photo cc Xavier Buaillon
Accueil > Politique | Par Catherine Tricot | 28 avril 2017

L’intolérable braconnage de Marine Le Pen sur les terres des Insoumis

Marine Le Pen a engagé dès le début de l’entre-deux tour une scandaleuse opération de séduction et de récupération des voix qui se sont portées sur la France insoumise. Nous avons besoin de Jean-Luc Mélenchon pour la renvoyer à ses turpitudes.

Vos réactions (86)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Sans vergogne depuis lundi soir, Marine Le Pen fait des œillades à tous ceux qui se sont opposés aux politiques libérales du gouvernement Hollande et Valls. Elle déclare Macron candidat de la France soumise. Elle recommence à chasser sur les terres de la colère quand la possibilité d’une sortie progressiste disparaît. Elle reprend son discours en l’accentuant comme quand elle semblait la seule à parler aux jeunes, aux catégories populaires exposés au chômage, à la misère et à la précarité.

Le danger est grand qu’elle atteigne pour partie sa cible et se glisse au milieu de tous ceux qui ont retrouvé le sens de la solidarité et de l’humanité. Jean-Luc Mélenchon a détourné une partie d’entre eux d’un vote Le Pen et plus sûrement encore d’un rejet de la politique et de l’abstention. C’est une première victoire. Elle est fragile et doit être confortée.

Les arguments ne peuvent relever de la morale et de la culpabilisation des électeurs. Il faut, comme Mélenchon le fait depuis des années, parler au cœur et à la raison de chacun d’eux sans nier la complexité de la situation. Nous aurions voulu qu’elle ne soit pas ainsi et qu’une proposition positive soit présente au second tour.

Il faut redire que Jean-Luc Mélenchon a enregistré score magnifique et historique (sept millions de voix) mais que ce n’est qu’un début. Le retour à la politique pour beaucoup, les débuts en politique pour d’autres doivent être confortés par une argumentation solide qui doit faire appel à l’histoire, à la réalité des idées du Front national et à la réflexion politique.

[Lire aussi l’appel de Regards "Redire la vérité sur le Front national"]

Le 8 mai il faudra combattre Macron, en particulier ses ordonnances antisociales. Qui tiendra le haut du pavé ?

Souvenons-nous qu’en 2005 le "non" à la constitution européenne a gagné parce que des gens de gauche et de droite ont voté ainsi. Mais pour la suite, il était décisif que le "non" soit majoritairement de gauche et qu’à gauche le "non" ait été majoritaire. Tous nos combats en ont été différents. Nous ne contestons pas l’Europe des peuples, mais l’Europe libérale. Nous ne récusons pas l’autre, mais la concurrence entre tous.

Si par malheur Marine le Pen parvenait à convaincre un, deux, trois millions d’électeurs supplémentaires de voter pour elle, elle serait renforcée et en position de force pour imprimer son discours, sa politique dans les oppositions à Macron.

Jean-Luc Mélenchon a eu raison de ne pas donner une absurde consigne de vote qui n’est plus de ce temps. Sa position a provoqué des débats par centaines, par milliers. Elle ne doit pas souffrir d’ambiguïté : évidemment que pas une voix ne doit aller à Marine Le Pen. Mais on attend le renfort de sa puissance d’argumentation et de conviction pour que ce braconnage en terre de contestation cesse.

Vos réactions (86)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Cet article me renvoie à des interventions sur des articles précédents :

    Alors qu’à "gauche", comme à droite, on reprenait les thèmes du Front National tout en le combattant (disait-on), c’est maintenant au Front National de venir prendre les éléments du discours de la France Insoumise pour ratisser plus large que dans les rangs des simples racistes ordinaires...

    Stratégie d’ailleurs facilitée (peut-être même inspirée) sans le vouloir par la propension des médias à rapprocher "coûte que coûte" le programme France Insoumise de celui du Front National dans une tentative de propagation du virus de la "diabolisation" de Lepen vers Melenchon... Or, dans la mesure ou cette dernière a réussi pour une part à se dédiaboliser, probablement grâce à l’effet de désensibilisation produit par l’exposition régulière qui en est faite par ces même médias (sinon elle n’aurait pas fait 20%), la manoeuvre apparaissait comme dangereuse en ce qu’elle banalisait encore plus, en rapprochant des mouvements politiques qui n’ont strictement rien à voir l’un avec l’autre (sauf à vouloir les réduire insidieusement en complexité), l’extrêmisme (FN) de ce qui ne l’est pas (FI).

    Comment ceux qui sont censés critiquer, interroger, analyser et donc faire preuve d’intelligence, peuvent-ils confondre la feuille de route des "insoumis" : liberté, égalité, fraternité, avec celles des "frontistes" : travail, famille, patrie ?
    Et si eux les confondent, malgré un discours qui est clair, alors pourquoi s’étonner que des électeurs puissent en arriver là ?

    ( http://www) commission-des-sondages.fr/notices/files/notices/2017/avril/8464-pres-ipsos-france-tele.pdf

    Voici un lien très intéressant renvoyant à un sondage très récent mentionnant les 9% d’électeurs de Mélenchon au 1er tour qui souhaitent voter Lepen au second ainsi que le chiffre des 3% qui en appelleraient le candidat de la France Insoumise à se prononcer pour elle...

    Mis à part ces 3% qui semblent avoir rompu toute relation avec leur cortex cérébrale (ou alors d’avoir parfaitement intégré l’idée véhiculée par certains médias à grande écoute selon laquelle Mélenchon = lepen, le hasard a fait le reste... ce qui revient au même), il reste les motivations mystérieuses de ces 6% d’électeurs qui me laissent dubitatifs ! Ils ont en effet compris que demander à Mélenchon d’appeler à voter Lepen revenait un peu à lui demander de se couper une oreille... alors pourquoi ? Pourquoi passer de Mélenchon, qui en est l’exact opposé, à Lepen ?

    Est-ce par calcul ? Pour que la France soit à feu et à sang avec pour objectif de hâter une révolution démocratique salvatrice ? (ce serait un peu méchant pour les victimes quand même)

    Est-ce parce que la seule chose qui les avait convaincus dans le programme de la France insoumise, c’était le plan "B" ? Du coup, vite, il reste Lepen !

    Est-ce par passion déraisonnable pour les personnalités fortes charismatiques et les discours enflammés (le programme on s’en fout et on assume) ? Mélenchon éliminé il reste Lepen... Le vote s’impose donc de lui-même (hum !).

    En même temps, ils apparaîssent être très peu nombreux... Mais ça semble contrarier beaucoup des acteurs médiatiques ! Peut-être dans ce cas là faudrait il éviter d’évoquer, dans ce même sondage, les 33% d’électeurs de Fillon qui pensent voter Lepen au second tour et les 15% qui veulent que celui-ci se range clairement derrière elle ! Sinon cela risquerait de vouloir dire qu’il y a un terreau plus favorable à l’extrême droite au sein du parti "Les Républicains" qu’au sein du mouvement démocratique la "France Insoumise" ! Chuuuutt !

    A noter pour ceux qui s’inquiètent de l’extrême droite au second tour, les 2 derniers sondages (ça vaut ce que ça vaut) indiquent à peu de chose près : 65% pour Macron / 35% pour Lepen...

    carlos Le 28 avril à 17:05
  •  
  • Bonjour
    je ne voie rien de choquant , dans la démarche de MLP de draguer l’électorat Mélenchoniste, les plus influençable a ses thémes.
    Ces dans la logique électoraliste , au deuxième tour de ratisser large , pour faire un maximun de voix. Elle drague d’ailleurs autant l’électorat de Fillon, Dupont Aignan , de Hamon, Poutou, Arthaud, cheminade, Asselineau.... d’ailleurs des électeurs de tout ces candidats cité plus haut, se posent des questions, et se demande s’il vont voter au second tour, ou voter blanc......
    Voir article Le Monde "le difficile choix de certains électeurs entre la haine et l’entretien du capitalisme...."
    Il n’y a pas, que une parti, de l’électorat mèlenchoniste, donc, et qui se pose des question.Dans toute élection, il y a un électorat flottant, qui ne sais pas vraiment pour qui , il vote.
    Imaginer que , il y aurait eut , un affrontement le Pen /Mélenchon, ou Fillon....Mélenchon aurait du, faire des appels du pied à l’électorat Lepéniste ou Fillonniste.
    Pour moi, Mélenchon , a raison de ne pas donner des consignes de vote, c’est d’une autre époque, paternaliste, ou le curé, ou le mari disait à sa femme ce qu’il doit voter. Les gens , veulent être traité en adulte, et cela ne correspond pas , à la démarche pédagogique de FI , la base décide, pas le chef.Tout le monde sait , que Ni Mélenchon, ni FI ne vont voter FN , NI appeler à voter FN. Reste à expliquer , à une parti de son électorat flottant , que Voter Fi au premier tour, et FN au second est contradictoire, incohérent.

    bob Le 28 avril à 17:46
       
    • @Bob

      " l’électorat Mélenchoniste , le plus influençables à ses thèmes..."

      C’est quoi cette affirmation qui ne repose sur rien . Libre à vous de croire la bonimenteuse fille de milliardaire. Vous êtes peut être influencé par le FN , mais parlé pour vous pas pour les autres.

      Vous êtes peut être un troll du FN

      GG Le 29 avril à 12:27
    •  
    • Il était inévitable que le FN vienne "braconner sur les terres des Insoumis".

      D’ailleurs, les macronistes ne se privent pas de faire la même chose, à grand renfort de chantage au FN : il suffit de voir ici même...

      Donc, rappelons-nous que la peur n’est jamais bonne conseillère !

      hopfrog Le 29 avril à 15:33
  •  
  • Jean-Luc Mélenchon vient de s’exprimer : sa parole une fois de plus , qui mais pouvait en douter ?, est rassembleuse, mobilisatrice, optimiste et dépasse ce mauvais débat sur la question du vote au 2nd tour.
    Ne nous divisons pas !
    Pas une voix pour le FN !

    youtube.com/watch ?v=HcMV4Fa51Cs
    (ajouter devant https://www.)

    Victor Le 28 avril à 18:04
       
    • Bonjour
      Réponse a CG 29/04 12h27 qui a du mal me comprendre, ou je me suis mal exprimé.....sur un électorat flottant influencé par les thèses FN.
      J’ai écouté l’intégrale de JL Mélenchon sur sa derniére intervention , après les résultat (laborieux pour la trouver),.Sur les votes en sa faveur,85%de vote d’adhésion et 16% par défaut. Et lui mêmes dit que un nombre résiduel votera MLP...dixit.Bien écouter son intervention.

      bob Le 30 avril à 15:22
  •  
  • Il y a un petit coté "centre aéré" dans vos raisonnements.

    Les électeurs de Melenchon et du PG (les insoumis) se doivent d’aller voter contre Le Pen.
    Donc Macron dans le cas précis.

    Pourquoi ?

    1. Ideologiquement et historiquement vous devez faire barrage à ce genre parti faschiste

    2. Si vous n’allez pas voter ou voter Blanc, elle va se taper un score très elevé, jusque dans les 40 %, vous serez du pipi de chat avec vos 19 % ; Oui, je sais les conditions ne sont pas les mêmes qu’un premier tour, j’essaie tout simplement de vous faire comprendre que ML doit avoir le score le plus bas. Pour ne pas peser politiquement

    3. Qu’est ce que vous attendez pour que vos leaders en appellent à votre Macron contre le FN comme tout leurs collègues politiques, du PS, de LR, du PCF , etc ... ?
    Les électeurs ne vont pas comprendre et surtout ne vont pas apprécier quitte à vous ranger dans le camp des partis extremistes s’ils ne le font pas.

    4. Marine Le Pen commence déjà à ratisser chez vous les insoumis, suivez l’actualité. Dernière chose, j’ai pas du tout aimé vos petits drapeaux tricolores lors de la prise de la bastille il y a quelques semaines. Et oui ...

    BDPIF Le 28 avril à 18:55
       
    • Il va falloir ouvrir un guichet des reclamations rien que pour vous bdpif ! ;)

      carlos Le 28 avril à 19:11
    •  
    • Ha ha oui !

      Je vous invite à lire les derniers propos de Melenchon dans l’actualité. Il a fait son choix.Ou son non choix, c ’est ambigu.

      Et pire, je viens de me taper du Alexis Corbière sur l’actualité.

      Je crois que nous avons désormais la gauche la plus nul et la plus bête du monde avec eux. Déjà essayer de leur faire comprendre que 1+1 = 2 était dur, nous en sommes à essayer de leur faire comprendre pourquoi le FN doit avoir un score très bas.

      Pauvre siècle...

      BDPIF Le 28 avril à 19:24
    •  
    • Il y a un autre élément qui fait qu’il faut voter contre le FN, et il est international.
      Les autres pays où le fascisme monte. IL ne faut pas qu’il voit que Marine Le Pen fasse un gros score. Il faut que cela soit décourageant pour eux.

      Donc voter Macron,
      et si celà avait été Fillon, Melenchon, Hamon, celà aurait été pareil.

      "Pas une voie pour le FN " , un slogan qui a pour fonction de ne dire que "Inutile d’aller voter, ou alors votez blanc". Mais ce n’est absolument pas voter contre le FN. C ’est juste lui laisser un peu plus de poids dans les résultats.

      Ce que l’on attends, c ’est "Votons tous utile pour qu’elle fasse le plus petit score possible"

      Là, les élections sont finis, c ’est Macron qui passe. C ’est fait. Maintenant, il y a l’addition, la première = Va t’on donner l’impréssion de la France dans le monde comme un pays qui deviens presque extrême droite si Marine le Pen fait un gros score. Pour moi, je vote Macron, évidement, je m’en contrefous de son programme, c ’est le même que sous Hollande, et puis je n’ai pas le choix. Inutile de me dire "Tu agis sous la menace", puisque si le FN est au second tour, c ’est la faute de tout les partis politiques.

      BDPIF Le 28 avril à 19:40
    •  
    • Je le croyais débranché lui...!!!

      salabert Le 28 avril à 22:14
    •  
    • RAS LE BOL DES TROLLS MACRONISTES QUI S’INVITENT SUR CE FORUM...

      hopfrog Le 29 avril à 08:15
    •  
    • Ha tiens, c ’est nouveau, dernièrement vous m’aviez traité de hollandistes, puis PCF, puis Hamoniste, puis FN (Tant qu’on y est), maintenant c ’est macroniste , c ’est nouveau.

      Je crois surtout Hopfrog que vous faites partie de ces opportunistes, populistes, qui mentent et remettent et ne savent argumenter que sur l’insulte.

      Vous avez un bon représentant avec monsieur Corbière. C ’est un phénomène, vous rêviez de George Marchais, vous en avez la relève.

      BDPIF Le 29 avril à 13:12
  •  
  • Je crois qu’il est temps de se concentrer sur le "3eme tour" et de conjurer le sort en reussissant à obtenir un nombre important de deputés à l’Assemblée Nationale.

    Il faut continuer à convaincre !

    carlos Le 28 avril à 19:25
       
    • Bonne idée,
      Encore faudrait que FI arrête sa politique hégémonique, sourde en voulant annihiler toute autre force de gauche.

      Sur le sujet :
      MLP s’est engouffrée dans la brèche que l’égo de JLM à ouvert, pas pire pas mieux que les supporteurs du morveux.

      Signé : Un insoumis repenti, qui ne veut plus entendre parler de cette secte.

      Georges Le 29 avril à 21:27
    •  
    • C’est limite ridicule...

      Carlos Le 29 avril à 21:45
  •  
  • Il faut que Macron soit élu le plus mal possible !

    Je voterais nul (Non au fascisme et non au libéralisme, terreau du fascisme) sauf si les derniers sondages dans une semaine donnent une chance à MLP

    Pas question de donner à Macron une légitimité dont il se prévaudra comme Chirac pour aggraver une politique qui conduira le FN au pouvoir dans 5 ans ou avant. Et si MLP a un mauvais résultat, la relève est prête au FN, en pire et en plus jeune

    Et qui portera notre parole et notre projet dans 5 ans ? C’est dans les luttes contre la politique de l’"extrème finance" que sortiront les nouvelles têtes insoumises dont nous aurons besoin

    Raison de plus pour que sa "victoire" soit la plus étroite possible et que le résutat des législatives le plus haut possible pour la FI et les forces qui ont soutenu JLM. Pour cela, essayons d’éviter au maximum les concurrences mortiféres

    D. Mino Le 28 avril à 19:58
       
    • @ D. Mino le 28 avril à 19:58

      1. Un petit 55-57 % pour le banquier, c’est largement suffisant. Il est en effet vital que ce petit gommeux soit mal élu et ne puisse capitaliser sur aucune dynamique lui assurant un succés aux législatives.

      2. Un fait capital à ne pas oublier : malgré une impopularité catastrophique, François Hollande, mentor d’Emmanuel Macron, a pu mener pendant cinq ans une politique de massacre social sans rencontrer de véritable opposition (sauf bien sûr dans la rue). Pourquoi ? Parce que l’ "opposition" de droite était d’accord avec ces "réformes" scélérates (loi El Khomri, etc.).

      3. Or le banquier Macron n’est pas du tout sûr de retrouver dans la prochaine Assemblée cette majorité de godillots prête à voter ses lois criminelles. Si la France Insoumise fait un bon score aux législatives, elle a les moyens de bloquer la politique criminelle du blondinet psychopathe copain des milliardaires. Donc ne nous trompons pas de combat : C’EST LA PROCHAINE BATAILLE DES LÉGISLATIVES QUI SERA LA "MÈRE DE TOUTES LES BATAILLES".

      4. Et si de leur côté les députés de la droite hostile à Macron et ceux du FN, sans que nous ayons rien à voir avec ces gens-là, tirent eux aussi le tapis sous les mocassins Berluti du banquier-président, celui-ci sera bien obligé de rester ce qu’il est appelé à être : un président jetable que le peuple français n’oubliera pas de jeter à la fin du quinquennat, comme un vulgaire Kleenex usagé.

      5. Donc je récapitule : le 7 mai, un petit 55 % pour le candidat de Pierre Bergé, Xavier Niel et consorts. Et puis on se lance à donf dans la bataille des législatives ET ON LA GAGNE !!!

      hopfrog Le 29 avril à 09:06
    •  
    • @Hopfrog

      Et puis un bon 55 %, c ’est toujours une chance de faire passer Le Pen, à la Trump, et de vous refaire une bonne guerre civile ou un pays remplis d’insurrection avec pleins de rouge sur les pavés.

      La démocratie ne veut pas de vous, pourquoi ne pas tenter de faire passer Le Pen pour prendre le pouvoir par la force ? Vous nous sortez vos arguments de vendeurs de tapis, mais on la ressent chez vous cette petite tentation, elle est palpable ...

      BDPIF Le 29 avril à 13:17
    •  
    • @ BDPIF le 29 avril à 13:17

      Bonjour, petit troll... 😂

      hopfrog Le 1er mai à 07:21
  •  
  • Bonsoir,
    Cap sur les legislatives ! La FI doit rester cette force citoyenne insensible à tous ces appels (FN/En marche !). Nous devons rester unis et respecter la décision intime de chacun. Ce qui doit nous motiver et de traduire dans les urnes notre détermination humaniste de faire émerger le nouveau monde. Nous avons un programme lisible, sans ambiguité. Laissons les s’agiter avec leur poussiereux front républicain qui fera encore et encore monter le FN. C’est nous et uniquement nous, grace à notre offre politique qui avons contenu le FN. L’avenir nous appartient (30% des jeunes adhèrent à notre nouveau monde). Arrêt de tous ses simagrées qui n’ont pour but que de nous infuser toutes ces vieilles recettes qui engendrent misère et guerres ! Faisons les dégager en faisant une belle campagne pour les législatives. Et derrière envisageons de prendre un maximum de niveaux intermédiaires du pouvoir (municipales, sénatoriales, régionales...). Ils nous pensent abattus ou dubitatifs ? Ils vont comprendrent sous peu notre détermination. Pour finir, un mot sur ce clown de Macron à Oradour sur Glane : nous ne sommes pas naifs ni frappés d’amnésie. Ce mec fait partie d’une caste qui criait à une certaine époque "plutôt Hitler que le Front Populaire !"

    ecureuil66 Le 28 avril à 22:52
  •  
  • Moi je ne suis pas très malin et j’avoue que je n’y comprends rien.
    Pas une voix pour le FN , ça veut dire qu’il faut voter pour un mec qui va tous nous ubériser à 800 Euros par mois et encore pour ceux qui auront la chance d’avoir un petit CDD.
    C’est ça ?

    Thomas Le 29 avril à 00:28
       
    • @thomas - non, il reste 2 autres moyens d’expression...

      carlos Le 29 avril à 01:00
    •  
    • Oui , comme dit Carlos...l’abstention, le nul ou le blanc.
      Certains hésitent entre les trois.

      bob Le 29 avril à 11:46
    •  
    • Hésiter entre le vote nul, blanc ou l’abstention ?

      Il n’y strictement aucunes différence sur le tapis entre les trois.

      BDPIF Le 29 avril à 13:50
    •  
    • @bdpif - j’imagine que "50 nuances de gris" ce serait vite transformé en "c’est noir ou c’est blanc " avec vous...

      carlos Le 29 avril à 21:58
  •  
  • C’est bien beau de dire tout ça mais il faut bien faire un choix, le vote blanc n’est pas un choix.

    Thomas Le 29 avril à 00:31
       
    • @thomas - le vote blanc et/ou l’abstention valent pour un choix à partir du moment ou ils expriment clairement votre opposition aux deux protagonistes... J’ai envie de dire que c’est un choix d’autant plus clair qu’il est moins schizophrène que celui de voter pour Macron tout en se défendant de le faire...
      Bref, certains des insoumis vont voter pour Macron, d’autres vont s’abstenir et d’autres encore voteront "blanc" comme moi. Et ces différences ne me posent aucun problème à partir du moment ou l’on est tous d’accord sur "pas une voix au Front National"...

      carlos Le 29 avril à 00:59
    •  
    • Ben oui, pour dimanche prochain, on devra tous nous taper du sale taf, on se le partagera aléatoirement selon notre conscience, sans céder aux pressions, et peut-être bien qu’ainsi on parviendra à en tirer le meilleur.
      Certains iront voter pour le banquier, en se pinçant le nez, pour nous éviter à tous, et notamment aux plus vulnérables, l’affreuse à l’Elysée, et la fracturation de la société qu’elle nous promet.
      D’autres, au risque de l’opprobre, surtout si cela venait à mal tourner, voteront blanc ou s’abstiendront, pour nous éviter à tous un banquier à grosse tête, plébiscité dans sa demande d’un vote "d’adhésion", et qui se sentirait ainsi légitime à gouverner par ordonnances la casse sociale qu’il nous promet.
      Et ainsi, ensemble, nous poseront de bonnes bases, en tous les meilleurs possibles dans ce sinistre moment, pour les combats à venir.
      Bonne nuit

      raphaël Le 29 avril à 02:34
  •  
  • JLM a bien raison de ne pas donner de consigne de vote. Nous sommes des Insoumis donc libres. Mais nous allons voter. A titre personnel, à ce jour, je dis bien, à ce jour, ma décision est de revoter Mélenchon. Le vote sera comptabilisé dans les nuls. Le vote de dimanche est comme un dessert à la fin d’un long repas : entre la crème glacée à l’eau de rose et le sorbet au poivre brun, rien ne m’intéresse. Pas de dessert, je préfère reprendre une part de poivron rouge. Ensuite, ce sera le café, le pousse-café et la mobilisation générale dans les luttes.

    lucien matron Le 29 avril à 08:15
  •  
  • Le refus de consigne de vote (sauf "pas une voix pour le FN") est le seul moyen de mettre à nu publiquement l’imposture du "choix" imposé aux Français par les instituions de la 5e. Donner une consigne, ce serai cautionner ce choix "schizophrénique" comme l’a dit un intervenant. À partir de là, chaque insoumis votera ou ne votera pas en son âme et conscience, et on ne nous divisera pas sur ce sujet.

    Je réponds aussi à la peur panique de l’ISESCO (semée apparemment par le FN) : les cercles du "dîner du Crif", où l’on a pu voir se congratuler MM. Hamon et Macron, et surtout la FAF (French American Fondation), qui a nourri des générations de nos zélites à l’atlantisme, - de Juppé à Pécresse et de Hollande à Najat en passant par Montebourg - sont beaucoup plus dangereux pour la démocratie et la manipulation de l’opinion, que l’islamisme militant des fanatiques, que les attentats font spontanément détester. Le problème n’est nullement "religieux".

    Les électeurs du FN (dont la juste colère a été entièrement dévoyée par la démagogie des chefs) feraient donc mieux de se déterminer d’après le fond es choses : "le problème, ce n’est pas l’immigré, c’est le banquier". Le programme prétendument "social" de MLP , qui a toujours été hostile aux manifestations des travailleurs et aux syndicats, est de A à Z fait de publicité mensongère. MLP au pouvoir, c’est la misère, le non-droit et la guerre civile.

    Le recours durablement anti-Macron comme anti-FN, c’est la FI.

    Autrement Le 29 avril à 09:45
       
    • Rien du tout, le faschisme est à nos portes. Vous le saviez, tout le monde vous l’a écrit pendant des mois. On y est.

      Les seuls partis de gauche valable comme partis de gauche sont ceux qui en appellent au vote républicain contre le FN.
      PS, PCF en appellent à voter Macron.

      Pas la peine de nous sortir des salades sur le refus de voter macron, celà aurait été Fillon celà aurait été pareil.

      Les elections sont finis, sont perdus pour la gauche, il lui reste sa dernière mission, couler le FN en votant Macron.

      Le parti de gauche (les insoumis) n’en appellent pas à voter Macron contre FN, c ’est donc pour moi un parti d’extrême gauche qui est prête à laisser passer le fascisme en France, pour ses intérêts. Ils ne valent pas mieux que le FN, au final.

      BDPIF Le 29 avril à 13:23
  •  
  • Le Faschisme est à nos portes. Macron dégringole de 6 points en une semaine dans les intentions de vote. Il passe de 65 a 59 %, et marine monte de 35 à 41 %.

    Vous pensez que tout les 19 % électeurs de Fillon vont voter pour Macron malgré son appel ? Vous vous trompez ...
    Quand au 19 % de Melenchon, c ’est pareil. Déjà 20 % de son electorat vont voter Le Pen, et une moitié "Blanc"

    Allez, encore quelques conneries d’arguments de votre Melenchon et Corbière pour allez voter blanc ou refuser le vote républicain et la FI laisse passer tranquillement le FN.

    BDPIF Le 29 avril à 13:45
       
    • @ BDPIF

      Je comprend votre exaspération.
      Simplement, je crois qu’il faut comprendre aussi ceux qui hésitent à voter blanc et je vous trouve un peu sévère.

      Pour moi (et je pense pour vous aussi) c’est plus simple parce que j’ai été élevé dans l’antifascisme, j’ai lutté, manifesté dans les années 1980 à chaque fois que Le Pen venait à Lyon, je sais ce que c’est que les nervis du FN et puis je suis au PCF alors pour moi l’antifasciste c’est viscérale... Néanmoins, les plus jeunes ici connaissent un FN "dédiabolisé", "normalisé" alors qu’à notre époque il était l’ennemi absolu. Pour eux, la violence du FN n’est pas si évidente ou du moins elle fait partie des meubles. Pour moi, elle l’est comme dans les années 1980. C’est pour cela qu’il faut continuer d’ouvrir les yeux sur ce qui se passe en Europe un peu partout avec des fascistes plus "propre sur eux" qu’à notre époque, plus "banalisés" mais .... tout aussi dangereux voire plus car ils se rapprochent du pouvoir.

      JLM - que vous semblez ne pas aimer - est un adversaire résolu du FN, il faut lui rendre cette justice. Simplement, il a perdu une occasion historique de le montrer en lançant un appel sans ambiguïté ou du moins en précisant sans "faux-semblant" sa préférence (front républicain, vote blanc ou pas). L’heure n’est pas à se renvoyer la balle mais à convaincre qu’il ne faut pas jouer à la roulette russe avec la Le Pen. Les intentions de vote montrent qu’elle monte, qu’elle poursuit son travail de séduction car si elle pouvait gratter quelques voix par là "sur un malentendu"...

      Il faut souhaiter que le 7 mai aucune voix de gauche et républicaine ne manquera pour la renvoyer dans ses cordes.

      SB Le 29 avril à 18:42
  •  
  • JLM devrait faire preuve de responsabilité.
    Or il jette le trouble avec son populisme dit de gauche.
    JLM ressemble de plus en plus à l italien Grillo du mouvement 5 étoiles

    berthier g Le 29 avril à 13:57
       
    • @berthier g

      " calomnier, calomnier, il en restera toujours quelque chose"
      Caron de Beaumarchais

      Affirmer n’est pas démontrer , répétiter à satiété une fausse affirmation ne la fait pas devenir vrai .

      L’ insulte , la calomnie , ce sont les armes préférées des fachos à l’égard de tout ceux qui ne sont pas de leur avis . Ça précédent souvent le coup de poing . Quand on a pas d’autre argument que la détestation de l’autre , ici il s’agit de JLMm, il ne reste plus que cela .

      Je suis toujours étonné que certains dont l’unique motivation est la haine de Mélenchon , passent leur temps sur ce site , pour déverser leur vomi . Ils sont tellement aveuglés par leur obsession , qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils obtiennent un résultat inverse à celui qu’ils escomptent . Continuez , continuez, " plus le singe monte haut et plus il montre son cul"

      GG Le 29 avril à 17:10
  •  
  • Je signale que GG insulte un électeur de JLM !

    berthier g Le 29 avril à 17:47
  •  
  • Plus ça va, plus je constate que toute critique sur JLM et sa non-position sur le 7 mai, provoque les réactions les plus vives.

    @GG
    Heureusement que vous avez cité Beaumarchais car le "calomnier, calomnier...." ça rappelle les heures sombres de la collaboration, la formule étant utilisée par les collabos pour diaboliser les résistants.

    Pour ma part, je ne crois pas que ce soit faire preuve de calomnie que de dire que JLM devrait faire preuve de responsabilité ou en le présentant comme un populiste de gauche. Il a lui-même assumé son "populisme". C’est vrai qu’il se rapproche de Grillo sur ce point mais la comparaison s’arrête là car JLM a aussi lancé un mouvement qui s’inscrit dans une lutte contre le système mais aussi plus largement contre le capitalisme - avec une approche internationale - alors que Grillo inscrit plutôt son combat contre le système tout court et et limité à l’Italie.

    J’ai voté JLM mais je ne suivrai pas les Insoumis pour les législatives.
    Je n’ai pas peur de dire ici que je suis au PCF alors même que celui-ci reçoit lui - à travers Pierre Laurent - de vraies insultes et calomnies sur ce forum.

    J’ai dis ici pourquoi pour moi c’est faire preuve de responsabilité que de voter Macron pour faire barrage à Le Pen. J’ai déjà donné mon argument : pour moi la priorité sur cette journée du 7 mai c’est l’antifascisme. Depuis la défaite de la gauche et malgré le score de JLM, nous savons que nous n’aurons pas ce que nous voulons. Alors : "5 ans avec Macron" ou "5 ans avec Le Pen" ?
    Le reste, les "il n’y pas de risques" sont démentis par l’évolution de l’opinion, car tout est possible, nous ne sommes pas en 2002.

    @ berthier g
    Je suis d’accord pour le reste avec votre position. Oui JLM jette le trouble. En particulier parmi les Insoumis où le débat est vif sur le sujet. Il l’est aussi mais beaucoup moins au PCF où ma section a voté (vote indicatif) : 3/4 pour la stratégie front républicain défendue par Pierre Laurent sans ambiguïté - donc vote Macron - et 1/4 qui disent préférer voter blanc, s’abstenir ou réfléchir encore.
    Rien n’est simple. Des propos moins sibyllins de JLM auraient été à la hauteur des enjeux. Néanmoins, les Insoumis sont assez grands pour se prononcer - de la même façon que les 3/4 des adhérents de ma section disent avoir fait leur choix dès dimanche soir et même l’avaient déjà envisagé parmi les scénario possibles.

    Voilà, donc pour moi c’est toujours No Pasaran le 7 mai.

    SB Le 29 avril à 18:24
       
    • @SB

      Je n’est pas de problème avec votre position, vous êtes en droit de voter selon votre conscience et je respecte cela . Alors souffrer que d’autres ne soient pas de votre avis . Les communistes ne sont pas mes adversaires , j’ai pris acte que les militants communistes, contrairement à leurs dirigeants ont décidé de soutenir la candidature de JL Mélenchon. Mais faire l’amalgame JL Mélenchon, Grio , FN , Poutine , Chavez ...etc c’est reprendre à son compte la campagne anti Mélenchon qui s’est déchaînée la dernière semaine de la campagne.

      Un petit argument : " consigne de vote "
      un des définitions Larousse de " consigne "
      " Instruction formelle donnée à quelqu’un, qui est chargé de l’exécuter ."
      On ne peut pas , comme l’on fait certains communistes , reprocher à JLM de se présenter en homme providentiel, en chef , et lui reprocher de ne pas se conduire comme tel.

      Je trouve la position de JLM juste et courageuse , pas une voix pour le FN . Je peux vous assurer que si il avait donné une consigne pour Macron je ne l’aurais pas suivi , en 2012 Je n’ai pas voté Hollande .

      Dans le même temps je ne suis pas naïf, je met en perspective les attaques visants la personne de JLM, et la campagne des législatives qui les motivent de la part de certains communistes .

      @berthier g

      A aucun moment je vous est insulté, dans ma mise en garde je ne cite personne , je m’adresse à vous . Si vous l’avez pris pour vous qu’y puis-je ?

      GG Le 29 avril à 19:52
  •  
  • Je ne suis pas d’accord avec tous les détails du texte de Catherine Tricot...
    mais elle a le droit d’écrire ce qu’elle veut :) ...
    surtout si elle le pense.

    La position de Mélenchon n’est pas sybilline...
    Il fait confiance aux "Insoumis"...
    tout comme ceux-ci lui ont fait confiance.

    La chose est suffisamment rare en politique
    pour mériter d’être signalée. :)

    Par contre, je pense que le troll bdpif qui sévit sur ce site depuis longtemps ferait bien de prendre des vacances...

    Il n’y a que 2 possibilités le concernant...

    Soit c"est un troll du PS tendance Macron...
    et dans ce cas là, il devrait passer son temps à convaincre les électeurs fillonistes de ne pas voter pour Le Pen
    ( parce que ce sont eux qui vont voter pour elle
    et que c’est chez eux que ça se passe :))

    Soit c’est un troll du FN, et dans ce cas là,
    il va rester sur ce site à poursuivre ses insultes et moqueries
    en se faisant passer pour un macroniste...
    ce qui, objectivement, ne peut aboutir qu’ à renforcer la défiance de "Insoumis" à l’égard de Macron...
    et donc les convaincre de ne voter Macron sous aucun prétexte.

    Moi, je pense qu’il va rester. :)

    PS : Je ne répondrai à personne.
    J’ai dit ce que j’avais à dire sur le sujet. :)

    cavalierbleu Le 29 avril à 19:04
       
    • Des vacances ?
      Pourquoi pas dans un camp, comme Soljenitzine ...

      Vous ne les aimez pas ces gens qui écrivent librement.

      En février 2012, Corbière (Les insoumis) vote contre le fait qu’une rue de Paris porte le nom du célèbre opposant au régime soviétique et écrivain Alexandre Soljenitsyne.

      Faire autant de lignes mensongères sur une personne (Moi) plutôt que de lui répondre par des arguments démontant ce qu’il dis est le signe de ce que vous représentez :
      des gens pas net.

      bdpif Le 29 avril à 20:10
  •  
  • De toute façon, à moins d’essayer de convaincre chaque insoumis ( en tous cas de ceux-là qui ne votent pas Macron, car il y en a tout de même qui le font), il est inutile de rester arc-bouter sur la question du vote au second tour...
    Pour ma part, comme pour la majorité, chacun sait déjà à peu de chose près (abstention ou nul ou blanc ?) ce qu’il fera au second tour.
    Maintenant, il faut penser au 3eme tout, les legislatives... Et c’est ce que nous faisons d’ores et dejà...

    carlos Le 29 avril à 22:10
  •  
  • Voter Macron, c’est voir démanteler tout le droit du travail et voir se délocaliser toutes nos entreprises.
    Est ce qu’on peut réellement faire ça ?
    Que restera t il dans 5 ans ?
    Aidez moi à me décider.

    Thomas Le 29 avril à 22:40
       
    • @thomas - a partir du moment ou vous estimez que voter blanc, nul ou s’abstenir ne fontpas partie de vos choix, il ne vous reste plus qu’à faire le choix de la schyzophrénie : votez Macron...

      carlos Le 29 avril à 23:23
    •  
    • @Thomas

      5 ans de Sarko , 5ans de Hollande, on placé le FN au niveaux où il est aujourd’hui. 5 ans de Macron , du Hollandisme en pire, c’est M Lepen présidente . Je sais si j’ai apporté une aide .

      GG Le 30 avril à 01:11
  •  
  • La France Insoumise avec les legislatives aborde un cap difficile... À l’heure Hamon, pendant la presidentielle, il nous etait proposé de renoncer à une partie du programme pour s’allier avec le PS, nous l’avons refusé. Certains diront que c’est pour ça que nous avons perdu, mais c’est oublié bien vite que nous avons convaincu sur notre projet bien plus de gens qu’il ne paraîssait au départ ! Et nous avancons dorénavant mieux armé vers ce 3ème tour !

    Aujourd’hui, la tentation est forte pour des partis qui nous ont soutenu de vouloir "negocier" à travers des accords, le retrait des candidats qui portent notre projet dans certaines circonscriptions... En laissant d’autres dans nos mains. J’avoue être totalement mal à l’aise avec ça car nous savons tous que si la France, et la gauche tout particulièrement, traverse une grave crise politique, il s’agit en réalité d’une grave crise de confiance envers ses professionnels qui vivent de la politique ! PHI, cherchant à restaurer cette confiance perdue dans la parole politique, a donc été à l’initiative d’une charte d’engagement moral destiné à chacun des candidats aux legislatives souhaitant porter le projet de l’avenir en commun. Il y a, bien sûr, des candidats "hors norme" comme Ruffin, des êtres "libres" dont personne, qu’on se réclame de gauche ou non, ne doute un instant des motivations de son engagement et pour qui unanimement, lui opposer un candidat PHI serait inutile tant son soutien sans faille et la conviction qu’il place au-dessus de tout son devoir envers ses électeurs s’avère évidente...

    Mais qu’en est il de ceux, nombreux, qui souhaitent un "retour d’ascenseur" parce qu’ils estiment qu’on le leur doit ? De ceux qui croient qu’on peut se répartir des sièges a l’Assemblée comme on découpe un gateau ? Et qui, très probablement, au grés des alliances, pourront se retrouver à voter contre les futurs projets de loi proposés par des députés de la France Insoumise ? Je vois arriver avec crainte le moment ou la France Insoumise, devra choisir entre son devoir de réinstaurer la vertue dans le monde politique et l’addage illustrant son contraire, "la fin justifie les moyens"... C’est sur un fil de rasoir que le mouvement démocratique de la France Insoumise s’aventure maintenant, les insoumis et au-dela tous les sympathisants retiennent leur souffle pour voir si la malediction de la trahison perpétuelle en politique se poursuivra une fois de plus.

    La France Insoumise saura t’elle convaincre ses "alliés" que les méthodes de la 5ème république qu’ils pratiquent ne sont pas dans son ADN ? Saura t’elle leur faire saisir qu’elle est un moyen pour eux d’intégrer pleinement une dynamique citoyenne qui n’implique en rien la perte de leur identité politique ? Parce que manifestement, ils ne l’ont pas compris... Le rejet de la charte en est le plus flagrant des exemples.

    carlos Le 29 avril à 23:17
  •  
  • "...son devoir de réinstaurer la vertue..."
    Vous pensez que la FI est la représentante de la vertue ?!?... C’est vraiment prendre pour des imbéciles la majorité des élus, de gauche comme de droite qui font leur boulot au quotidien dans leur mairie et leur circonscription. Autant j’apprécie Robespierre quand il s’exprime sur la vertu, mais venant de la FI, la mâchoire m’en tombe. Il faut travailler ensemble, la politique n ’est pas binaire. Pour gagner il faut convaincre et embarquer ses proches, trouver ce qui unit au lieu de ce qui désunit.
    Concernant la charte, si nous ne l’avons pas compris c’est peut être que vous l’avez mal expliqué ou bien que cette charte ne reflète peut être pas forcément votre objectif si vertueux. On a pas besoin d’illuminé en politique mais de gens qui sachent rassembler, dialoguer et apporter de la paix.

    Georges Le 30 avril à 00:11
       
    • La charte
      un exemple :
      "se rattacher à l’association
      de financement « La France insoumise » lors du dépôt de
      candidature, ce qui inclut la possibilité d’accords de reversement entre cette association de financement et les candidats ou le groupement politique particulier qu’ils désigneront pour la première comme pour la seconde fraction du financement public"

      Possibilité ? Que le PG commence d’abord à rembourser au PCF les centaines de milliers d’euros de 2007.
      Que le PCF ne leur prête pas un centime d’euros pour ces legislatives et ne s’associent plus avec eux.

      bdpif Le 30 avril à 00:37
    •  
    • La charte (suite)
      le sigle et l’intitulé national de campagne de France Insoumise, en respectant leur charte graphique, seront intégrés dans le matériel de propagande R39 (affiche officielle, circulaire électorale, bulletin de vote) ;
      Traduction :

      La charte graphique imposé par la FI , c ’est à dire le PG
      Donc les deputés PCF ne seront plus PCF, mais FI !!!!

      bdpif Le 30 avril à 00:42
    •  
    • Le final de la charte (et pardon pour mes fautes d’hortographes)

      respecter la discipline de vote du groupe lorsqu’une
      décision collective a été prise conformément au programme l’Avenir en commun

      Plus aucune liberté de vote individuel de la part des députés.
      Ils sont là pour obéir aux ordres du bureau.

      Stalinien.

      bdpif Le 30 avril à 00:49
    •  
    • Conclusion

      Concernant la charte, si nous ne l’avons pas compris c’est peut être que vous l’avez mal expliqué ou bien que cette charte ne reflète peut être pas forcément votre objectif si vertueux

      Voilà, tout est dis.

      bdpif Le 30 avril à 00:52
    •  
    • @Georges

      Pourqoi j’ai l’impression que Georges va expliquer au candidat qui à permis à la gauche radicale de faire plus de 19% , qu’elle est la meilleure stratégie.

      Ça sent le troll en campagne pour les législatives , ça sent pas bon.

      Vous parlez d’illuminé, on a peut le sentiment qu vous parlez de vous.

      GG Le 30 avril à 01:32
    •  
    • @georges - Je regrette que vous ne saisissiez pas à quel point la confiance en la parole politique est proche du zero absolu chez les citoyens de ce pays. Les élus et leur partis peuvent ils se congratuler de la résignation qu’ils ont su instiller si insidemment dans le coeur de leurs compatriotes ? Le pensez vous vraiment ?

      Un mouvement démocratique s’est créée avec l’immense espoir de redonner à tous la main sur un destin commun confisqué par l’usage immodéré d’un pseudo-pragmatisme chez les responsables politiques et l’avidité ecoeurante d’une minorité de puissants. Alors, la question n’est pas de reprocher à la France Insoumise de rappeler les devoirs que la vertu impose... À commencer par l’exigence d’une cohérence que ceux qui ne la pratiquent griment sous les traits d’un sectarisme et d’une intransigeance insupportables pour eux ... Mais de comprendre ce qui est arrivé à tous les autres pour se satisfaire de la situation pitoyable actuelle !

      carlos Le 30 avril à 10:15
    •  
    • @bdpif - la FI n’est pas le minuscule PG. C’est un mouvement plus vaste et plus rassembleur ne vous en déplaise... C’est d’ailleurs le lieu de l’union de nombreux militants (et de très peu de partis) des mouvances de gauche, comme celui de simples humanistes qui ne revendiquent rien d’autre qu’un avenir pour leurs enfants autre que celui que leur promettent les grandes multinationales et un monde politique gardien de leurs intérêts ( comment croire autre chose lorsqu’on voit la puissance qu’ils ont reussit à acquérir ?).

      Le fait de reverser l’argent à ceux des partis qui souhaiteraient se ranger derriere ce mouvement me paraît honnête... trouvez vous cela si étrange que vous en dénoncier le principe au demeurant équitable et juste ?

      Le fait de demander aux élus de respecter les décisions collectives du groupe auquel ils appartiennent est il si inhumain lorsqu’on sait que c’est ce que fait tout citoyen en évitant de mener sa propre révolution à chaque élection d’un candidat pour lequel il n’a pas voté ? La cohérence demandé lors d’un engagement moral n’est pas un défaut de liberté : c’est la marque de la responsabilité des élus à l’endroit de ceux qui les ont fait élire ! Rappelez vous qu’un élu de la république n’a plus aucun compte à rendre à ses électeurs...

      Bref, que de mauvais procès pour au final en venir à justifier le système actuel, celui-là même qui nous a conduit là ou nous en sommes...

      carlos Le 30 avril à 10:32
    •  
    • @Carlos

      Je vais vous reprendre sur deux points :
      1. Oui les insoumis ne sont que le PG , puisque c ’est lui qui décide pour vous. Ils vous donnent l’illusion que c ’est vous qui avez construis le programme, mais c ’est faux, c ’est eux, et vous en aurez la preuve en regardant le programme de 2012 et celui de 2017. Le même, avec plus d’ecologie.
      Et pour les legislatives, ce sera pareil, ce seront les membres du PG qui décideront et donneront les ordres à leurs députés sur leur vote. C ’est ça la charte.

      2.Je vous cite : "Le fait de reverser l’argent à ceux des partis qui souhaiteraient se ranger derriere ce mouvement me paraît honnête... trouvez vous cela si étrange que vous en dénoncier le principe au demeurant équitable et juste ?"

      Dans l’instant, ils ne l’ont pas fait en 2012, ils doivent, plus de 600 000 euros je crois au PCF qu’ils n’ont jamais remboursé. Lisez bien la phrase/" Possibilité de rembourser" Ce qui veut dire qu’il s vont faire des appels aux dons aux militants, des emprunts aux banquiers, et au PCF. Ce qu’ils font, mais pour le remboursement, ils vont d’abord rembourser les banquiers, et pas les militants.

      Vous en voulez la preuve ? A vous les militants ,combien d’argent avez vous donné aux mouvement et combien avez vous été remboursé ? Rien, Zéro. Beaucoup ont donné des sommes allant de 25 à 300 euros. Ils n’auront aucun retour de la part des remboursement de campagne. Vous trouvez que c ’est normal pour la cause ? Pas vraiment, votre leader, Melenchon, est millionaire, les autres touchent de gros salaires.

      La vrai gauche, ça vit chichement pour ses idéaux, Mujica, Poutou, Laguillier, mon grand père, aussi, ancien aristo qui a donné tout ses biens et ses terrains aux ouvriers.

      Vous êtes un humaniste de gauche, Carlos, cà se ressent ...
      Vous pensez militer pour un bel idéal.

      Hélas ... Ces gens là ne sont pas là pour le même idéal que vous, ils sont là pour le pouvoir, les avantages financiers, et la notoriété historique. Et un peu d’idéal, soit, mais ...

      Ce qui est tragique, c ’est qu’ils veulent tuer tout leurs concurrents, du PS au PCF. Mais les remplacer par du PG, serait la faute historique de la gauche. Il sont 10 fois pire que ce que l’on reproche au PS, PCF.

      Regardez les premiers résultats des insoumis : Passer 5 ans à casser du PS et nous avons un second tour Centre / FN.
      Et même pas un appel au vote contre le FN, rien, ils sont déjà là à préparer leurs places pour les legislatives. Et ils ont déjà commencé à trahir le PCF, après l’acceptation démocratique du vote PCF à soutenir JLM, hop, l’annonce du PG (Les insoumis à mettre un de leur réprésentant devant chaque candidat PCF aux legislatives)

      Evidemment, personne n’est dupe. Les gens vont vite revenir au PS, PCF dans le futur lorsqu’ils auront compris la supercherie.

      Allez bon dimanche à vous !

      BDPIF Le 30 avril à 11:33
    •  
    • @bdpif -.un candidat de l’avenir en commun issu du PG, pourra prétendre, au meme titre que du PCF, à un accord de remboursement... Bref, continuez à véhiculé votre façon de voit la France Insoumise, je ne doute pas, comme vous le laisser entendre dans votre conclusion que les électeurs sauront se tourner vers ceux qu’ils estiment le mieux les représenter.

      carlos Le 30 avril à 13:06
  •  
  • Question expression, la France est une terre de liberté, dimanche prochain on va pouvoir compter les totalitaires chez l’un, les fachos chez l’autre.

    Dimanche prochain l’élection sera véritablement un piège à cons.

    La Renaudie Le 30 avril à 03:11
  •  
  • Un intervenant a écrit : "Vous pensez que la FI est la représentante de la vertu ?!?... C’est vraiment prendre pour des imbéciles la majorité des élus, de gauche comme de droite qui font leur boulot au quotidien dans leur mairie et leur circonscription."
    Le "boulot au quotidien" , de gauche et encore plus de droite, fait complètement oublier les obligations d’une politique nationale digne de ce nom.
    Un élu même de gauche, même ouvert, même dévoué, qui s’occupe par exemple des personnes âgées sur son secteur, (ou du logement, ou de la pollution), en quoi a-t-il la moindre prise sur le montant des retraites, sur la construction de logements sociaux et le prix des loyers, sur la fabrication des voitures, etc. , s’il n’y a pas nationalement un programme VERTUEUX, c’est-à-dire fidèlement appliqué, pour faire progresser la lutte et et les décisions à prendre ?
    C’est en s’engluant dans ce genre d’alibi "local" et de compromissions rosâtres verdâtres, que le PCF a perdu de lui-même son audience passée !

    Autrement Le 30 avril à 10:11
  •  
  • Le FN a réussi sa dédiabolisation. Le "ni ni" est ravageur : Horreur du relativisme qui met au même plan l’adversaire qu’est Macron ("adversaire" au sens de Chantal Mouffe dans son projet de démocratie radicale et plurielle) et la fascisante MLP qui met la démocratie en danger (surtout avec les outils de la Vème République et l’insuffisance des contre-pouvoirs institutionnels).
    JL Mélenchon "dégage" les 2, les mettant de fait au même plan, c’est catastrophique.
    Vous hésitez entre abstention, nul et blanc ?
    Vous etes-vous demandé ce que vous voteriez si le résultat était exactement de 50/50 et si VOTRE voix était décisive ? C’est ainsi que vous devriez raisonner.
    Mais vous ne voulez pas vous salir les mains, laisser passer Macron sans votre voix. J’espère que vous ne vous réveillerez pas avec la gueule de bois dimanche prochain.
    Et je conclurai par une petite citation de Jean Luc Mélenchon qui date de 2002 :
    « Quelle conscience de gauche peut accepter de compter sur le voisin pour sauvegarder l’essentiel parce que l’effort lui paraît indigne de soi ? »

    Uranie Le 30 avril à 12:06
       
    • @uranie - si les français mettent Macron et Lepen au second tour, vous devriez plutot vous demander comment on a pu en arriver plutot que de chercher les coupables chez ceux qui rejettent, pour des motifs differents qui leur sont propres, et l’un et l’autre... Car ce n’est pas d’eux que viendra la légitimité d’une candidate d’extrême droite, mais de ceux qui auront choisi de mettre un bulletin Lepen dans l’urne ! Faut il vraiment le rappeler ?

      carlos Le 30 avril à 13:10
    •  
    • @Uranie

      Commençons par rétablir la vérité , JLM dans sa déclaration n’a pas mis E Macron et M Lepen sur le même plan , il a dit le contraire. JLM n’a pas utilisé l’expression " ni , ni ", au contraire il a appelé ses électeurs à ne pas voter pour M Lepen , pas une voix a-t-il dit . Il a indiqué qu’il irait voter au second tour , incitant ses électeurs à faire de même en leur âme et conscience . Il considère que les gens sont tout à fait capable de décider pour et par eux-mêmes et qu’il n’ont pas besoin d’un gourou.

      Il y a donc une grosse différence entre votre présentation des faits et la réalité que tout monde peut aller vérifier sur la chaîne YouTube de JLM.

      Vous êtes en droit de vouloir voter E Macron , acceptez que d’autre ne soit pas votre avis . Cessez de nous infliger vos leçons de morale , comme tout ceux qui ont légalisé le FN et qui nous explique aujourd’hui qu’il n’est pas républicain , comme tout ceux qui offrent au FN une visibilité médiatique sans pareil et qui aujourd’hui pleurnichent . Ce ne sont pas les Insoumis qui ont placé M Lepen au niveau de voix où elle est.

      C’est la candidature et la campagne des Insoumis qui a fait reculer le FN.

      Votre tentative de culpabilisation visant à stigmatiser ceux qui ne sont pas de votre avis , c’est justement ce que JLM veut éviter, pour rester unis , ne pas se diviser.

      Je peux vous assurer que si JLM avait appelé à voter Macron , je ne l’aurais pas suivi. Pour moi voter Macron c’est voter M Lepen en 2022 . Il faut arrêter de jouer à se faire peur le FN n’a aucune de faire plus de 50% aujourd’hui dans le cadre des institutions de la Ve république.

      Nouveau soutient de poids pour E Macron , JL Borloo . décidément EM n’a pas besoin de nous.

      Pour finir une des définitions du Larousse pour le mot "consigne" :
      " instruction formelle donnée à quelqu’un, qui est chargé de l’exécuter . "

      On vaut mieux que ça !

      GG Le 30 avril à 15:06
    •  
    • @Uranie

      "pour moi voter Macron , c’es voter M Lepen Présidente en 2022"
      oubli rectifié

      GG Le 30 avril à 15:12
    •  
    • Oui Uranie a totalement raison
      Dire comme JLM que chacun est libre et que le temps des gourous est terminé, est un simulacre irresponsable. Les électeurs ont toujours été libres. Ce n’est pas nouveau. Et c’est en plus contradictoire : si on n’est pas un gourou on ne peut craindre d’avoir une influence sur les électeurs.
      Cette pseudo argumentation sert à justifier l’injustifiable.
      En renvoyant dos à dos Le Pen et Macron c’est se laver les mains de ses responsabilité alors que l’on prétend vouloir diriger le pays et donc devoir prendre ses responsabilités. C’est se cacher en laissant les autres faire le sale boulot en espérant secrètement que le vote Macron sera suffisant pour battre Le Pen. Le seul objectif qui compte est d’éliminer MLP et cela avec le vote Macron. Ou alors il faut m’expliquer que le FN d’aujourd’hui n’est pas le même que celui de 2002, qu’il serait moins nocif.

      Guillaume Le 30 avril à 18:56
  •  
  • Ce sont les electeurs d’extreme droite qu’il faut reveiller ! Pas ceux qui n’adhèrent aucunement à ses theses...

    carlos Le 30 avril à 13:12
  •  
  • Uranie :
    Le Monde (une fois de plus) publie des fausses informations en titrant : "Le périlleux ’ni ni’ de JL Mélenchon". Le message des Insoumis n’est pas ’ni ni’ mais bien : "Pas une voix pour le FN".
    La question que personne n’ose poser : y a-t-il des sous-marins du FN à la direction du Monde ? Journal qui, depuis des mois et des mois, fait la promotion des Le Pen ! C’est toujours la tactique (qui n’est pas propre au Monde, hélas) qui consiste à accuser d’avance son chien de la rage.

    On l’a déjà dit : le résultat de la consultation FI en cours n’est pas décisionnel. Ne pas donner de consigne est le seul moyen de dénoncer au grand jour l’arnaque institutionnelle de ce second tour. Laurent et Martinez appelant à voter Macron (bien qu’on puisse les comprendre), c’est Gattaz qui doit trouver ça drôle ! D’autant que Macron (il l’a dit et répété) compte sur "des votes d’adhésion".
    De toutes façons, chacun votera ou ne votera pas en son âme et conscience. C’est curieux comme les gens sont déboussolés dès qu’on les considère comme des libres citoyens, seuls responsables de leur choix et de leurs actes...

    Autrement Le 30 avril à 14:32
  •  
  • Encore ceci :
    Journal Fakir
    @Fakir_

    A tous les démoralisés ! Ne ratez pas l’#AntiCampagne (1) de notre pigiste Valérie Charretier ! Refaisons le monde ! pic.twitter.com/G6HR1reePm
    06:50 - 27 avr. 2017

    Autrement Le 30 avril à 14:40
  •  
  • Bonjour
    J’ai put enfin avoir l’intégrale de JL Mélenchon via France inter ?
    (laborieux)sur sa dernière intervention.Les médias font déja courir un bruit que 64% des consultés de FI voterais Macron.....Dans son intervention, il dit bien que , il n’y a pas de majorité, ni minorité , qui doit se plier au vote.Non chacun fait , ce qu’il veut : s’abstenir, blanc, nul ...ou mêmes macron, mais pas MLP. Si j’ai bien compris !. Le tout c’est de rester unis,ne pas se diviser, sur ce deuxiéme tour, et voter massivement au législative.

    bob Le 30 avril à 15:32
       
    • Personne ne peut faire l’offense à JLM d’hésiter à porter son vote sur Marie Le Pen. Il l’a assez combattu pour cela.

      Simplement, à défaut d’une consigne, une position claire est nette sur le vote blanc ou le vote Macron aurait été préférable de sa part après un très long silence.

      JLM a passé des mois entiers à parler sur tous les sujets et là au moment où un sujet - qui n’est pas rien - divise FI et au delà les Français, il n’est pas très bavard. Sinon, pourquoi passer autant de temps à décrypter son message avec des "si j’ai bien compris".

      Lorsque je défendais le vote barrage au front national, un contributeur m’a accusé de "faux-fuyants" en ne disant pas clairement vote Macron. Je me suis exécuté. Force est de constater que pour ce coup, c’est FI et JLM qui sont dans le "faux-fuyant".

      JLM ne veut pas dire vraiment ce qu’il va voter. Cela n’a rien à voir avec une consigne mais avec l’affirmation nette du choix que JLM comme nous tous fera le 7 mai : depuis quand - quand on est un personnage public - se cache-t-on derrière le secret de l’isoloir ? Il ne votera pas Le Pen, ça c’est sûr mais pour le reste, il reste évasif, sibyllin etc. C’est dommage.

      SB Le 30 avril à 17:49
    •  
    • @SB

      Vous trouvez que la position de JLM est dommageable, pas moi , je la trouve juste , courageuse, et porteuse d’avenir. Et pourtant Vous et moi , visiblement nous avons voté JLM au premier tour . C’est cela un mouvement, à la différence d’un parti nous ne sommes pas d’accord sur tout , il faut l’accepter et le prendre en compte . Ce qui explique, entre autre, l’absence de consigne.

      C’est Votre droit de voter E Macron , je ne le ferai pas , parce que je ne crois pas qu’il soit un barrage contre le FN , a l’inverse je crois que son projet politique va faire le lit du FN . Pour moi voter pour quelqu’un c’est lui donner un mandat , c’est comme cela que E Macron l’utilisera . Mais je respecte votre choix.

      Je ne chercherai pas à faire du proselytisme comme le font certains pour la consigne de vote, pour le vote pour E Macron .
      Car c’est faire le jeu de division , il faut resté unis pour transformé l’essai aux législatives.

      GG Le 30 avril à 19:28
  •  
  • Finalement la consigne de vote de Mélenchon est plus attendue par ceux qui n’adhèrent pas au programme de la France Insoumise, que par les insoumis eux-mêmes.... Très instructif...

    Carlos Le 30 avril à 19:02
       
    • Désolé Carlos mais je participe à d’autres forums de discussion où les Insoumis se déchirent - voire se déchirent vraiment sur cette question - et ceux avec qui je discute me le disent aussi en off.

      Pourquoi tel malaise ?

      Je crois qu’autant il y a toujours eu consensus à FI sur le programme et le candidat qui l’a porté, autant il n’y en pas sur le second tour. C’est tout..

      Et je le dis encore, ce n’est pas "une consigne" que j’attendais de JLM mais un position claire et explicite, fussent-elle seulement personnelle. Je suis d’accord avec vous que les Insoumis comme les autres n’ont pas besoin de consigne pour savoir ce qu’ils doivent voter. Simplement, un personnalité qui ne s’exprime pas ce n’est pas bon signe et cela engendre de la confusion, confusion dont nous n’avons pas besoin à l’heure où comme le titre le sujet Marine Le Pen braconne sur les terres des Insoumis.

      SB Le 30 avril à 19:29
    •  
    • @ SB

      Si j’ai bien compris Votre sous entendu, car Vous ne parlez pas directement. La position de JLM créerait de la confusion favorisant le braconnage de M Lepen . Pour faire vite JLM fait le jeu du FN

      Je je pense que la confusion est plus dans votre esprit que dan la FI .

      GG Le 30 avril à 20:04
    •  
    • @ GG
      Aucune confusion de mon esprit, j’ai été très clair : le 7 mai la lutte contre le capitalisme n’est pas à l’ordre du jour. Ce qui est en jeu c’est le fascisme ou pas le fascisme ! Il ne faut pas se tromper de colère.

      Si d’autres sont confus dans leur esprit, c’est leur problème. Pour moi, il n’y a pas à tourner autour du pot : le 7 mai il faut voter Macron pour barrer la route à Le Pen. Si d’autres veulent voter blanc ou nul qu’ils le disent. ET beaucoup le disent ici, je ne suis pas d’accord avec eux mais je respecte leur choix. Dans le même cas, JLM lui n’est pas aussi clair dans son choix, ne veut pas le faire connaître. Je l’ai écouté, il est dans l’implicite mais pas dans l’explicite. C’est cela qui crée de la confusion. Si cela ne posait pas problème, on en parlerai pas depuis lundi sur ce forum.

      SB Le 30 avril à 20:26
    •  
    • @SB - il y a des insoumis qui sont encartés, ceux-là ont reçu consigne de leurs partis... La liberté de choix laissée aux sympathisants de la France Insoumise Ne vient donc aucunement leur poser un cas de conscience !

      Le mouvement n’imposant de lui-même d’aucune autorité une ligne à suivre, si ce n’est "pas une voix pour le FN", à savoir un plus petit dénominateur commun, chaque sympathisant peut aborder le "combat" du second tour à la manière qui lui convient...

      Je fais partie de ceux qui savent d’instinct que le bonhomme en question votera sans hésitation Macron, ce sera un crève-coeur pour Melenchon mais il le fera... Il a toujours fait ça et comme c’est le combat d’une vie, il ne fera pas autrement. J’en respecte d’autant plus la discipline qu’il s’est imposé en choisissant très clairement la cohérence pour un mouvement qui se veut profondément démocratique. Car clairement, pour beaucoup de monde, il est des choix qui ne font que reculer en même temps qu’il la conforte, une échéance inevitable ! En effet, la violence et l’arbitraire d’un système politico-economico-mediatique va s’amplifier et creer les meilleures conditions pour l’avènement d’un lepen président en 2022... Faut-il légitimer celui qui lui prépare une si belle litière par les urnes ?

      Ce cas de conscience, qui ne se pose certainement pas à Melenchon, se pose par contre à d’autres, et je suis content que celui-ci ne s’empresse pas de leur en faire le reproche mais accepte de n’interférer en rien dans leur volonté : pas de pensée unique, ce n’est peut-être pas ce qui se pratique dans les partis, mais ce doit être la règle dans un mouvement d’union...

      carlos Le 30 avril à 21:36
    •  
    • @SB

      Puisque vous vous adressez directement à moi , je vais vous répondre. À part affirmer que ceux qui ne sont pas de votre avis " se trompent de colère " , "sont dans la confusion "avez des arguments à présenter qui ne soient des affirmations, qui ne valent que par l’imprtance que vous leur accordé .

      " quant on veut tuer son chien On l’accuse d’avoir la rage "

      Comme l’immense majorité des médias, comme l’immense majorité des forces conservatrices, dont le P"s", vous hurlez avec les loups dont le seul objectif est de salir le succès de la FI et son candidat. Salir , diviser en vue des prochaines législatives. Quel est votre objectif à insister très lourdement pour dire qu’il y’a un "problème " qui serait posé. Vous n’avez pas de mandat , vous parlez en votre nom , si vous avez un problème, n’en concluez pas rapidement que c’est le " problème " de la FI .

      Le concept de " problème " présente l’avantange d’être très général, de ne rien dire dire en particulier , de rester dans le flou . Et " quand c’est flou c’est qu’il y a un loup "

      GG Le 30 avril à 23:25
  •  
  • Je sens bien que je vais énerver certains. La situation est dangereuse. ML P élue le 7 mai n est pas impossible.

    Et si ML P n est pas élue, les candidats FN aux législatives vont bénéficier d un formidable élan.

    Que veut dire le distinguo entre extrême finance et extrême droite ?
    Quelle est la relation entre la finance et les fascistes ?

    berthier g Le 30 avril à 19:50
       
    • @berthier g

      Si au soir du second tour , MLP est battue comme tous les indicateurs le confirmèrent . Viendrez-Vous vous excusez ici d’avoir tentez , à de multiples reprises, d’imposer votre point de vue à ceux qui ne sont pas d’accord avec vous . Comportement typique que l’on trouve dans les partis politiques, et dont ils devront se défaire si ils veulent être entendus.

      GG Le 30 avril à 20:24
    •  
    • @ berthier g

      Effectivement, le fait de défendre ici le vote pour barrer la route à MLP dont vous dites qu’elle peut gagner, ce que je pense aussi même si ce sera de peu, pose problème et énerve.

      @ GG
      Je vous sent bien énervé.
      Vous parlez de "salir" les Insoumis, etc. de ma part. Je trouve cela d’autant plus excessif de votre part que j’ai voté pour JLM, milité en vain dans ma circonscription pour une candidature commune entre PCF, Insoumis et Ensemble. Sur ce dernier point, je suis passé à autre chose. Les Insoumis ont fermé la porte en imposant des conditions que d’autres refusent. Dopnt act. Mais, pour ce qui concerne le second tour, là, j’ai découvert qu’un candidat qui en impose peu tenir un discours très vague, lui qui d’habitude va à l’essentiel. J’ai dit que je regrettais cela, en quoi est-ce "salir les Insoumis" ?
      Vous perdez votre sang-froid et ne voyez même pas que ceux qui "salissent " les Insoumis sont ceux qui les font directement passer avec JLM pour des électeurs potentiels du Front national. Je l’ai entendu ici ou ailleurs et me suis opposé énergiquement à cette calomnie car JLM n’a jamais ménagé sa peine contre Le Pen. Simplement, je regrette son silence, sa non-réponse, son refus de faire connaître à ses électeurs ses intentions à défaut d’une consigne que personne ne réclame. C’est tout...
      A croire que la question dérange pour que quelqu’un comme moi soit accusé de salir etc.
      Tout les points de vus que j’ai lus ici sur le vote Macron, le vote blanc ou l’abstention sont louables lorsqu’ils sont argumentés et assumés - même si je ne les partage pas tous. Ce que je regrette c’est ce silence assourdissant de plusieurs jours et le malaise qui s’empare dès qu’on aborde ce sujet.

      SB Le 30 avril à 23:42
  •  
  • L’intolérable braconnage de Marine Le Pen sur les terres des Insoumis"

    les insoumis ne sont pas des lapins

    cantaous Le 30 avril à 19:50
  •  
  • Le 3eme tour est donc bien enclenché... A n’en pas douter, et malgré très probablement l’avis de beaucoup de commentateurs, la cohérence du mouvement de la France Insoumise au second tour apportera toujours plus de crédibilité aux candidats qui defendront le programme sous l’étiquette "l’avenir en commun". En effet, si beaucoup d’insoumis vont se faire violence et aller voter Macron, l’engagement au respect de la volonté de chacun dans l’isoloir aura été maintenue par une personnalité incontestablement anti-frontiste, Melenchon, qui n’a pas oublié que lorsqu’il répondait aux questions dans le cadre du "mandat" qui était le sien à ces présidentielles, il representait TOUT PHI aux yeux des medias et des citoyens de ce pays qui pouvaient l’entendre. Rappeler avec conviction que Lepen n’est pas une option sereine pour le pays tout en prévenant le président Macron, qui n’est certes pas encore élu (mais franchement qui en doute encore) pour le rassurer sur le fait qu’il trouvera sur sa route une force d’opposition avec laquelle il lui faudra compter, est loin d’illustrer l’absence de responsabilité politique, bien au contraire !

    Je gage qu’il n’aura échappé à aucun des électeurs de ce pays, au-delà de la réponse elle-même à l’injonction qui lui était faite de légitimer officiellement le candidat d"En Marche" en, au pire donnant une consigne de vote, au mieux l’influençant en mentionnant le sien (dont il n’y a que ceux qui n’ont pas regardé son histoire politique pour comprendre qu’il ira sûrement mettre un bulletin Macron dans l’urne), que Mélenchon aura su résister à toute la pression orchestrée autours de lui !

    C’est là qu’on comprend que la détermination et l’abnégation du candidat de la France Insoumise constituent de véritables atouts pour la défense du projet porté par le mouvement ! L’exemplarité en politique valant ce qu’elle vaut, j’espere bien que tous ceux qui sont et seront investis pour les législatives de 2017 sous l’étiquette "l’avenir en commun" pourront être aussi tenaces et bien inspirés que le candidat à la présidentielle...

    carlos Le 1er mai à 07:51
  •  
  • Catherine Tricot a-t-elle vu le bilan du socialisme à la Mélenchon au Venezuela ?

    Chavez a fait explosé les dépenses publiques. Elles sont passées de 26% du PIB en 1999 à 40% du PIB en 2013. Chavez a nationalisé des centaines entreprises.

    Aujourd’hui, le Venezuela est devenu le pays le plus pauvre d’Amérique latine devant Haïti.
    En 2016, selon les premières estimations, le Venezuela a connu une nouvelle récession avec un PIB en baisse de 19% et une inflation de 800%.

    luc Le 1er mai à 12:30
       
    • Bonjour Arrêtez ces comparaisons stupides (comparaison n’est pas raison !) . Le Venézuela , qui vivait de la rente pétrolière, a vu son économie s’effondrer en grande parti parce que les prix du pétrole s’effondre. De plus l"économie Française , n’a rien a voir avec l"économie des pays d’Amérique du Sud, et le programme économique de Mélenchon n’a rien de socialiste, versus pays de l’Est.

      bob Le 1er mai à 14:15
    •  
    • @Luc - le régime actuellement en place est meurtrier et il n’est absolument pas soutenu par Mélenchon en quoi que ce soit. Quant au bilan économique, oser la comparaison est tout simplement ...Idiot...

      Carlos Le 1er mai à 14:45
  •  
  • Bonjour
    Aprés avoir écrit plusieurs bon livres
    Comment résister au lois Macron/el Kohmri
    Comment résister a la démolition du code du travail
    Et déclarer , il y a quelques temps : On ne peut pas rester socialiste et soutenir Macron !.....G Filoche appel a voter Macron !!??

    bob Le 1er mai à 14:24
       
    • @bob - ne vous inquiétez pas je pense que filoche est un peu habitué à la schizophrénie vu qu’il est encore au PS.. Mais on ne pourra jamais le taxer d’être Macroniste ! :)

      Carlos Le 1er mai à 14:42
  •  
  • " j’ai milité en vain dans ma circonscription pour une candidature commune entre PCF, Insoumis et Ensemble. Sur ce dernier point, je suis passé à autre chose. Les Insoumis ont fermé la porte en imposant des conditions que d’autres refusent. "

    " j’ai milité en vain..." je ne sais pas si je suis énervé , au passage merci de vous souciez de ma santé, mais il faut que vous arrêtiez la fumette . Au cas où ne l’avez pas remarqué, le PCF et ensemble soutienne la candidature de JLM .

    Vous voulez absolument qu’il y ai , je reprends vos mots , "un problème " , de la " confusions ", " confusion dont nous n’avons pas besoin à l’heure où comme le titre le sujet Marine Le Pen braconne sur les terres des Insoumis." Vous voulez sous entendre quoi ? Le "silence" de JLM dite vous, plus de trente minutes d’intervention sur YouTube c’est cela que vous appelez le silence. Il n’a peut être pas dit ce vous vouliez l’entendre dire , mais ça c’est votre "problème "’ pas celui de la FI.

    Ecore une fois pas d’arguments, que des jugements de valeurs sur la position de JLM , que les Insoumis ne partagent pas , " confusion dont nous n’avons pas besoin..." , cest qui "nous" , au de nom de qui parlez-vous ? Dite" je " , ça sera plus claire .

    vous n’avez toujours pas compris, mais peut être vous ne voulez pas comprendre , que la FI n’est pas un parti , et donc les Insoumis ne sont pas obligatoirement d’accord sur tout . Cela ne pose aucun "problème " , le contrat dès le départ était très clair . Aucune confusion n’est possible

    JLM a rappelé sur TF1 dans le journal, que lors des régionales, il avait déjà rejeté le fameux "front républicain " , qui est un piège.

    GG Le 1er mai à 14:53
  •