand numéro du vote utile en 2022....et ce....jusqu’à quand.....jusqu’à ce que le FN arrive tranquillement au pouvoir car les français en auront tellement marre qu’ils se tourneront de plus en plus vers des partis tels le FN manipulateur certes mais qui arrive à avoir une large audience vers ces français qui souffrent....alors...Monsieur PLENEL....je respecte vos idées mais respectez les miennes....car nous aussi....les insoumis...on a en marre que l’on nous fasse prendre des vessies pour des lanternes....et que l’on se retrouve à chaque élection dans le noir....sans que l’on tienne compte de nos votes soi-disant utiles (regardez Chirac 82 % avec les voix de gauche-en a t’il tenu compte.....non.....et hier j’ai entendu Monsieur CASTERNE, soutien de MACRON sur LCI répondre à une journaliste qui lui posait cette question "ne pensez-vous pas qu’un bon nombre de français vont, au deuxième tour, voter par défaut..." réponse de ce monsieur : "non....les français ont voté pour E. Macron au 1er tour (à peine 23% qu’il ne l’oublie pas)....et ils sont d’accord avec son programme pour redresser la France".....Voila l’analyse qu’ils font déjà....et je leur conseille d’avoir un peu plus de modestie et de respect pour tous les électeurs qui iront voter soi-disant utile dimanche.....et bien quant à moi.... ;le vote utile....cette fois ci....ce sera sans moi.....

      anae Le 6 mai à 13:57
    •  
    • Merci à Médiapart pour l"entretien avec E.M. ce vendredi soir, un échange de qualité et surtout un candidat auditionné qui m’a bluffé par la qualité de ses réponses et sa maîtrise des dossiers... bravo également au slameur invité... ça me donne envie de me réabonner à votre journal !

      Musard Francis Le 7 mai à 06:51
    •  
    • La prestation d’Emmanuel Macron sur Mediapart était d’une médiocrité confondante. Des formules toutes faites, une certaine dextérité dans le maniement de la langue de bois et, pour le reste, un vide effarant.

      Je suis extrêmement inquiet car nous allons avoir un président bien mal préparé aux fonctions qui l’attendent. Et même quelque peu immature...

      hopfrog Le 7 mai à 11:32
    •  
    • @ 96 (le 5 mai à 13:15)

      "Le Pen élue avec 51% des suffrages exprimés."

      Mouhaha. Quelle blague ! 😂😂 Vous-même, je parie que vous n’y croyez pas. Macron va être élu dans un fauteuil de PDG, et vous le savez très bien.

      Comme président, nous allons avoir pendant cinq ans un premier communiant immature. Bonjour les dégâts...

      hopfrog Le 7 mai à 11:39
    •  
    • Quel est le deal que Plenel a passé avec Macron et les services du fisc ? Qui va enquêté sur ce dossier. En attendant Plenel esquive la question de M. G. Buffet. Cet homme n’a jamais su reconnaître ses torts et d’ailleurs il me semble que là il ne s’agit même plus de ça mais d’éviter les questions qui fâchent. Affaire à suivre mais par quelle presse indépendante ?

      marie delage Le 7 mai à 13:39
  •  
  • Edwy Plenel : ressaisissez-vous !
    Que vient faire Emmanuelli le banquier dans cette affaire ? « Ni banquier ni raciste » est un slogan simple qui est utile pour confectionner une banderole avant un défilé. Concernant Macron il s’agit simplement d’un euphémisme correspondant à son appartenance à l’oligarchie financière : je vous croie assez intelligent pour comprendre cela tout seul non ?... à moins bien sûr qu’il ne s’agisse pas d’un problème de compréhension mais plutôt d’un angle mort : vous n’arrivez pas à intégrer l’idée que certains d’entre nous refusent de continuer au nom d’un soi-disant « front républicain » à faire éternellement la même chose et d’en attendre des résultats différents (ce qui démontre au contraire que nous ne sommes pas fous).
    Je vous invite à lire (entre autres) « De la prise d’otages » de Frédéric Lordon ou encore « Présidentielle : sortir des mâchoires du piège » de Régis de Castelnau pour y voir plus clair...

    Franck B. Le 5 mai à 13:20
       
    • monsieur plenel vous insulté les insoumis incapable de comprendre les enjeux aussi si vous demandé a nouveau de voter pour ce suppot des financiers je me désabonnerait et j’invite ceux qui le sont aussi a faire de meme en bon entendeur salut ce sera comme beaucoup abstention chez les insoumis chacun vote celon sa ces propre choix

      brucker Le 5 mai à 17:39
  •  
  • Contrairement à ce que prétend l’interviewer chargé de lui cirer les pompes, Edwy Plenel n’est ni un journaliste ni un démocrate. C’est un intelligent propagandiste social-libéral chargé de nous vendre l’eurofascisme bruxellois, aussi brutal que souriant, dont Macron est le fondé de pouvoir.

    Il ne vient ici que pour diviser et démoraliser. L’interviewer (Pierre Jacquemain, sans doute ?) lui sert avec empressement la soupe. Merci à lui pour ce "moment BFM" sur Regards... :)))

    Allez, les Insoumis, ne nous laissons pas anattre par les mensonges d’un pareil charlatan !

    hopfrog Le 5 mai à 14:40
       
    • Il semble bien que vous soyez un "Insoumis"..., et j’aimerais vous répondre... Mais, compte tenu de la nature et du ton de vos propos, je n’arrive pas à savoir si vous êtes un "Insoumis" de la "France insoumise" ou un insoumis d’extrême-droite ...?

      Patrice le Gallois Le 5 mai à 15:28
    •  
    • C’est possible d’interroger, de questionner, de comprendre sans invectives, soupçons et autre caricatures ? La Midinale de Regards entend faire parler la gauche - dans tout ce qu’elle a de plus diverse. Il faut respecter les différences. Et respecter celles et ceux qui les portent. Il n’y a rien de démoralisant dans cette adresse d’Edwy Plenel. Et je ne sers la soupe de personne. Tout le monde se pose des questions. Moi y compris. Je comprends votre message et il m’interroge tout autant. Vous avez sans doute pour partie raison. Pour autant, je reçois tout le monde à gauche... et vous aurez sans doute relevé que les représentants de la France insoumise ont été très présents depuis la création de cette émission en ligne.

      Pierre Jacquemain Le 5 mai à 15:35
    •  
    • @ Patrice le Gallois (le 5 mai à 15:28)

      1. Que vous soyez dans le doute quant mes sympathies politiques m’est d’un égal plus qu’achevé... :) Restez-y, dans ce doute, c’est bon pour ce que vous avez.

      2. Plenel, ancien du Monde du temps d’Alain Minc et de Jean-Marie Colombani (c’est tout dire), en a gardé de façon indélébile les façons jésuitiques, l’amour des demi-vérités et des sous-entendus calomniateurs. Cette interview est bien dans la manière de ce déplaisant personnage. Après l’avoir écoutée (non sans peine), on comprend tout de suite pourquoi les "journalistes" (mais méritent-ils encore ce nom ?) sont dans ce pays, avant même les banquiers et autres traders, la catégorie professionnelle LA PLUS UNANIMEMENT DÉTESTÉE.

      3. Comme le déclarait récemment Emmanuel Todd sur le site Arrêt sur image, choisir l’un des deux candidats de ce honteux deuxième tour, c’est choisir ou bien la haine ou bien la soumission servile. Nous enjoindre de choisir (et de choisir Macron, évidemment), c’est tout simplement, du haut d’une supérioritê morale scandaleusement usurpée(1), nous intimer l’ordre d’abdiquer toute dignité.

      4. Aux antipodes de l’arrogance manipulatoire du télévangéliste Plenel, Mélenchon s’est simplement refusé, avec beaucoup de dignité, de donner toute consigne autre que de ne pas voter Le Pen(2). Ce qui lui confère - ici encore, la remarque est d’Emmanuel Todd - la stature d’un véritable homme d’État.

      (1) À l’Élysée puis à Bercy, Macron a été l’un des principaux inspirateurs du massacre économique et social du quinquennat Hollande. Dans ces conditions, se présenter comme l’homme du renouveau et des solutions atteste chez lui d’un cynisme hallucinant qui confine à la psychopathie. Et c’est un tel individu qui prétend pouvoir relever le pays ? Nous sommes décidément en plein cauchemar, et Edwy Plenel fait de son mieux pour nous y enfoncer davantage encore. Mais vous considérez sans doute qu’il faut l’en remercier ?

      hopfrog Le 5 mai à 20:13
    •  
    • Vu les réactions de certains insoumis, Plenel a visé juste ! Il me semble que ses critiques négatives valaient aussi bien pour le PCF que le Parti de Gauche à travers les insoumis ! Mais ce qui m’étonne le plus, c’est le caractère infantile, c’est à dire apolitique des réactions ! Mais ce n’est pas malheureusement l’apanage de certains insoumis, on l’entend aussi chez le npa ! Oui, mais dans la même temps, des assemblées de base, citoyennes , se développent ! C’est cela l’espoir ! mais ce sera encore long !

      LE BRIS RENE Le 6 mai à 10:08
    •  
    • hopfrog, Vous devriez essayer la camomille ...

      Patrice le Gallois Le 6 mai à 11:03
    •  
    • Hopfrog,
      Vous devriez essayer la camomille ...

      Patrice le Gallois Le 6 mai à 11:05
    •  
    • @ Patrice le Gallois (le 6 mai à 11:05)

      Vos arguments volent haut, c’en est vraiment impressionnant... 😂

      Permettez-moi un amical conseil : pas d’abus avec la camomille, sinon c’est très vite l’électroencéphalogramme plat. Et voilà comment on finit par voter Macron...

      hopfrog Le 7 mai à 09:31
    •  
    • Hopfrog,
      Vous conseillant peut-être la camomille (avec modération !) n’était pour moi qu’un conseil bienveillant, mais sans amitié, à la solution de vos problèmes dialectiques ... Ce conseil était de bon sens, mais il est vrai contre-nature. Votre retour par un "conseil amical" de consommer moi-même cette tisane apaisante, mais sans excès, prouve votre expérience malheureuse en la matière ! rassurez-vous, je ne suis jamais allé vers l’overdose ! ce qui me protège d’un quelconque vote Macron et encore moins d’un vote de votre Le Pen. Je reçois votre "amitié", sans ingratitude, mais avec reconnaissance...

      Patrice le Gallois Le 7 mai à 11:01
    •  
    • @ Patrice Le Gallois (le 7 mai à 11:01)

      1. J’ai assez clairement pris position sur le forum de cet article (je suppose que vous savez lire ?) pour que mes sympathies pour la France Insoumise soient évidentes pour tout le monde ici. Sauf peut-être pour les débiles légers, et aussi pour ceux qui délibérément affectent de ne pas comprendre... 😆

      2. Vous affirmez qu’à ce second tour vous ne voterez ni Macron ni Le Pen. Eh bien je m’en réjouis (en espérant que vous disiez vrai)... Quant à moi, puisque le taux de participation est stable, je n’irai tout simplement pas voter.

      P.-S. : Autre conseil amical : tant que vous y êtes, surveillez un peu votre syntaxe. Dans votre dernier post, la première phrase est fâcheusement bancale... Un excès de camomille, sans doute ?

      hopfrog Le 7 mai à 13:45
  •  
  • On a compris que pour Plenel, les seuls qu’il convient de critiquer, c’est Mélenchon et les acteurs de la France Insoumise. Comme ce n’est pas nouveau, on s’en fout. Et heureusement qu’on s’en fout, car autrement chaque intervention moralisatrice de ce type de personnalité politico-mediatique aurait plutot tendance à avoir l’effet inverse de ce qui prôné, et augmenter l’envie de s’abstenir le 7 Mai.

    Plenel, encore un qui ne rêve que de sauter par dessus le cadavre de Mélenchon

    DMc Le 5 mai à 14:48
       
    • Je suis quelquefois déçu par Médiapart,dommage. L’interview d’Emmanuel Todd dans arrêt sur Images était plus intéressante et lorsque Todd prétend que le seul qui avait une stature présidentielle c’est Jean-Luc Mélenchon pendant cette campagne il a totalement raison.De plus quand on veut un avis objectif sur ce point et d’autres on peut écouter Natacha Polony.

      Moncef Le 5 mai à 17:45
  •  
  • MGBuffet appelait le PCF a se dépasser on pourrait lancer le même message à E.P. Visiblement n’a pas compris que les petits arrangements entre partis c’est terminé. Et les gens qui ont eu l’expérience du FG et de la façon dont il s’est fracassé aux législatives 2012 , des élections régionales avec 2 listes soi disant FG comprennent très bien ce qui se passe et ce qu’il faut éviter.
    Pour le reste toujours pareil EP est content de lui , les gens qui se désabonnent ont tort :des ignorants ou des sectaires.

    simone Le 5 mai à 14:48
  •  
  • autre lecture pour Mr Plenel, et pour tous, bien sûr :

    jennar.fr/2017/05/02/le-piege-les-menaces-et-lespoir/

    extrait :"Macron élu, sa politique se résume en quelques mots : le démantèlement progressif et irréversible de l’Etat.

    Macron élu, c’est une mutation irréversible de la société française. L’impossibilité, observée chaque jour, de remettre en question les avancées néo-libérales, les accords de l’OMC, les traités européens, les directives européennes, tous textes transcrits dans la législation nationale, doit nous convaincre du caractère irréversible de la révolution conservatrice que Macron mettra en oeuvre. On ne reviendra pas sur les bouleversements Macron, il faut en être conscient.

    A la différence des craintes légitimes qu’inspire l’élection de Mme Le Pen, dont on nous abreuve de manière apocalyptique, rien n’est dit par la presse dominante des dangers majeurs qu’apporte l’élection de Macron. Rien de plus naturel quand on sait quels sont les intérêts que sert cette presse. Et pourtant, la dictature qui vient n’est pas nécessairement celle redoutée par les médias."

    raphaël Le 5 mai à 15:03
       
    • Bien d’accord avec ces commentaires !

      EP, comme tant d’autres de cet acabit, font partie de ces gens, de cette petite-bourgeoisie intellectuelle, qui prônent le "votutil" mais qui ne sont pas meurtris par des conditions de vie de merde.

      Rien à faire de ces exhortations ! Continuons notre chemin

      Babeuf

      Babeuf Le 5 mai à 15:20
  •  
  • Que Plenel aille lui-même couvrir le mouvement social dans la rue et sur les ZAD, il verra ce qu’est la "démocratie" de la finance qu’il défend !

    Lahalali Le 5 mai à 15:38
  •  
  • Pour quelqu’un qui se positionne en " eclaireur " des consciences. Allant jusqu’a indiquer aux électeurs ce qu’ils doivent voter , persuadé que nous avons besoin de lui pour nous déterminer , E Plenel fait preuve d’un manque de rigueur intellectuelle qui disqualifie ses propos .

    Parler des journalistes de façon aussi général, faire comme si tout les journalistes occupaient tous la même position sociale , avaient tous ,les mêmes conditions de travail, avaient tous le même statut c’est donner une vision du métier de journaliste qui ne correspond pas à la réalité.

    Evidemment il oublie au passage de rappeler , qu’il fait partie des journalistes vedettes , régulièrement invité sur les plateaux de télévision et dans les médias , dont Regards .

    E Plenel refuse de donner des leçons aux journalistes du service public , mais pour ce qui est de la FI et JLM , là pas problème il y va à fond et encore une fois sans aucune rigueur.

    A partir de là, toute la suite est du même tonneau . Avec sa grosse louche il compare 36 et aujourd’hui, le PS de 36 et celui d’aujourd’hui, le PC de 36 et celui d’aujourd’hui et même la réalité du CNR à la libération et la réalité d’aujourd’hui. Comme si il ne s’ était rien passé depuis 36 , où qu’on venait de vivre une guerre et 5 années d’occupation Tout ceci n’est pas sérieux et ne mérite pas plus de commentaires.

    Mr Plenel vous vivez dans votre tour d’ivoire, votre petit monde n’est pas le nôtre , c’est celui des médias, et de la vie politique Parisienne. E Macron n’est pas un danger pour vous , comme il n’est pas un problème pour la grande majorité des donneurs de leçons . Macron c’est surtout un danger pour les salariés , surtout ceux situés en bas de l’échelle sociale. Mais ça comme l’a dit F Ruffin à la soirée des Césars , " Tout le monde s’en fout ". Votre réalité n’est pas la notre, et le faussé ne cesse de se creuser .

    GG Le 5 mai à 15:43
  •  
  • A part la forme qu’est ce que le journal du moustachu plenel défend ?

    Par exemple, pendant les manifestations réprimées hyper violemment du printemps dernier, les éditorialistes, Plenel en tête, s’en sont pris dans de nombreux articles aux exactions des forces de l’ordre : OK,
    Mais ont ils une seule fois pris parti CLAIREMENT contre le contenu de la loi Macron/el Khomri ?

    NON, tout l’art est là.
    Du pipeau de belle facture

    Le piège du journal médiapart, et je m’étais fait avoir en m’abonnant en 2012, c’est que dans la partie "club", les prises de positions étaient assez libres et défendaient souvent des points de vue ou des avis oubliés ou méprisés par la presse de gauche bourgeoise comme l’obs/le monde/libé.

    La ligne éditoriale de médiapart pro Union Européenne/otan plutôt subtile au départ est devenue carrément grossière et insultante avec l’article du "saute cadavre" et là, STOP : Bye bye la compagnie !

    Il y avait toutefois des très bons articles de Martine Orange et des reportages intéressants de Rachida El Azzouzi… dommage.

    Arouna Le 5 mai à 15:50
       
    • @ Arouna Le 5 mai à 15:50

      "Le piège du journal Médiapart, et je m’étais fait avoir en m’abonnant en 2012, c’est que dans la partie "club", les prises de positions étaient assez libres et défendaient souvent des points de vue ou des avis oubliés ou méprisés par la presse de gauche bourgeoise comme l’obs/le monde/libé."

      En effet, dans la partie Club on trouvait de nombreux articles intéressants et (heureusement) peu orthodoxes ! C’est pourquoi la direction de Mediapart est discrètement intervenue (cette façon d’agir est bien dans son style) pour empêcher que ces articles ne soient pas pris en compte par les moteurs de recherche comme Google, condamnant ainsi, sournoisement, ces textes à l’obscurité et à l’oubli. Du pur Plenel !

      Regards a d’ailleurs parfois tendance à employer lui aussi ces procédés peu reluisants. Ainsi j’ai aujourd’hui essayé par trois fois de poster des liens vers deux articles du site Le Grand Soir, l’un traitant des négociations (difficiles) entre PCF et France Insoumise, l’autre sur l’affaire de la photo de Mélenchon indûment employée par des députés PCF sur leurs documents de campagne. Par trois fois mon post a été passé à la trappe... ;)

      hopfrog Le 5 mai à 21:29
    •  
    • Regards n’est pas parfait mais il y a bien moins de mépris de la part de l’équipe de Regards pour les commentateurs qui ne partagent pas les points de vue exposés.
      Il me semble que s’engueuler quand on n’est pas d’accord est plutôt sain, que c’est même un peu la base d’une démocratie et je trouve que ce journal gère assez bien les coups de gueule dans les commentaires, en laissant les gens s’exprimer.

      C’est très différent avec la bande de plenel qui classe, met en haut de page ou à la cave tel ou tel billet, ou sort directement les ciseaux, mdp ridiculise aussi parfois ouvertement ses abonnés qui sortent des plates-bandes autorisées pour les commentateurs "amateurs".
      C’est la spécialité d’un sbire de plenel, perraud, un très habile manieur de plume qui adore humilier le misérable inconnu qui ose poster une critique ou faire une remarque jugée malvenue.

      Fort avec les faibles et faible avec les forts.. les vieilles recettes sont toujours utiles à certains pour ramper jusqu’en haut et approcher les cuisines du pouvoir.

      Arouna Le 6 mai à 14:21
    •  
    • @ Arouna (e 6 mai à 14:21)

      Évidemment, il serait abusif d’assimiler Regards à ce "torchon intelligemment rédigé" qu’est très vite devenu Mediapart. Dans son journal, Plenel emploie les mêmes méthodes manipulatoires que lorsqu’il dirigeait Le Monde ; chez Regards, heureusement, on n’en est pas là.

      Cependant, en cette période de tension politique que nous traversons, on constate chez la rédaction de Regards plus qu’une tentation, je dirais plutôt le début d’une dérive. Les origines du journal et, disons, son obédience politique :)) expliquent en partie ce fait. Notons aussi que parfois la modération laisse complaisamment s’incruster des trolls bien encombrants, et passe en revanche à la trappe des posts qui n’ont pas l’heur de lui plaire (en particulier quand ces posts contiennent des liens vers d’autres sites qui n’ont rien de suspect mais ne sont pas sur la même ligne politique : Le Monde diplomatique, Le Grand Soir, Le Vent se lève... ).

      hopfrog Le 7 mai à 10:19
  •  
  • Mr Jaquemain

    Je viens de lire votre intervention, E Plenel a le droit de penser ce qu’il veut . Mais il ne peut pas se positionner comme il le fait et manquer à ce point de rigueur intellectuelle. Vous auriez lui en faire la remarque.

    Amlcalement

    GG Le 5 mai à 15:52
  •  
  • "Je ne suis pas les médias, je suis Mediapart".

    Tout est dit. M Plenel se croit hors-média, alors qu’il est un média, peu importe qu’il soit "media-à part". C’est même devenu un média incontournable de la vie politique française, et tant mieux pour son équipe. Cependant, M Plenel oublie que l’indépendance financière ne fait pas l’indépendance éditoriale. Cet homme a participé à l’acharnement contre les abstentionnistes, quel que soit leur bord et leurs raisons de s’abstenir, à la manière des autres "grands" médias : L’obs, Le Monde, Libé, etc.. C’est dramatique et regrettable. Les désaccords avec Mélenchon, quand bien même sont-ils justifiés, ne justifient pas en retour que l’on tape de manière aussi sévère et crasse sur les insoumis. Un exemple parmi tant d’autre de la méthode Plenel/Mediapart :
    https://twitter.com/edwyplenel/status/859451320788561920

    Il est sidérant d’entendre un journaliste défendant la démocratie énoncer que "la liberté de la presse, son pluralisme, c’est plus important que le droit de vote" ! Cette libre presse qui nous assigne à voter Macron coûte que coûte. Qui défend SA liberté - pardon, la nôtre, me rétorquerait-on -, quoi qu’il en coûte justement, y compris NOTRE liberté de conscience. Il me semble que la démocratie, ce n’est pas d’abord la liberté de la presse puis le droit de vote puis la liberté de conscience, etc. C’est un ensemble non-ordonné de libertés non-négociables.

    Cet incapacité à accepter cet avis dissonant dans son propre lectorat montre à quel point Médiapart et son chef de file font partie de cette bienpensance de gauche qui s’ignore. Car parmi les insoumis et autres personnes de gauche qui ne s’abstiennent pas, il y en a, et ils sont nombreux, qui comprennent et acceptent les arguments des abstentionnistes sans leur jeter la pierre, sans les accabler ni les ostraciser. Or, M Plenel, qui regrette pourtant la désunion de la gauche à coup de sermons et d’apitoiements, semble en être incapable, et c’est bien dommage...

    didoushk Le 5 mai à 16:57
       
    • Bravo !
      Babeuf

      Babeuf Le 5 mai à 20:21
    •  
    • @ didoushk Le 5 mai à 16:57

      Tout à fait d’accord avec vous, sauf sur un point important : je ne crois pas qu’on puisse considérer Edwy Plenel comme appartenant à la gauche, pas plus d’ailleurs que Daniel Schneidermann, qui anime le site Arrêt sur image. Ces deux personnages, intelligents et compétents dans leur domaine, sont deux précieux auxiliaires de cette médiacratie qui nous étouffe un peu plus chaque jour. Ce ne sont pas à proprement parler des "chiens de garde" du genre de Dominique Seux, Arnaud Leparmentier, François Lenglet, David Pujadas ou Nathalie Saint-Cricq) ayant pour mission d’attaquer et de démolir les acquis sociaux. Leur fonction, complémentaire de celle des précédents est plutôt de "limiter la casse", utilisant une (fausse) identité de gauche pour déplorer pour la forme les agissements du pouvoir tout en s’empressant de minimiser l’importance des dommages induits. Un exemple parmi tant d’autres : Mediapart déplorant les violences policières du printemps 2016 mais s’abstenant scrupuleusement de critiquer la très scélérate El Khomri.

      Sur l’air de "Au fond tout ça n’est pas si grave", ces deux "bobos de gauche" qui sont tout sauf de gauche ne nous prêchent pas autre chose que la résignation et l’amour de notre propre impuissance. Avec raison, bien entendu, puisque nos très négligeables souffrances ("anecdotiques", dirait Jacques Attali) sont évidemment nécessaires pour le bien de notre Très Sainte Mère l’Union européenne. Après tout, du moment que ce ne sont pas eux qui souffrent...

      hopfrog Le 5 mai à 22:13
    •  
    • @HOPFROG

      Entièrement d’accord avec votre analyse de ces médias.
      Je rajouterai le site Reporterre à votre liste. Hervé Kempf étant aussi un ancien du journal "Le Monde". Sont-ils devenus sociaux-libéraux en travaillant au Monde ou fallait-il être social-libéral pour y travailler ?
      Je préfère appeler cette "gôche" la "gauche je suis Charlie".

      franck-y Le 6 mai à 05:39
    •  
    • @ franck-y (le 6 mai à 05:39)

      Je connais mal Reporterre, que je lis rarement. Je crois me souvenir que son fondateur Hervé Kempf, qui tenait la rubrique Écologie au Monde, en est parti parce que sa liberté de parole commençait à gêner sérieusement la direction du journal.

      À première vue (je viens d’y faire un tour), Reporterre c’est plus de l’écologie "pittoresque" (si vous me permettez ce mot) que de l’écologie politique. La mise en pages, assez semblable à celle du site des Inrocks, traduit cette absence de ligne directrice : c’est un nuage de confetti où chaque lecteur picore pour trouver son bien. Cependant, on trouve çà et là des articles ayant une perspective politique.

      Pour terminer, un point considérable en faveur de Reporterre : à la différence du sinistre Plenel, ce journal n’exerce aucun chantage au vote Macron. La position de la FI (et plus généralement des abstentionnistes et du vote blanc/nul) y est parfaitement admise et même considérée avec une certaine sympathie. Les enquêtes et débats sur ce thème sensible sont ouverts et équilibrés : ceci me paraît un marqueur décisif (pour parler comme les sociologues).

      Donc non, sous réserve d’un examen plus approfondi, je ne crois pas qu’on puisse assimiler Reporterre à Arrêt sur images ou à Mediapart, qui eux sont effectivement d’authentiques rabatteurs travaillant pour la droite sociale-libérale tout en arborant de vagues oripeaux de gauche.

      hopfrog Le 7 mai à 11:08
  •  
  • je suis perplexe . je suis souvent vos interventions sur le site de médiaprt et sur les médias,par exemple chez ruquier ou à c à vous voire sur les chaines d infos continues ; vous êtes avec le canard enchainé les deux seuls média d’investigations qui vont au bout de leurs enquètes ;
    ma meilleure amie qui est de centre gauche vous "adore". elle était journaliste et aurait aimer être à médiapart.
    pourtant je reste perplexe :
    pourquoi citer Emmanuelli ami de mélenchon ? pourquoi comparer la situation actuelle avec le front populaire de 1936 ?
    j’entrevois que vous sembler soulagé que mélenchon ne soit pas qualifié pour le deuxiéme tour et qu’il eu pût gagner contre macron malgré tous les médias ,et peut être le votre,qui se seraient battu à corps perdus contre l"extême gauche" !!

    WYROBNIK PIERRE Le 5 mai à 17:07
       
    • C’est triste je croyais tellement en lui et lorsque je voyais des critiques à son encontre je le défendais.Quoiqu’il dise celui qui a apporté un programme sérieux de bout en bout,c’est Jean-Luc Mélenchon,soutenu par les économistes et même par Noam Chomsky.Il a su redonner de l’espoir à une grande partie des français.

      Moncef Le 5 mai à 17:59
    •  
    • "un média d’investigation qui va au bout des enquètes", dites vous. Cependant avez vous remarquer le peu d’investigation réalisé par Médiapart sur la situation de Macron ?

      Michel 65 Le 6 mai à 13:06
  •  
  • monsieur plenel au lieu de demander l’impossible au insoumis pourquoi n’avoir pas réagit au trucage du 1er tour a l’intant recu les enveloppe et surprise que des bulltins macron et je ne suis pas le seul

    brucker Le 5 mai à 17:47
       
    • je répond à michel 35 et à brucker

      ne soyons pas trop parano michel on ne sait pas si médiapart a diligenté une enquète sur macron ou non ils ont peut être rien trouvé !
      et brucker ne croyez vous pas que les assesseurs qui dépouillèrent les enveloppes ne se seraient aperçus du bourrage des urnes !
      par contre je pense toujours que plenel semble soulagé que le deuxième tour ne soit pas entre macron et mélenchon !!!

      WYROBNIK PIERRE Le 6 mai à 14:10
    •  
    • aude ancelin écrivait sur ce site et plenel n’en parla pas pour la soutenir
      https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/210417/macron-un-putsch-du-cac-40-par-aude-lancelin

      WYROBNIK PIERRE Le 6 mai à 15:22
  •  
  • E. Plenel est de ceux qui ont, et feront tout pour empêcher la victoire de la gauche anti-libérale, même si cela mène le FN jusqu’au second tour... Comme nous l’avons vu ! Alors leur morale a deux balles, ils se la mettent bien profonds... Quelle bande d’hypocrites et de bonimenteurs !
    Je vous conseille ceci :
    http://blog.mondediplo.net/2017-05-03-De-la-prise-d-otages

    Remi11 Le 5 mai à 18:55
       
    • @ Remi11 (le 5 mai à 18:55)

      Irremplaçable Frédéric Lordon... Quand trois grands intellectuels de gauche comme Lordon, Jacques Sapir et Emmanuel Todd, malgré des perspectives bien différentes se retrouvent pour s’opposer au vote Macron, c’est bien que la médiacratie essaye de nous entuber. Une fois de plus !

      hopfrog Le 7 mai à 11:26
  •  
  • Les questions de Mediapart...
    les questions qui fâchent… les questions qui fâchent…
    y’a que l’auditeur qui se fâche vu leur insipidité, oui !
    https://www.youtube.com/watch?v=xY2LIXzPxe0

    Insolences Le 5 mai à 18:55
  •  
  • Mesdames et Messieurs de Mediapart
    c’est à vous de vous réveiller et de :

    1. décortiquer le mécanisme du vote FN (ce n’est pas bien compliqué) et de communiquer dessus en reconnaissant que Melenchon aura été le seul à être constant dans le blocage de ce mécanisme

    2. rétablir le rôle considérable de Melenchon et de la France Insoumise dans le bridage du FN

    3. diffuser très largement le courage et l’éthique des insoumis

    Indiana Jones Le 5 mai à 18:58
  •  
  • Je ne sais pas à quoi joue M. Plenel, sans doute au même jeu pervers que les mérdias, les Insoumis ne vous demandent pas votre approbation et si union de la gauche il doit y avoir ce n’est pas à vous d’en être l’arbitre.

    Dominique Burdin Le 5 mai à 19:00
  •  
  • Non Merci !.au premier tour on traine la france insoumise dans la boue pourtant La meilleure chance pour une france égalitaire et écologique mais il (les medias á la solde du tout pognon) fallait faire un deuxième tour macron le pen.gagnè.ok mais stop pour moi.je passe mon tour et récoltez votre M.! et recevez ma haine.á bientôt aux législatives.

    petitjean Le 5 mai à 19:23
  •  
  • Si la plupart de ces commentaires reflètent vraiment - fond et forme - la réalité de la France insoumise, il faut vraiment s’inquiéter pour la gauche.

    Dominique Vidal Le 5 mai à 19:24
       
    • De la part de quelqu’un qui a sur MP expliqué les mille et une raisons qu’il avait de ne pas voter Mélenchon, cette inquiètude n’est guère surprenante, ni inquiétante pour la FI.
      La gauche de M. Vidal n’est décidement plus la notre

      D. Mino Le 5 mai à 20:27
    •  
    • @Dominique Vidal inquittez vous, les jeunes, et les autres de la FI, ont une conscience politique hautement développée ;

      sabine plantive Le 6 mai à 08:24
  •  
  • Bonjour

    Je suis un Insoumis de 57 ans, jamais encarté auparavant, et investi aux Législatives par La France Insoumise.
    Je me suis exprimé, publiquement, sur mon blog, sur les raisons qui font que, ma suppléante et moi, ni ne nous abstiendrons, ni ne voteront blanc. https://thierrynkaoua.fr/2017/04/28/nos-raisons-de-ne-pas-voter-blanc/

    Si certains pensent que le FN "ce ne serait pas si terrible que ça", c’est à la fois que le FN a réussi à "se faire propre sur lui" et que certains ont une méconnaissance à la fois du FN et de l’Histoire.

    Puisque le phi de la philosophie est notre symbole, pour que certains puissent garder les mains propres et pures, il faut bien que certains se salissent les mains en mettant un bulletin Macron.
    Cette pureté part d’une noble intention, mails elle n’est pas opérante sur le réel, et repose sur les mains sales d’autres. Je ne la juge pas, ni ne la condamne. J’essaie juste d’expliquer un autre point de vue qui n’est pas que épidermique.

    Si tout le monde voulait garder les mains propres, ce serait ouvrir la voie du pouvoir au FN.

    Merci à Kant et Sartre d’avoir éclairé un peu tout cela.

    Amitiés Insoumises

    Thierry NK Le 5 mai à 19:44
       
    • Je répète ce que j’ai déjà dit ailleurs:nous ne vous demandons pas de vous salir les mains à notre place .Nous vous demandons de voter comme nous en votre âme et conscience .Est-ce si compliquè de comprendre cela ?

      amiedephi Le 6 mai à 13:30
    •  
    • J’ai donné un point de vue et le pourquoi de ce point de vue, j’en écoute et respecte d’autres.

      La non directive de vote n’a pas non plus, me semble-t-il à être transformée en une interdiction de s’exprimer à titre personnel, de donner un avis, de le motiver, et de l’éclairer par quelques concepts philosophiques.

      Mon "âme et conscience" m’a conduit à m’exprimer, à considérer que j’allais devoir me salir les mains.
      C’est aussi quelque chose qui ne me semble pas trop difficile à comprendre et à accepter, de la même manière que je comprends et accepte ceux des Insoumis qui ont un point de vue différent.

      Quant à JLM lui même, il suffit d’écouter son intervention du 28 avril https://youtu.be/HcMV4Fa51Cs pour voir qu’il a indiqué son vote à titre personnel, en réussissant à ne pas prononcer explicitement les mots et en respectant la libre pensée de chacun. Chapeau bas, une fois de plus.

      Amitiés insoumises

      Thierry NK Le 6 mai à 17:10
    •  
    • Je suis ravi que vous ayez la liberté de faire ce que bon vous semble mais SVP , ne demandez pas à des insoumis de se soumettre automatiquement à votre argumentation . Les responsables du vote pour la Mussolini en jupons seront ceux et celles qui glisseront un bulletin à son nom dans l’urne . Il est faut de répandre partout que l’abstention fait le jeu du fascisme , ce sont avant tout la crise économique , les milieux financiers , les conservateurs qui ont conduit Mussolini , Franco , hitler au pouvoir . Je suis un libre penseur de votre âge et l’histoire , je la connais aussi bien que vous , Plene ! Ou Autain . Il est curieux de constater par ailleurs que vous employez tous une méthode que vous condamner tous dans d’autres circonstances , le choix d’influencer l’ autre par la peur de la catastrophe à venir , méthode très prisée par les totalitarismes .

      yo Le 6 mai à 23:09
    •  
    • Il faut voir comme on nous parle et qui ? Il semblerait ( peut-etre est-ce un homonyme ? ) que M l’aspirant député insoumis a occupé des fonctions de direction chez Aréva ( qui pille les ressources du sol africain notamment au Niger sans que les populations autochtones puissent bénéficier de cette manne , des fonctions de direction au CEA et dans d’ autres boîtes dont le souci premier n’est pas le sort des populations les plus pauvres . Il dit se reconnaître dans le programme des insoumis . Ok , nous ne devons pas avoir la même lecture . Appeler à voter Macron avec un tel parcours me semble être d’une logique implacable .

      yo Le 7 mai à 10:27
  •  
  • Les propos d’Edwy Plenel sont remarquablement stupides et irresponsables.

    Il me fait penser à Manuel Valls.

    C’est dire... :)

    cavalierbleu Le 5 mai à 20:16
  •  
  • Mediapart, ressaisissez-vous ! EDWY PLENEL, ressaisissez-vous !

    Car pendant toute la campagne, votre attitude complaisante avec Macron et dédaigneuse avec France Insoumise ont démontré une consanguinité claire avec la presse habituelle.

    Et je ne parle même pas des appels via billet de blog effacés, ou des commentaires dépubliés.

    TZ Le 5 mai à 20:19
  •  
  • En se reportant à une interview parue dans « La Croix » en 2011, Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l’IFOP démontrait, chiffres à l’appui que n’existe pas de corrélation entre abstention et montée du vote FN. Thèse confirmée aussi, avec chiffres à l’appui, par Antoine Peillon, grand reporter-journaliste à La Croix, par un papier paru dans « Mediapart » le 3 mars 2017
    (https://blogs.mediapart.fr/antoine-peillon/blog/030317/voter-cest-abdiquer-ranimons-la-democratie)

    Regarder aussi l’interview qu’il donne dans une vidéo, ne manque pas d’intérêt.
    (http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/video/2017/03/30/antoine-peillon-deux-tiers-des-abstentionnistes-sont-des-gens-engages_5103317_4854003.html

    Il y en marre de vous, les donneurs de leçons et de bourrage de crâne. laissez-nous la liberté de penser ce que l’on veut. je ne vous intime rien M. Plenel

    Babeuf

    babeuf Le 5 mai à 21:18
  •  
  • J ’ai résilié mon abonnement à Médiapart il y a 15 joujours, aucun regret. Plenel enterre un beau projet et se couche.

    Jean-Paul Cazeneuve Le 5 mai à 21:19
       
    • Plenel agit en commerçant. Ne supportant plus les insoumis, en servant la soupe à Macron, il espère attirer les "branleurs" d’En Marche pour être en adéquation idéologique avec ses convictions politiques. Beaucoup d’insoumis - et pas que - s’étant désabonnés, il faut bien les remplacer. Le Plenel du "Monde" s’est réveillé, sa morgue et son indécence sont réapparues comme une caricature. Le césarisme du personnage intime aux gens leur manière de voter en violation de leur liberté de conscience, en charriant des poncifs solfériniens d’escroquerie politique, d’une extrême-droite aux portes du pouvoir. Ce type s’autoproclame démocrate. Calomnier Mélenchon pour lui est considéré comme de la critique. La bassesse et la perfidie du personnage laisse songeur. On ne peut pas être plus en contradiction dans les faits qu’avec les slogans aboyés à tort et à travers. Procureur de la bonne gauche. Ce type se prend pour ce qu’il n’est pas, n’en déplaise à M. Jacquemain qui lui cire les pompes avec une déférence digne de la Corée du Nord.

      Lounghes Le 5 mai à 21:55
  •  
  • Ce soir en live sur son site Plenel sert la soupe à Macron sur son site. Et c’est moi l’insoumis qui votera blanc dimanche qui devrait se ressaisir ?

    Jean-Paul Cazeneuve Le 5 mai à 21:33
  •  
  • Ce soir en live sur son site Plenel sert la soupe à Macron sur son site. Et c’est moi l’insoumis qui votera blanc dimanche qui devrait se ressaisir ?

    Jean-Paul Cazeneuve Le 5 mai à 21:34
  •  
  • Edwy Plenel est un manipulateur et quelqu’un de foncièrement de mauvaise foi. L’affaire clearstream à travers Denis Robert, le prouve mille fois. Oser comparer Emmanueli à Macron, il faut une dose d’abjection. Lorsque Pompidou et Emmanueli était banquier, la finance n’avait pas le même poids et ne braquait pas les états avec leur complicité. Se rassembler avec des gens comme Plenel, Laurent, Dartigole, Jadot, Hamon ? Plenel qui hurle au césarisme de Mélenchon avec la mauvaise qui lui consubstantielle doit se rappeler que lorsque Mélenchon espérait changer le PS, il avait accepté, avec Henri Emmanueli, de s’effacer derrière Benoit Hamon lors de la création de la Nouvelle Gauche Socialiste. Mieux, lors des tractations avec Cécile Duflot, il avait accepter de lui laisser le leadership pour une convergence avec les écologistes. Donc son ego qui est agité comme un chiffon rouge par tous ses ennemis est un procès en sorcellerie. Depuis 2012, JLM est la cible de personnes avec qui il aurait été logique et cohérent de construire une alternative (PCF, EELV, NPA, LO). Il a des défauts comme tout le monde, mais il faut lui reconnaitre une analyse stratégique et tactique au dessus de la moyenne. Les faits lui ont donné raison. Donc la gauche putassière allaitée à la mamelle socialiste doit la fermer une fois pour toute. Son incurie et sa vacuité politique s’affichent dans la désespérance de millions de français. Hamon a fait le choix de sauver le PS contre la France, pareil pour Laurent qui se bat pour sauver une dizaine d’élus au détriment de la France. Les insoumis ne doivent pas transiger avec des astres morts. Si Laurent ne veut pas que la Gauche non socialiste soit devant le PS à l’Assemblée Nationale, qu’il l’assume au lieu de vouloir filer le mistigri de la division à Mélenchon, car celui-ci est d’une cohérence politique et idéologique depuis 2012, contrairement aux errances stratégiques et politiques de Laurent. La France Insoumise doit tracer sa route, elle ne doit pas perdre de temps dans les tambouilles avec des perdants professionnels. Mieux vaut être mal accompagné que de perdre son temps avec des boulets. Il y a 10 millions d’abstentionnistes, c’est cet électorat qu’il faut aller chercher. Aucun parti de gôche n’a les moyens et la légitimité pour les sortir de l’abstention. Ni le PCF, ni le PS, ni EELV ne parlent à ces gens. C’est une mission de salubrité politique. Le reste ce n’est que de la pisse dans un violon.

    Lounghes Le 5 mai à 21:35
  •  
  • Bon, là j’ai retenu dans l’itw qu’EP n’aime pas les insoumis et que Macron est quasiment un banquier ouvrier.

    Quelques tags du 1er mai :
    Macron t’es fini et t’as même pas commencé
    Macron : 1er avertissement
    Macron tu vas chialer. signé : les jeunes
    Ni Le Pen Ni Macron Bien au contraire
    Je dégage, ils votent
    Le comble de l’abjection est de choisir son maître
    Ceux qui donnent leur voix n’ont plus rien à dire
    Organise ton abstention

    Durruti Le 5 mai à 22:12
  •  
  • dubo
    dubon
    dubonnet

    in
    imbu
    imbuvable

    cantaous Le 5 mai à 22:30
  •  
  • Il vient faire la leçon.

    Thomas Le 5 mai à 22:39
  •  
  • Avec Plenel j’en suis resté à ses infâmes attaques contre Denis Robert.

    http://bit.ly/16JCRZY

    Pensez BiBi Le 5 mai à 23:10
  •  
  • Et si en effet , nous étions plus libres sous l ’occupation ? Est-il vraiment préférable de mourir pendu à une corde dans la remise d’une exploitation agricole , defenestre de son bureau suite à une souffrance au travail ? Mort de froid dans la rue ou habillé comme toute sa famille par le secours populaire que de mourir une balle dans !a nuque tirée par un fasciste ? Nous sommes dans les deux cas face à un fascisme , sociétal chez la Mussolini en jupons , économique et social chez l’ associé - gérant des grands financiers qui s’apprête à prendre place à l’ Elysee avec le soutien de gens qui prétendent être de gauche . J’ai voté Mélenchon au premier tour , je voterai Poutou au second ( j’avais gardé son bulletin ) afin de faire un vrai barrage et non un vote dilatoire qui ouvre grand la porte à le pen . Viendra le temps où la vraie résistance au fascisme apparaîtra au grand jour , elle sera insoumise , trotskyste , communiste libertaire avant tout . Hitler est arrivé au pouvoir parce- que nommé par les conservateurs allemands , les financiers ( Schacht , president de la reichsbank en tête ) , chance !ier du reich pour faire barrage à l’ époque aux idées socialistes . Puis vint l’ incendie du reichstag afin d’affaiblir le parti communiste allemand puis l’ arrestation des députés communistes . Il n était pas question d’une quelconque abstention comme on essaie de nous le faire accroire . Donc , me concernant , pas de vote dilatoire , un vote franc contre la finance et le fascisme ! Ensuite pour le troisième tour , ce sera à nouveau un vote pour le candidat insoumis afin de faire à nouveau un vrai barrage à l’assemblée au programme de l’ associé - gérant de la finance .

    yo Le 6 mai à 09:10
  •  
  • Médiapart c’est ça :

    Jean-Luc Mélenchon joue à « saute-cadavre »

    (https://www.)mediapart.fr/journal/france/050315/jean-luc-melenchon-joue-saute-cadavre ?onglet=full
    Plenel a approuvé et contresigné.

    Nous n’avons pas de leçons ni de conseils à recevoir de ce Monsieur dont l’arrogance mâtinée d’obséquiosité croit proportionnellement à l’augmentation du nombre de ses abonnés.
    Mediapart n’est peut-être pas un média comme les autres du fait de son indépendance économique et de ses investigations/scoops certes salutaires mais au qui fond n’ébranlent pas plus système que ceux que le Canard Enchaîné produit depuis un siècle. Système qui s’accommode fort bien des Chevaliers Blancs et Messieurs Propres de notre belle Démocratie. Par exemple ce n’est pas l’affaire Cahuzac révélée par Mediapart qui a dézingué Hollande en premier chef, mais le mensonge de celui-ci a propos de son "ennemi la finance". C’est cela le côté "populiste" de Mediapart que celui reproche à Mélenchon ! La paille et la poutre ! Il ne faut pas s’y tromper. Sur le fond Mediapart s’inscrit dans la même course à la domination médiatique que les autres médias, de par ses prises de position idéologiques et politiques : européiste, libéral humaniste, atlantiste, faisant de l’anti-poutinisme son fond de commerce permanent (1 billet de blog quasiment permanent en Une, c’est vendeur -le sujet n’est pas de savoir si Poutine c’est bien ou pas) et de l’anti-mélenchonnisme sa dernière bataille.
    Fort de son succès dû à la naïveté de ses premiers abonnés (dont moi) qui ont cru qu’indépendance financière signifiait aussi non alignement idéologique, Mediapart vise la couche moyenne cultivée, intellectuelle, relativement protégée, de social-libérale, se disant humaniste pour le changement social (dans le discours) mais conservatrice dans la pratique (syndicalement) et électoralement (= P"s"), bref les petits bobos (celle du Monde ancien d’où provient Plenel). Mediapart draine aussi toute une séries de "radicaux" de gauche, d’extrême-gauche , libertaire, anarcho-libertariens confus et inaudibles qui y trouvent un espace d’expression libre et illimité (encore que de plus en plus censuré) : les fameux blogs dont peut disposer gratuitement chaque abonné, géniale trouvaille de fidélisation commerciale.

    Victor Le 6 mai à 10:16
  •  
  • Décidé à voter "blanc", pour ma part je ne dis pas "banquier = fasciste" comme l’affirme Plenel. Pas la peine d’invoquer les banques coopératives. Le problème Macron n’est pas tant qu’il ait été banquier, que le fait qu’il représente les intérêts des banquiers et des puissances d’argent en général. Plenel le sait.

    Je ne mets pas non plus sur le même plan "une démocratie même imparfaite" avec un régime autoritaire. Encore que les passages entre libéralisme économique dogmatique et absence de démocratie soient nombreux, et pas seulement virtuels : voyez le libéralisme extrême mis en oeuvre par les Chicago boys grâce à l’aide de Pinochet. Voyez la manière dont la démocratie est piétinée dans l’UE et en France.

    Et puis, on l’a dit et répété, ce libéralisme insatiable à la sauce démocratique "imparfaite" est ce qui nourrit le vote d’extrême-droite. Voter Macron contre Le Pen, c’est donc tenter d’arrêter le moulin en lui apportant de l’eau. Mais ne pas voter Macron c’est prendre le risque que le moulin s’emballe. Le vote est donc piégé, le choix n’en est pas un et la décision n’est pas facile. Il serait bon qu’on entende ça un peu plus souvent à la place des leçons de morale à l’intention des "blanquistes", "nullistes" et abstentionnistes.

    Citoyen74 Le 6 mai à 10:36
  •  
  • On ne peut qu’être d’accord avec Plenel quand il appelle au rassemblement de la gauche et déplore les divisions persistantes.

    Mais pourquoi faut-il qu’une nouvelle fois on retire de ses propos l’impression que la France insoumise est la principale responsable de ces divisions ?

    Il faudrait aussi, et d’abord, que les autres composantes de "la gauche", qui toutes semblent en très mauvaise posture, fassent le ménage chez elles : veulent-elles surtout survivre électoralement pour un tour de manège de plus, ajustant leurs tactiques d’élection en élection avec plus ou moins de bonheur, ou veulent-elles sincèrement participer à la construction d’un mouvement de rupture avec le libéralisme économique et le capitalisme sur des bases claires ?

    Dans le premier cas il n’y aura pas grand-chose à espérer. Dans le deuxième tout est possible.

    Citoyen74 Le 6 mai à 10:50
       
    • Et a quand des proces pour ceux qui ne sont pas de la "meme" gauche que vous, donc des traitres a la cause, avec a la cle des camps pour les reeduquer ? L’insulte systématique est un procédé pour le moins désagréable et inquietant et si je pense que l’union a gauche est indispensable, je pense aussi qu’elle peut se faire sans la FI.

      andree Le 6 mai à 11:53
    •  
    • Je vois pas d’insulte, encore moins systématique, dans ce que j’ai écrit.

      Et non, la recomposition de la gauche ne se fera pas sans la France insoumise.

      Citoyen74 Le 6 mai à 12:01
  •  
  • On se répète mais il faut dénoncer les imposteurs :

    Un autre exemple du parti-pris médiapart/Edwy plenel avec les invités des soirées débat MDP pour les présidentielles 2017 :

     Le premier fut Macron, le 2 novembre 2016
     le dernier fut encore macron, hier le 5 mai.

    Il n’y a aucune contradiction dans le fait que plenel soutienne le candidat macron, il a bien soutenu le système bancaire luxembourgeois contre Denis Robert.

    Mr Plenel et son monde défendent intelligemment leur camp, le camp de ceux n’ont pas grand chose à craindre de l’uberation générale.

    Visiblement on est nombreux à s’être fait enfler par cette bande de fieffés hypocrites, on s’en fout !
    il y a plein de gens de bonne volonté et qui résistent autour de nous !
    Après avoir évacué l’amertume de m’être fait arnaquer par ce médiaparte je m’étais abonné directement à là-bas si j’y suis et j’en suis super content !!!

    Arouna Le 6 mai à 11:53
       
    • + + ++ + + + +
      je ressens comme vous de l’imposture chez Mediapart : les faits que vous citez vont dans ce sens.

      Victor Le 6 mai à 12:54
    •  
    • @Andrée

      Elle est où votre gauche à "rassembler" sans les plus de 7 millions de voix qui se sont rassemblés (pour le coup, oui !) sur le nom de JLM ? Le score du pantin Hamon ne vous éclaire-t-il pas ? Quelle résultat eût obtenu un candidature "Chassaigne" ? Je ne parle même pas des piteux verts dont la plupart sont partis à la mangeoire néo-libérale (cela ne date pas d’hier). Quelle idée vous faites-vous de la FI, avec ses milliers et milliers de citoyens qui ont été invités à coproduire un programme cohérent, fût-il sur tel pou tel aspect, sujet à critique ? Qui y avait pensé avant et selon ce processus ? Où en serions-nous si le "solitaire" Mélenchon n’avait pas foutu un sacré bon coup de pied dans cette fourmilière d’un entre-soi, si confortable au sein de la gauche dite radicale ou de la gôche ? Quel mépris affichez-vous à l’égard de ces milliers et milliers de la FI, syndicalistes ou non, encartés ou non et d’autres qui étaient dégoûtés de la politique politicarde et qui ont senti que la Politique avait une chance de se reconstruire comme catégorie !

      Qui, sinon les Insoumis et JLM ont le plus concentré ces derniers temps autant de haine, d’amalgame grossier et autres troncations avec le concours des aboiements d’un chenil médiatique aux ordres et bien stipendiés ? - Tiens à propos, à combien le coût du travail de M. Plenel ? Il va falloir en parler à Macron -

      Non, personne ne vous insulte mais votre ton pourrait laisser croire (à tort certainement) que vous, de votre côté vous seriez au bord d’avoir recours à ce verbe.

      Bien Insoumis votre,

      Babeuf

      Babeuf Le 6 mai à 16:05
  •  
  • Edwy Plenel, ce discours serait hautement entendable si vous ne faisiez pas porter la faute uniquement sur les uns oubliant la raideur des autres. Vous dites "Je suis inquiet que le succès de certains leur fait croire qu’ils pourraient être la réponse à eux tous seuls, sans parler aux autres forces. Je suis encore plus inquiet de voir que maintenant ça se règle devant les tribunaux, qu’au lieu de débattre, de se rencontrer, de discuter, de mettre à plat les désaccords devant tout le monde, on se poursuit en justice."
    C’est oublier les nombreuses séances de négociation, de discussion entre la FI et le PCF. C’est oublier les nombreuses propositions faites par la FI, de moins en moins ambitieuses devant les refus successifs du PCF. C’est oublier que le PCF, tout en soutenant du bout des doigts la candidature de JLM, a voulu faire campagne à part. C’est oublier les nombreuses et décevantes expériences qu’ont vécues les militants de la FI avec les tergiversations et les fluctuations manœuvrières du PCF aux dernières législatives, puis municipales.
    Alors pourquoi ne montrer du doigt qu’un seul des protagonistes ? Tout ceci n’est pas digne de votre prétendue rigueur journalistique, qui de plus en plus semble vouloir masquer un profond conservatisme : faire échouer les forces nouvelles du changement.
    Tout ceci ne traduit que la difficile compatibilité à faire de la politique entre le monde nouveau et l’ancien, entre l’horizontalité de Nuit Debout, par exemple, et les finances du Colonel Fabien. C’est bien dommage, car nous avons tout à apprendre les uns des autres. Mais nous ne sommes plus au temps des maîtres et des disciples. La force est dans un échange réciproque, dans l’intelligence collective. C’est une des belles choses de l’éducation populaire.

    Barneywilen Le 6 mai à 13:02
  •  
  • "Mais il y a davantage. L’idéal pour le scénario macroniste, dans le droit fil de la comédie des présidentielles, c’est qu’il n’y ait pas d’autre opposition que celle de l’extrême droite. Et que tout le reste forme au fond une seule et même famille politique que seules des nuances sépareraient. C’est ce scénario que notre position indépendante ruine. En refusant de mettre ma parole au service de ce calcul, nous avons rendu possible l’unité de tous ceux qui refusent l’embrigadement macroniste sous prétexte de Front national. Cette catégorie inclut non seulement les abstentionnistes politiques, les votes blancs et nuls mais aussi les personnes qui ont voté Macron au deuxième tour par sentiment de responsabilité morale."
    JLMélenchon sur son blog

    Michel 65 Le 6 mai à 13:16
  •  
  • Mais que de bla bla bla ...

    Bravo à l’inerviewer pour son travail et à Edwy PLenel. Très bonne analyse de sa part.

    bdpif Le 6 mai à 14:10
       
    • Très bonne itw ,analyse à la ramasse de Plenel mais conforme au personnage.

      denis Le 6 mai à 14:30
  •  
  • J’ai voté JL Mélenchon en plein désaccord avec sa proposition de remplacement en 2050 du pétrole du charbon du gaz et de l’électronucléaire. Et maintenant j’apprends que mon vote est compris par la FI comme un vote d’adhésion TOTALE au programme de la FI.
    Les négociations avec le PCF se fond sur cette tonalité.
    Se soumettre aux dits insoumis, c’est une provocation inacceptable. Halte au sectarisme !

    Berthier G Le 6 mai à 14:27
       
    • Orthographe.
      j’ai confondu Font le verbe conjugué et le Fond du problème.
      Mes excuses aux lecteurs ou lectrices.

      Berthier G Le 6 mai à 14:31
    •  
    • @Berthier. C’est vrai que c’est ballot de passer pour un citoyen responsable qui se soucie de l’avenir de notre planète et des générations futures alors qu’on clame haut et fort qu’on est qu’un bourrin qui ne pense qu’à sa gueule façon Trump ! Halte au sectarisme, vive le cancer et les perturbateurs endocriniens !!!

      René-Michel Le 7 mai à 17:25
  •  
  • Mr Plenel fait consciencieusement son travail de propagandiste, comme l’ont fait ces derniers jours des dizaines d’autres journalistes qui veulent tous maintenir à tout prix ce système qui leur va si bien -

    Ils n’ont tous qu’une peur, c’est de cette insoumission montante qui risque par son abstention de contrarier ce piège infernal qui dure depuis si longtemps et auxquels ils participent assidûment en ayant méthodiquement dédiabolisé, normalisé, le FN pendant ces dix dernières années, afin d’en faire un parti présentable pour déclencher le vote "utile" et empêcher ainsi une réelle alternance -

    Tout a déjà été dit sur la question de l’alibi FN, et cette énième intervention de Mr Plenel, le prouve encore, alors restons insoumis jusqu’au bout en nous abstenant dimanche, de devenir les otages d’un Macron et d’une oligarchie triomphants avec arrogance, pour appliquer une politique de casse sociale, de précarisation et d ’appauvrissement qui va encore faire monter le FN qui pourra ainsi encore leur servir d’alibi la prochaine fois -

    Nous savons bien, et encore plus après le débat que MLP ne peut pas être élue, Mr Plenel le sait aussi très bien, mais il fait semblant comme tous les autres, pour que leur poulain soit le plus haut possible dimanche soir et avec le moins d’abstention possible, afin de pouvoir crier victoire ...

    Plus le taux d’abstention sera élevé, plus la lutte contre cette politique mortifère en sera favorisée -

    ErikleRouge Le 6 mai à 14:40
  •  
  • M. Plenel ! Prenez votre calculette : Même si TOUS les électeurs de la France Insoumise s’abstenaient, Macron l’emporterait quand même, et même encore si on y retranche 14% de ses voix qui se reporteraient sur MLP (celles qu’il lui a piquées). Alors arrêtez d’exiger que nous nous humilions à plébisciter quelqu’un qui ne nous représente pas. C’est malhonnête, d’autant que vous avez contribué à l’accession du FN au second tour en fustigeant Melenchon pendant toute la campagne.
    Il faudrait que la participation tombe en dessous de 50% pour que MLP ait une chance. Ce ne sera pas le cas, mais j’espère qu’on en sera pas loin, net que votre victoire sera minable.

    Rosalux Le 6 mai à 16:40
       
    • @ Rosalux (le 6 mai à 16:40)

      Compliments, Rosa. C’est bien calculé, bien vu, et surtout très bien envoyé !

      hopfrog Le 7 mai à 17:43
  •  
  • Quand on, connaît ce personnage ambigu , qui avec MINC et COLOMBANI a initié le dévoiement du Journal le MONDE, mégalo et se rêvant gourou de l’information, ne se remettant jamais en question et poursuivant d’une haine tenace tous ceux qui n’ont pas sa faveur , on se dit quel talant gâché par la mégalomanie et le sectarisme !
    Alors ces leçons : ..........

    centuri Le 6 mai à 18:05
  •  
  • le putsch du CAC 40 ( titre d’un article lu sur le site mediapart ) soutenu par Plenel et la rédaction de regards ? De liberté , il n’y a qu’une pâle copie , le coup d’État politique du référendum de 2005 devrait pourtant vous en convaincre . Un totalitarisme financier représenté par une oligarchie est aux commandes et cette farce d’élections ne survit que grâce à #une collaboration morale# qui renaît tous les cinq ans .

    yo Le 6 mai à 22:43
  •  
  • Parmis les moralistes , les donneurs de leçons dont fait partie E Plenel , certains d’entre eux avance l’argument des " mains sales " . D’après eux ceux qui voteront blanc ou s’abstiendront au 2e tour , ne veulent pas se " salir les mains " , ils veulent garder intact leur pureté revolutionnaire et refusant
    Ce sont des illusionnistes , leur objectif, détourner l’attention des électeurs . Car se poser réellement la question du meilleur moyen de faire barrage au FN , conduit inévit ablement à s’interroger sur les causes de cette progression sans fin , et par conséquent sur les effets des politiques appliquées depuis des années , par la droite et la gauche. Ce que ces contempteurs veulent à tout prix empêcher. Ceux qui depuis des années , nous expliquent qu’il n’y a pas d’alternative, que le monde étant devenu complexe il faut s’en remettre aux experts , et non pas au jugement et au vote des Français.

    Reconnaitre que le vote Macron ne fait pas barrage à la montée du FN , mais au contraire que le programme politique de Macron continuera de le faire progresser jusqu’à la victoire finale , c’est pour des gens comme E Plenel impossible. Car c’est reconnaître qu’ils se sont trompés , qu’ils ont trompé ceux qui les ont cru . C’est toutes leurs certitudes , leurs croyances , leur vieux monde , leur petit confort intellectuel qui s’écrouleraient , d’où leur empressement et leur agressivité.

    L’autre argument qui généralement viens à la suite , c’est qu’il sera plus facile de se battre contre la montée du FN avec Macron président . Cela reste à démontrer . Il serait intéressant que Mr Plenel et ses amis viennent expliquer aux milliers de Français qui sont descendus dans la rue , contre la loi El Kombi , qu’ils étaient dans la facilité.

    GG Le 7 mai à 01:33
       
    • @ GG (le 7 mai à 01:33)

      Je suis complètement d’accord avec vous sur le fond, mais je ne crois pas du tout que Plenel se soit "trompé". Avec Jean-Marie Colombani (lauréat de la tentaculaire French-American Foundation) et Alain Minc (qu’on ne présente plus 😆), il a pris à la fin des années 90 le contrôle du Monde, que les trois hommes ont lentement fait évoluer vers une ligne "libérale" (à l’américaine). Éjectés à la suite du livre de Pierre Péan intitulé La face cachée du "Monde", ils se sont aussitôt mis à recréer ce qu’ils avaient perdu. Avec des succès divers : Colombani vivote en dirigeant la version française de Slate, Minc est resté le bec dans l’eau (et aussi s’est fait condamner pour plagiat : ça n’aide pas 😂), Plenel, le plus "journaliste" des trois, a créé Mediapart avec un succès certain.

      L’idée, simple mais efficace, c’est de prendre le contrôle de tous les médias qui ont (même vaguement) une image de gauche et de les faire insensiblement passer à droite (la droite sociale-libérale, pas celle du Figaro ou de Valeurs actuelles). Dans le camp de cette presse sociale-libérale, d’autant plus dangereuse qu’elle n’annonce pas la couleur, on trouve : Le Monde, Télérama, Courrier international, Challenges, L’Obs, Rue89, Mediapart, L’Express et (depuis peu) Marianne. Et encore, j’en oublie probablement, et je ne mentionne pas les télés et les radios !

      Nous sommes donc en présence d’un véritable coup d’État médiatique, sans lequel l’élection de Macron était impossible. Dans des circonstances aussi graves, la FI ne pourra pas éternellement se contenter de la chaîne YouTube de Mélenchon, aussi performante soit-elle. Il y a là un vrai sujet de réflexion !

      Pour en revenir à Plenel, le type est redoutablement intelligent et sait exactement ce qu’il fait. Son action à Mediapart s’inscrit dans un projet plus global des "élites" libérales-sociales, qui vise à lancer une OPA sur l’idée de gauche en France, en vidant bien sûr cette idée de son contenu. La gauche "libérale" à l’américaine, c’est l’abominable Hillary Clinton ! (1) Je suppose que je n’ai pas besoin de vous faire un dessin ?

      (1) À l’intention des mal comprenants et des trolls, je précise que Donald Trump me semble tout aussi abominable...

      hopfrog Le 7 mai à 18:42
  •  
  • "leur pureté révolutionnaire et refusent de faire le l e sale boulot "

    GG Le 7 mai à 01:41
  •  
  • Tous ces raisonnements compliqués pour justifier l’injustifiable, démontrent la fragilité du positionnement et le danger du "caprice". Comment un intellectuel comme E. Todd ose-t-il écrire : "Je m’en fous, moi je ne me soumettrai pas, ça passe ou ça casse. Je prends le risque" ... "la probabilité que Marine Le Pen soit élue reste faible"... je suis effaré, et, en prime venant d’un historien !
    Il compte donc sur "les autres", les courageux, ceux qui vont voter Macron, contre leurs convictions, pour se dédouaner et valider sa prétendue non-soumission qui n’est pourtant qu’une véritable démission et un très dangereux caprice ...
    La frustration est mauvaise conseillère. Elle peut conduire au pire. La position d’Edwy Plenel me paraît irréprochable.

    Gérard PLANES Le 7 mai à 03:20
       
    • @Gerard Plane

      Vos jugement de valeur , n’ont rien à ici , on n’est pas à l’église.
      Vos jugement de curé , ce ne sont que des sermons qui repose sur une croyances

      Agumenter au lieu de juger . ON VOUS VAUX BIEN !

      GG Le 7 mai à 10:09
    •  
    • Qui reposent...

      GG Le 7 mai à 10:16
    •  
    • Oui très juste.
      Se débarrasser du problème en espérant que les autres feront "le sale boulot" ne peut être une option politique.
      Il n’y a aucune forme de chantage mais juste une exigence : permettre, en mettant Le Pen le plus bas possible, à des millions de citoyens de marquer un point contre l’ordre existant dans ce qu’il a de pire à travers Le Pen. Certes les conditions ne sont pas les meilleures mais il faut toujours se poser la question de savoir ce qui permet aux citoyens de prendre conscience de leur force : mettre Le Pen au plus bas sera analysé comme un signal envoyé à tous les tenants du libéralisme.

      guillaume Le 7 mai à 14:26
    •  
    • @ guillaume (le 7 mai à 14:26)

      Votre post n’est qu’un tissu de contre-vérités, et je parie que vous le savez.

      1. Vous parlez de "marquer un point contre l’ordre existant dans ce qu’il a de pire à travers Le Pen." Or l’"ordre existant" (comme vous dites) n’est pas l’œuvre de Le Pen, qui cependant s’en accommoderait fort bien ET SANS DOUTE L’AGGRAVERAIT, EXACTEMENT COMME VEUT LE FAIRE EMMANUEL MACRON.

      2. En fait, Macron et Le Pen s’entendent comme larrons en foire. Le massacre social de Sarkozy puis de Hollande crée du chômage et de la misère sociale, ce qui fait monter le FN dans les sondages, là-dessus les médias dominants (possédés, je le rappelle, par 9 milliardaires) créent artificiellement la panique et nous vendent Macron comme unique "barrage" au FN. Et c’est reparti pour un tour... Quant à Le Pen, elle s’en fout car elle ne veut pas vraiment le pouvoir, mais elle a eu plus que sa dose d’exposition médiatique.

      3. "Mettre Le Pen au plus bas sera analysé comme un signal envoyé à tous les tenants du libéralisme." Foutaise complète. 😆😆😆 Vous n’avez pas honte, à votre âge, de croire encore au père Noël ? Ou plutôt, d’essayer de nous y faire croire ? Macron élu (il le sera, évidemment) empochera les votes "de barrage" et déclarera cyniquement que c’étaient des "votes d’adhésion". C’est exactement ce que Chirac a fait en 2002. On ne va pas se laisser prendre une deuxième fois au même piège, quand même ! Conclusion : depuis le 23 avril, la vraie bataille c’est celle des législatives.

      hopfrog Le 7 mai à 15:14
  •  
  • Les responsables de l’élection de lepen seront ceux qui auront voté lepen
    Les responsables de l’élection de macron seront ceux qui auront voté macron.

    Tout le reste n’est que sophisme, lâchez nous monsieur Planes.

    Les deux sont des saloperies qui vont nous en mettre comme jamais.
    FRONT ROUGE !

    Arouna Le 7 mai à 06:16
       
    • Que ce soit avec la grosse lepen ou le souriant macron aux affaires, plenel et son monde seront bien à l’abri, pas nous !

      Arouna Le 7 mai à 07:08
  •  
  • Si je regrette certains excellents articles de Mediapart, je ne regrette pas de m’être désabonnée depuis 2 mois. E. Plenel n’est pas le seul journaliste dans ce journal à marqué son mépris ou animosité (?) envers J.L.Mélenchon. Cela ne ressort pas d’une analyse politique sur son programme , c’est autre-chose...
    En Novembre 2016, inviter Macron effectivement alors qu’il n’avait aucun programme, contrairement aux autres candidats, cela encore aurait pu passer. Mais ce mépris, ces insultes au "poutinologue" ou au" javeziste" "au "castriste" m’étaient devenues insupportables, surtout venant de la tête de Mediapart . Lui reprocher de refuser les alliances avec le PS le PC ou les écologistes, alors que un grand nombre couraient déjà derrière Macron ? Il avait créer la France Insoumise devait il, contrairement à la charte, trahir les insoumis, toper avec les uns ou les autres qui ne pensaient qu’à une chose courir pour une place et non pour le projet ? Regardez la débandade vers Macron
    A Mediapart, Macron le premier , Macron le dernier !
    Monsieur Plenel je ne peux admettre que vous vous permettiez de nous "conseiller" de refuser le vote Le Pen. Nous l’avons refusé bien avant vous . Notre choix est clair, nous savons pour quoi nous votons.
    François Hollande et ses gouvernements sont responsables de cette élection honteuse, et ça, vous ne l’admettez pas. La preuve, votre soutien affiché pour Macron et votre acharnement contreJ.L.Mélenchon et contre l’intelligence des insoumis !

    Danièle Le 7 mai à 08:15
  •  
  • A tous les insoumis ;

    RESSAISISSONS NOUS !

    La belle société et ses tartuffes, plenel dans ce cas ci, se moquent complètement de nous et de notre cause.
    Ils ont eu peur avec cette élection car ils n’ont pas réussi à prendre complètement le contrôle du mouvement insoumis, ce mouvement qui a réussi à montrer que les quartiers populaires, les jeunes s’intéressent à la vie de la cité.. et qu’un autre monde est tout a fait possible.

    Ce qu’ils veulent et mettent en place par la calomnie sur Melenchon s’est de dissuader les gens impressionnables d’aller voter insoumis aux législatives.

    Attention, car les classes dirigeantes ne veulent pas que la gauche de combat soit représentée de façon qui puisse leur nuire un temps soit peu au parlement, leur comportement va devenir de plus en plus féroce !

    ON NE LÂCHE RIEN !

    Arouna Le 7 mai à 08:50
  •  
  • Impossible de poster un commentaire aujourd’hui, 7 mai 2017 ?

    Babeuf

    babeuf Le 7 mai à 09:01
  •  
  • apparemment, c’est possible.

    j’invite ceux qui nous font le coup du chantage abstention / vote blanc = faveur au vote Le Pen, à consulter mon post, plus haut, qui donne des éléments précis confirmant le contraire. (Cf références faites à une interview de Jérôme Fourquet, direcgteur du département Opinion à l’IFOP et un article d’Antoine Peillon sur le site Reporterre, confirmant chiffres à l’appui ce que disant ce responsable de l’IFOP en 2011.

    Babeuf

    babeuf Le 7 mai à 09:05
  •  
  • En fin de compte, le totalitarisme de gauche (les Insoumis, complices de l’assassin Maduro dont, tout comme JLM, ils ne parlent plus) et l’extrémisme de droite FHaine c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Ils se saoulent de mots (dont ils ne comprennent bien souvent pas le sens), s’imaginent être les seuls à détenir la vérité et condamnent au bûcher tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Donnez leur le pouvoir et le premier ministère qu’ils créeront sera celui de la Ré-éducation. J’ai 75 ans, dont 50 ans de luttes à gauche, dans le monde syndical, associatif et politique. J’y ai consacré ma vie. Au contraire d’eux, sempiternels donneurs de leçons, mal apprises donc mal comprises, qui piaillent le cul sur leur chaise sans jamais mettre les mains dans le cambouis. Jamais, au grand jamais je ne voterai pour eux aux législatives. Le Ni-Ni, désormais, on va leur renvoyer dans la gueule !

    Maurice H Le 7 mai à 11:31
       
    • Autant de haine concentrée et d’absence d’arguments, laisse pantois. Grâce à vous j’apprends que je fais partie de ces plus de 7 millions de "totalitaires". Je n’ai pas à rendre compte de ma vie de militant de Gauche,comme vous vous gaussez de la vôtre mais d’apprendre ainsi de vous et de la part de ceux qui pensent de même, que j’appartiens à cette engeance, me réjouit en fin de compte car le ton venimeux avec lequel vous vous exprimez est d’une essence tout aussi "totalitaire".

      En ce qui concerne le fait d’en "prendre plein la gueule", n’ayez crainte : votre vœu va être exaucé dans les tout prochains jours avec les mesures ravageuses que va prendre Macron. VOUS aussi allez aussi en "prendre plein la gueule".

      Babeuf

      babeuf Le 7 mai à 11:58
    •  
    • De haine ou de laine ?

      Il s’agit juste d’un spécimen assez quelconque de mouton laineux..
      Ah ah ah !

      Arouna Le 7 mai à 12:41
    •  
    • @ Maurice H (le 7 mai à 11:31)

      À 75 ans, c’est bien normal que vous votiez comme un vieux. Sous l’effet de la peur vous vous laissez avoir par le baratin de Plenel, où pourtant il est bien facile de repérer les sophismes et la mauvaise foi.

      Heureusement que les Insoumis ont su reprendre au FN le vote des jeunes ! C’est sur la FI qu’il faut désormais compter pour éviter le massacre social qui menace les jeunes générations : petits boulots, stages, bref précarité à vie... Évidemment, à votre âge tout ça ne vous touche plus. Pour vous, l’intérêt commun et l’avenir du pays ne sont plus que des mots vides de sens. Comme disait si bien De Gaulle, "la vieillesse est un naufrage"...

      hopfrog Le 7 mai à 14:34
    •  
    • Après 50 ans de cfdt c’est sur que la greffe de cerveau et de couilles aura du mal à prendre !

      Bêêêh Bêêêeeeh Bêh !!

      Arouna Le 7 mai à 14:53
    •  
    • @ Arouna (le 7 mai à 14:53)

      Aaaah, la CFDT... la poésie subtile de la couleur jaune... Ce courage insensé avec lequel elle a su s’allier au grand patronat...

      La figure qui m’est la plus chère, c’est celle de François CHÉRÈQUE...(1) Cet homme adorable qui en compagnie des journalistes se foutait de ses syndicalistes dès que ceux-ci avaient le dos tourné... Une magnifique carrière qui l’a amené à la présidence de Terra Nova, oui, Terra Nova, ce think tank qui venait justement de décréter que le sort des ouvriers était sans intérêt et qu’on pouvait, qu’on devait désormais les abandonner au FN...

      N’a pas eu de chance, le pôv’ François Chérèque... Sa carrière était au top, il était passé maître dans l’art du mensonge et de l’entubage doucereux, patelin, désolé...gentil, presque... À 60 ans iI était juste à quelques années d’une retraite qui s’annonçait super juteuse, augmentée en en plus du produit de conférences... de travaux de très haute expertise et conseils en tout genre...

      Et puis boum, voilà... leucémie galopante... claqué comme une ampoule avant ses 61 bougies...

      C’est en apprenant ça que je me suis dit qu’après tout, peut-être, sait-on jamais... il y a parfois (quoique trop rarement à mon goût) une sorte de justice immanente.

      😆

      (1) Encore que Nicole Notat n’était pas piquée des vers non plus.

      hopfrog Le 7 mai à 20:13
    •  
    • @Maurice H

      Je , je , je , j’ai , j’ai, j’ai...

      J’ai consacré ma vie... On s’en fout c’est pas notre problème c’est le votre , assumé en silence .

      GG Le 8 mai à 12:29
  •  
  • Belle interview de Plenel.
    Une position pleine de bon sens.
    Marre de ceux qui demandent la soumission en guise de préalable. Réglons ça aux législatives !!!!!!!

    florent Le 7 mai à 13:12
  •  
  • Babeuf, plus haut, vous revendiquiez qu’on vous laisse la liberté de penser. Mais vous et vos semblables, tel Hopgrog, atteint de ce mal étrange qu’est la diarrhée verbale et à qui le psyllium conviendrait mieux que la camomille, ou Arouna à qui le nez rouge irait mieux que le front, ne se gênent pas pour insulter ceux qui ne vont pas dans le sens où vous voudriez qu’on aille. Contrairement à vous je n’ai ni haine, ni venim. Je ne traite pas Macron de "saloperie" comme Arouna ose le faire, sans que vous ne releviez l’imbécillité du propos . Si moi je suis vieux (ne vous en faîtes, pas vous le deviendrez un jour), je préfère encore mille fois les vieux comme moi aux jeunes cons que vous semblez êtres ! Vous confirmez par vos propos grossiers ce que disais, vous au pouvoir vous seriez volontiers partant pour tenir la schlague dans le prochain ministère de la Ré-éducation !

    Maurice H Le 7 mai à 14:57
       
    • @ Maurice H (le 7 mai 14:57)

      On vous sent vexé. Vous en perdez vos nerfs, et aussi votre orthographe. Au moins vous vous serez montré généreux en quelque chose : en fautes de frappe.

      hopfrog Le 7 mai à 15:32
    •  
    • Je n’aurai pas l’outrecuidance de vous "interdire de penser", que nenni ! quant aux insultes, ce n’est pas mon genre. quant aux insultes, au déferlement anti J L M depuis plus d’an an et surtout au lendemain du 1er tour, je vous invite à relire, réentendre tout ce qu’il a pu justement en "prendre plein la gueule".

      je relevai cependant que votre ton était chargé de haine et que ceci vous portait à souhaiter que la gens de FI, "en prennent plein la gueule", ce sont vos propos. On ne saurait leur prêter la qualité de modération.

      Bien à vous

      Babeuf

      Babeuf Le 7 mai à 18:55
  •  
  • C’est bien ce que je disais, Monsieur l’ex- futur "garde rouge", la Ré-éducation !!!!

    Maurice H Le 7 mai à 15:41
       
    • @ Maurice H (le 7 mai à 15:41)

      De votre part, ça n’était pas vraiment malin de traiter les gens de "gardes rouges" et d’évoquer la "rééducation"...

      Oui, c’était même complètement idiot car sur ce même fil vous citez avec admiration l’insipide tribune que Jean-Pierre Le Dantec vient de commettre dans Le Monde. Le Dantec ! Un ancien mao, qui pendant des années a justement chanté les louanges des gardes rouges et de la rééducation intellectuelle à la sauce maoïste ! Un type qui a célébré Mao Zedong, c’est-à-dire le seul homme de l’Histoire responsable de plus de morts que Staline ! (1)

      La vieillesse est décidément l’âge des inconséquences... en attendant celui des incontinences. 😆 Bravo, comme groupie sans cervelle, Emmanuel Macron ne pouvait pas rêver mieux que vous...

      (1) 60 millions de morts : c’est l’estimation basse du bilan du "Grand Bond en Avant" de la fin des années 50. À quoi il faut ajouter la campagne des Cent Fleurs, la Révolution Culturelle, plus les années de violence "ordinaire".

      hopfrog Le 7 mai à 19:24
    •  
    • Alors là, comme pauvre type (cette fois-ci j’ai recours à l’insulte car vous me traitez de "garde rouge" !). Vou vous posez bien là. Je n’ai pas ici à retracer mon itinéraire politique, mais sachez Monsieur le bien-pensant que mon dit itinéraire politique m’ a toujours conduit à être anti-totalitaire, antifasciste et contre le stalinisme, celui de Pékin y compris. Quant au "maoïsme" d’aujourd’hui, c’est une comédie sans nom.

      Allez, je n’ai plus rien à vous dire ni à vous répondre.

      Babeuf

      babeuf Le 8 mai à 08:40
  •  
  • Maurice H

    Hé oui monsieur Maurice hache j’ai osé traiter le nouveau marche-pied des saigneurs du capital de saloperie !

    Vous trouvez cela scandaleux ?

    Visiblement oui, oh le pauvre garçon.

    Si vous vous offusquez pour si peu comment allez vous réagir quand toutes les méga-saloperies vont s’abattre à coup d’ordonnances sur les plus fragiles d’entre nous ?

    Ressaissez vous mon vieux.

    Bêêhhhh bêêhh ! Bêêh ?

    Arouna Le 7 mai à 15:56
       
    • Marre de ceux qui demandent la soumission en guise de préalable. Réglons ça aux législatives !!!!!!!

      florent Le 7 mai à 17:21
  •  
  • A propos, je voudrais demander à mes nouveaux amis, maintenant que nous sommes intimes, qu’avez vous pensé de la réponse de Jean Pierre Le Dantec à François Ruffin, publiée dans le Monde du 06/05 « Vous me faites honte, Monsieur Ruffin » ? Le Dantec, vous connaissez ? Le révolutionnaire ? Le leader de la gauche prolétarienne ? La Cause du Peuple ? Il a fait de la prison, lui, pour ses idées...
    Ah oui, c’est vrai, j’oubliais, vous ne lisez pas le journal de la bourgeoisie ! Vous devriez, une fois, juste une fois ! Mettez vous une pince à linge sur le nez, des boules Quiès dans les oreilles, des oeillères pour ne pas loucher sur les autres textes, forcément impurs, et allez-y. Y’en a à peine pour 5 minutes ! Et après, croyez moi, vous serez moins cons que vous ne l’étiez avant !
    Sans rancune ! Et adieu, notre amitié ne fut qu’éphémère puisqu’on ne se reparlera plus !!!

    Maurice H Le 7 mai à 15:59
       
    • @ Maurice H Le 7 mai à 15:59

      Bah oui, Le Dantec, et alors ? Ce monsieur a fait carrière, il a les pieds au chaud et n’a pas de problèmes de fin de mois. Encore un embourgeoisé qui fait la leçon aux pauvres : quoi d’étonnant à ça ?

      Des anciens maos ou trotskystes passés du côté de la pire bourgeoisie, il y en a à la pelle : Serge July, Denis Olivennes, Bernard Kouchner, Jean-Claude Milner, André Glucksmann, Romain Goupil... J’allais oublier l’un des plus ignobles, Roland Castro, dont Jean-Pierre Le Dantec a d’ailleurs été l’assistant...

      Trouvés chez les bouquinistes, j’ai chez moi quelques livres des Éditions Maspero. À longueur de page on y lit la logorrhée de ces pompeuses andouilles qui ignoraient tout de la Chine, ne parlaient pas un mot de chinois et péroraient bien au chaud. Leur "Grande Révolution Culturelle Prolétarienne", qui a fait des millions de morts, n’a été qu’un vaste réglement de comptes entre bandes rivales et serait depuis longtemps considérée comme un crime contre l’humanité si l’Occident ne craignait pas de fâcher la Chine. Voilà ce dont cette bande d’inconscients ont été les complices. (Ceux qui veulent se documenter sur la question pourront lire les livres de Simon Leys, qui font brillamment le point sur cette immense tragédie et d’ailleurs, à cette occasion, carbonisent définitivement les maoïstes français.)

      Par conséquent, que le sinistre Le Dantec, sorti pour l’occasion de sa naphtaline, engueule Ruffin dans Le Monde, c’est tout ce qu’il y a de plus normal et je ne crois pas qu’il y ait grand-monde pour s’en étonner. En plus, ce pauvre type écrit vraiment avec les pieds : voilà ce qu’il a gagné à trop écrire de propagande maoïste (quant à en lire dans le texte chinois, il en aurait été bien incapable...) Et voyez son texte : c’est toujours cette dévotion quasi religieuse, ce besoin viscéral de se mettre à genoux, aujourd’hui devant Macron comme avant-hier devant le Grand Timonier. C’est bien simple, pour ces gens-là, le mot ÉGALITÉ n’existe pas...

      Si besoin était, ça me rassurerait même sur le compte de François Ruffin : être engueulé par une pareille ordure, et dans Le Monde qui plus est, ça vaut toutes les Légions d’honneur. Allez, Ruffin ! Après Merci patron !, un excellent film qui a fait rire la France entière aux dépens du milliardaire Bernard Arnault, gagne ton élection et va défendre les "sans-dents" à l’Assemblée !

      hopfrog Le 7 mai à 17:37
    •  
    • Sinon, la réponse de Le Dantec à Ruffin..
      Comment dire.. c’est navrant.

      Je vais retrouver le nom de ce grand historien anglais qui avait écrit un livre pour exprimer sa consternation devant la chute du niveau intellectuel parisien à partir de 1975, et sa colère face à l’alarmant conformisme qui s’y était installé ensuite.

      Cette réponse à Ruffin est faite, avec 40 ans de retard, du même bois vermoulu que les salades réactionnaires des « nouveaux philosophes ».
      C’est zéro.. Fossile le dantec..

      Ce qui est triste c’est qu’à partir de la période ou l’idéologie « nouveaux philosophes » est devenue hégémonique dans Paris, les grands penseurs subversifs, les jazzmen géniaux se sont désintéressés de cette ville qui s’était mise à se satisfaire de la réaction mondaine et sont partis voir ailleurs, on les comprend..

      Ah oui l’historien anglais c’est Perry Anderson ;
      La pensée tiède : Un regard critique sur la culture française

      Arouna Le 7 mai à 18:51
    •  
    • @ Maurice H (le 7 mai à 15:59)

      Mais où avais-je la tête ? Parmi tous ces "révolutionnaires" d’opérette désormais plus que confortablement embourgeoisés, parmi ces vieux "contestataires" qui ne contestent plus rien sauf le droit des jeunes et des pauvres à vivre dignement, comment, mais comment ai-je pu oublier le plus cynique, le plus fort en gueule, le plus malhonnête, le plus déplaisant, le plus satisfait de lui-même, le plus mal embouché...

      ...Sa Majesté DANIEL COHN-BENDIT soi-même ?!?!

      Cet oubli, je sens que vous allez m’en vouloir... 😆

      hopfrog Le 7 mai à 19:00
  •  
  • Il était ou l’ex mao quand on se faisait nasser et gazer comme des chiens à Nation, rue de Chaligny, il y a à peine un an ?

    7 manifs , 4 nassages/gazages pour nous et nos enfants ; c’était déjà grâce à une bonne idée de macron il me semble.. Non ?

    Quelle bande de saloperies saloperies saloperies saloperies !!!!!!!!!

    Un grand merci à tout le monde qui était dans la rue et spécialement aux "street medics"

    BIG UP !

    Arouna Le 7 mai à 16:31
  •  
  • Ah Le Dantec, Le Bris et Geismar ! Quand je pense que le 27 mai 1970, je manifestais contre leur procès au milieu des gaz lacrymogènes et autres violences policières de l’époque.

    Aujourd’hui, c’est le même homme qui doit se réjoàur de voir les syndicaliste lacrymogèneisés , entôler comme de vulgaires malfrats par des vrais malfrats en col blanc, ceux de l’espèce de MMM Macron, Juncker et autres acabits des forces de domination.

    Bah !.....

    Babeuf

    Babeuf Le 7 mai à 19:05
       
    • pourquoi vous parlez toujours de ces vieilles badernes ?

      Et qui sont ils d’ailleurs ?, personne ne les connais ; il ne représentent rien .

      parlons d’avenir, eux ils n’en font pas parti.

      buenaventura Le 7 mai à 19:16
    •  
    • @ buenaventura (le 7 mai à 19:16)

      Il en parle parce que sur ce forum il y a un vieux fossile (il s’appelle Maurice H), un électeur de Macron, qui admire un autre vieux con (un ancien mao nommé Le Dantec), qui lui-même a publié une déclaration d’amour à Macron.

      C’est plutôt chiant, ces gens qui s’admirent éperdument les uns les autres...

      Bref, suite à la déclaration, on ne sait pas encore s’il y aura mariage. Faut d’abord voir ce qu’en pense Brigitte...

      😄

      hopfrog Le 7 mai à 19:37
  •  
  • Se faire morigéner par l’ancien directeur libéral du Monde reconverti sur le tard en "trotskiste culturel" [sic] .... Certains ne manquent pas d’air ... Je conseille la lecture du blogue de Frédéric Lordon sur le Monde Diplo où on trouvera de quoi méditer sur cette imposture vivante.

    JVTA Le 8 mai à 17:09
       
    • Je ne suis pas surpris de la position du jésuite Plénel. Le trotskiste culturel ne s’est même pas encore rendu compte que le vieux monde s’écroule. Une des dernières interviews complaisantes que j’ai vues de lui, c’était celle d’Anne Hidalgo. Tellement complaisante que je me suis demandé s’il ne devait pas quelque chose à cette politicarde qui est du même acabit que ses coreligionnaires.
      Au passage, Plenel est toujours dans le déni concernant le rôle qu’il a joué à la tête du Monde aux côtés de ses acolytes Minc et Colombani. Il a même oublié qu’il voulait introduire Le Monde en bourse.

      Gilbert Duroux Le 19 mai à 15:48
  •  
  • Merci Edwy Plenel pour cette belle défense de ce qu’est le journalisme à la fois professionnel, honnête et engagé. Merci également de rappeler comme vous le faites ce qu’est l’horreur autoritariste, ses causes, ses processus. Je suis étonné de la fascination qu’exerce la guerre civile sur certains citoyens - il paraît que c’est tendance, et romantique...
    Confondre un adversaire politique que nous pourrons combattre dans le cadre de la démocratie, et une ennemie dangereuse, je trouve cela tellement bébé...

    Jean-Pierre Le 8 mai à 19:12
       
    • Tout à fait d’accord avec vous Jean-Pierre et je me permet de recopier une tribune de médiapart qui n’y va pas par quatre chemins pour mettre un peu de plomb dans la tête de ces sinistres individus prétendument insoumis.

      "Votons macron !"

      "Le projet d’Emmanuel Macron ouvre la France sur l’avenir, l’inscrit dans le monde tel qu’il est avec réalisme et lucidité. Nous le soutenons car nous aimons la France.

      Nous appelons ces millions de français, invisibles et silencieux, dont les parents et grands-parents sont venus d’ailleurs et qui sont aujourd’hui enseignants, infirmiers, médecins, chefs d’entreprises, élus, avocats, policiers, gendarmes, militaires, chauffeurs de taxis, étudiants, professeurs d’universités, sportifs, artistes et bien d’autres professions qui œuvrent chaque jour pour la réussite de la France à se mobiliser dimanche prochain et à voter Macron.

      La cohésion nationale de notre pays est aujourd’hui menacée.

      Le Front National n’est pas un parti comme les autres, la stratégie de communication qui consiste à le banaliser est dangereuse. Il ne faut pas oublier ce que l’exaltation des passions identitaires a fait subir à la France hier avec le régime de Vichy et la déportation de nos concitoyens Français.

      Les positions de l’extrême droite sont dangereuses pour la grandeur de la France et pour sa cohésion nationale.

      Votons, Macron parce que nous le devons à nos enfants.

      Votons Macron, parce qu’il n’y a qu’une seule et même France.

      VOTONS, parce que l’abstention pourrait conduire l’extrême droite au pouvoir."

      Claude Le 8 mai à 20:01
    •  
    • Tellement bêêhh bêêh, je ne vous le fais pas dire...

      Arounaa Le 8 mai à 20:28
  •  
  • Les insoumis ont gardé une ligne cohérente de bout en bout. Ils ne se sont jamais perdus et n’ont ni à se ressaisir ni à recevoir de conseils d’un illustre réprésentant de la classe privilgiée.
    1/ Vous ne nous connaissez pas
    2/ vous ne savez rien de nos vies
    3/ de quel droit ajoutez vous le reproche à nos misères
    4/ gardez vos leçons pour vous
    Et je retiens ma rage.

    Irae Le 10 mai à 17:23
  •  
  • Il y a des "vieilles" qui furent toujours insoumises dans leur tête et qui a 74 ans tractent pour la France insoumise et ce merveilleux programme qui parle d’ humanisme de justice sociale d’ écologie et de bonheur pour tous ...monsieur Pénel l’ a dénigré à longueur de colonne lui préférant les programmes de cette droite pas castriste pas chaviste mais tellement démocrate avec ses Bernard Arnault et autre milliardaires qui musellent l’ information envoient leurs ouvriers aux restaurants du cœur et inaugurent leurs musées en grande pompe avec monsieur Hollande.Jean Luc Mélenchon , homme de culture nous a redonné espoir nous les petits les besogneux venez dans les cités HLM monsieur Pénel , sortez de vos bureaux dores, et vous abonnés de Média part abonnez vous à La bas Si j’y suis de Daniel Mermet un journaliste courageux et cultivé.

    calamity Le 11 mai à 18:38
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.