Accueil > La Midinale | Entretien par Pierre Jacquemain | 14 juin 2017

Elsa Faucillon : « Le rassemblement de la gauche et des citoyens est la condition de la victoire »

Avec le soutien de toute la gauche – PS compris – Elsa Faucillon affronte au second tour des législatives une candidat En Marche. Dans cette circonscription des Hauts-de-Seine comme à l’Assemblée, elle défend la nécessité d’une opposition de gauche.

Vos réactions (9)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (9)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Merci à Pierre Jacquemain est à Regards pour cet entretien avec Elsa Faucillon, candidate PCF.

    Elle est la preuve que l’on peut être une candidate de rassemblement des forces de la gauche de transformation sans se soumettre au diktat d’une charte ou d’un logo comme le demandait la FI. Nul besoin de se convertir pour s’unir.
    J’espère qu’Elsa réussira le rassemblement mais j’en doute quand le lis les post ici. Trop d’Ayatollah et de dégagisme...

    En ce qui concerne ceux que se plaisent à rappeler dans un autre fil de discussion, le choix de trois élus municipaux de voter pour Valls pour taper une fois de plus sur le PCF, ils pourront se reporter à la réponse sans ambiguïté d’Elsa à la minute 6.48 de cet entretien.

    Elle aura fort à faire face à En Marche. C’est pas gagné.

    SB Le 14 juin à 14:45
       
    • @SB - Il est bon de vous rappeler que nous sommes au second tour, que le candidat de FI a été éliminé mais qu’Elsa a malgré tout choisi de faire sien le programme de la France Insoumise comme elle le rappelle pendant l’entretien... Il est donc normal qu’elle soit soutenu par la FI. Le programme est d’ailleurs la seule chose sur laquelle la France Insoumise ne peut pas se permettre de transiger... Continuer d’appeler ça du sectarisme si vous le voulez, je doute pour ma part que cette candidate soit enclin à en cautionner une : NON LA FRANCE INSOUMISE N’EST PAS UNE SECTE, C’EST UNE PLATEFORME DE RASSEMBLEMENT BASEE SUR UN PROGRAMME DE "RUPTURE".

      carlos Le 14 juin à 16:32
    •  
    • Carlos@

      Je te rappelle que le programme de FI et du Pcf, c’est le même ! Il suffit de lire "La France en commun" pour se rendre compte qu’il a servi de base d’écriture à "L’avenir en commun" ! La différence, c’est 1. La France 2. L’avenir. Point. Ne pas vouloir voir "ça", c’est en cela qu’il y a "sectarisme". Mais j’ai l’espoir d’un changement d’attitude, je perçois des signes ...
      Bien à toi.

      Patrice le Gallois Le 15 juin à 17:33
    •  
    • @PLG - je crains de devoir me repéter... Les 1ers à marquer la difference durement entre les 2 programmes furent les "économistes du partis communiste" dans leur analyse du programme "l’avenir en commun" ! C’est d’ailleurs pour cela que la direction du PCF a décidé de soutenir le candidat Melenchon et non le programme de la France Insoumise ! C’est pas vieux, c’etait en fin d’année derniere.... Y a t’il donc un changement côté PCF ?

      carlos Le 15 juin à 20:26
    •  
    • Carlos@
      Bon, tu fais évidemment partie des "Têtes dures" qu’évoque souvent notre camarade Mélenchon ! Donc inutile de relancer "notre débat" ...
      Cela dit, je te rappelle que nous (communistes) avons soutenu également Jean-Luc à la présidentielle de 2012 qui était donc notre candidat (commun ?).
      Le programme était celui du Front de gauche ’La France en commun’ ’l’humain d’abord’ ... qui a été la base (évidemment) de ’l’avenir en commun’ (excellent programme).
      Quant à "tes économistes communistes" (de quimper !), désolé, connais pas.
      Fraternellement.

      Patrice le Gallois Le 15 juin à 20:51
    •  
    • bah... je crois qu’il y a bien des points d’achoppement comme la CSG par exemple qui empêche le PCF de soutenir le programme de la FI mais le fait de pouvoir commencer à en discuter sans que ça tourne en eau de boudin s’avère déjà une énorme avancée... Qui sait à quoi ressemblera le paysage politique de gauche dans 5 ans !

      carlos Le 16 juin à 11:32
  •  
  • Aucune ambiguïté dans les propos d’Elsa Faucillon : elle porte le programme l’Avenir en Commun de la France Insoumise, ne partage pas la décision de Pierre Laurent de soutenir Najat Vallaud-Belkacem, dit "oui à une nouvelle force qui respecte les diversités" tout en revendiquant clairement son appartenance au PCF et au Front de Gauche. En tant que militant de la France Insoumise je me reconnais dans cette démarche et cet esprit à la fois d’exigence et de clarté programmatiques par rapport aux néolibéraux de tout poil, de rassemblement et d’ouverture. Je lui souhaite la victoire.

    Victor Le 14 juin à 18:21
       
    • Victor@

      Je souscris entièrement à ton propos. L’entente par une écoute et un respect réciproques nous feront avancer ...
      Bien à toi.

      Patrice le Gallois Le 15 juin à 17:42
  •  
  • Et oui le programme rien que le programme toujours le programme. Les attaques sur les personnes (ad-hominem comme disent les pédants entre 2 anglicismes) malheureusement amplement relayées par "la gôche" et lancées par les libéraux font bien leur fortune.
    Je n’ai rien contre les adhérents pcf surtout ceux qui embrassent le programme avenir en commun (merci Marie Georges) je dirais même plus ils sont les bienvenus.

    irae Le 14 juin à 21:21
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?