Accueil > Idées | Par Pablo Pillaud-Vivien | 10 novembre 2017

La liberté de la presse confisquée par Charlie Hebdo ?

Charlie Hebdo accuse, dans sa dernière une, Edwy Plenel d’avoir fermé les yeux sur les agressions dont Tariq Ramadan est aujourd’hui accusé. Une mise au piloris sans preuve. D’où le soutien sans faille de Regards au patron de Mediapart et à ses équipes.

Vos réactions (36)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

S’il est bien une liberté dont la privation entraîne toutes les dérives, c’est bien celle de la presse. Socle essentiel de nos démocraties contemporaines, la presse libre mérite les combats qui sont menés en son nom : les dictatures, qu’elles soient idéologiques, politiques ou financières, ne doivent jamais réussir à mettre au pas les médias, il en va de la vitalité de nos pensées, collectives comme individuelles.

Dans cette bataille acharnée, Charlie Hebdo, c’est un peu notre modèle absolu. Tour à tour héros qui rit, héros qui pète, héros qui pleure, héros qui meurt, il synthétise ce que la presse française fait de plus irrévérencieux : les puissants à quatre pattes, les monothéismes les couilles à l’air, les conservateurs au bordel, les dominés sur les chiottes. Tout le monde – ou presque – y passe.

Et récemment, c’est Edwy Plenel, le patron de Mediapart, qui en a fait les frais. La raison ? Le fait qu’il aurait supposément fermé les yeux sur les viols et violences d’un certain Tariq Ramadan. Supposément parce que Charlie Hebdo, pas plus que Manuel Valls ou Caroline Fourest, n’a de preuve tangible de ce qu’il affirme. Certes, Edwy Plenel a fait deux conférences auxquelles était aussi invité Tariq Ramadan – comme bien d’autres à ses côtés d’ailleurs parmi lesquels Edgar Morin qu’aucun ne soupçonnera de complaisance à l’égard des fondamentalistes illuminés – et son média lui avait consacré une longue et minutieuse enquête, signée Mathieu Magnaudeix, en 2016 sans qu’on comprenne réellement les liens de cause à effet. La faute, sûrement, à Harvey Weinstein pour qui tout le monde savait et qui a induit une présomption de connaissance nécessaire pour quiconque fréquente une personne accusée de violences faites à des femmes. Mais passons. Car il y a bien plus grave.

Car oui, la une de Charlie Hebdo est profondément calomnieuse ! Elle n’est assise sur aucune rigueur journalistique, éthique ou morale (et, fait assez rare pour être remarqué, elle n’a pas vocation à être drôle). Mais chez Charlie, comme pour les unes qui frisent le sexisme, l’antisémitisme ou le racisme, on en fait un étendard de l’anti-politiquement correct sur le mode « ta fille est morte en allant à la synagogue, je chie dans sa tombe avec une merde en forme de croix gammée ».

Seulement, il ne s’agit plus là de l’énième trait d’irresponsabilité chronique et revendiquée de Charlie@ : non, en l’occurrence, il s’agit d’une grave accusation, moralement et pénalement répréhensible à l’encontre d’Edwy Plenel. Sûrement inconsciemment (c’est la moindre des choses que de leur laisser ce crédit), ils ont même pompé l’Affiche rouge de 1944… Alors puisque le journal satirique refuse de se poser la question, posons-nous la à sa place (c’est ça qui est génial avec un journal de blagues, c’est qu’on peut réfléchir pour lui) : peut-on stigmatiser à l’emporte-pièce, accuser sans motif, vouer aux gémonies sans raison valable ? De notre Regards, nous n’avons pas de réponse pré-faite – c’est impossible et nous privilégions le débat face aux seules certitudes. En revanche, nous savons une chose : la liberté ne se saurait en aucun cas justifier la bêtise, voire l’ignominie. Nous n’avons ainsi jamais compris la joie ou l’excitation du pyromane compulsif qui fout le feu à une forêt en plein mois d’août.

Le climat est délétère. Nauséabond. L’époque actuelle chavire beaucoup d’esprits – à l’instar d’un Manuel Valls dont l’égarement hagard ne finit plus de nous étonner – et l’on ne sait parfois plus comment aborder certains sujets avec l’intelligence qu’il faut. Les femmes et les hommes politiques en premier lieu peinent maintenant souvent à s’exprimer sur certains sujets car ils craignent, malgré toutes les nuances qu’ils pourraient apporter à leurs propos, que ceux-ci soient mal interprétés. Ainsi du silence d’une grande partie de la gauche sur la une de Charlie Hebdo sur Tariq Ramadan et le sixième pilier de l’islam et des menaces de mort qui en ont découlé. Ou de la polémique entre Charlie et Mediapart.

Alors oui, les violences faites aux femmes, l’islam et le pouvoir : c’est de la matière éminemment inflammable et on a le droit d’en parler en tant que tel. Mais balancer là-dedans Edwy Plenel qui n’a aucun rapport avec le schmilblick, c’est assez dégueulasse pour être noté. Et cela vaut, sans tergiverser, un soutien total à Mediapart ainsi qu’à toutes ses équipes - parce que la liberté de la presse ne saurait être confisquée par la seule perspective de Charlie Hebdo. A bon entendeur, salut.

Vos réactions (36)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Cela a mis un peu de temps (mais beaucoup moins que d’autres qu’on attend encore, il est vrai) mais cette réaction de Regard est venue, et bienvenue, comme je l’avais souhaitée dans un post sous le soutien à Nadia Daam.

    Marc Sidonny Le 10 novembre à 15:29
       
    • Le comble pour un Musulman, devenir un Porc !

      buda Le 10 novembre à 15:44
  •  
  • la liberté de la presse ne saurait être confisquée par la seule perspective de Charlie Hebdo ???????????
    Commences par lutter contre les dix groupes patronaux qui la musèle.
    Quant au reste il s’agit de combattre l’Islam qui revendique une dimension Civilisationnelle ,le Suisse Musulman dont il est question n’est pas un intellectuel mais un colporteur de l’Isesco .
    A te lire on peut subodorer que la question de la Traite Esclavagiste Arabe qui a duré 8 Siècles en Afrique est à bannir des manuels d’Histoire ,un séjour en Mauritanie , au Soudan, au Niger .....te sortira de l’hibernation.

    buda Le 10 novembre à 15:32
       
    • Buda ,les musulmans n’avaient occupé que le littoral de l’Afrique du nord.Mauritanie et Niger etc..n’avaient connu que des commerçants musulmans.

      tayeb Le 13 novembre à 21:38
  •  
  • Médiapart grand défenseur de la liberté de la presse, avec Regard comme soutien béat et inconditionnel ?! Je me marre ! Lors de la campagne des présidentielles j’ai attendu en vain un de ces grands articles irréfutables contre Macron, alors que les bruits d’affaires fiscales et de détournements d’argent public circulaient y compris dans des médias étrangers. Mais hélas l’oligarchie milliardaire qui a fait main basse sur 90% de la presse française siège également à la Société des amis de Mediapart ! Fin de L histoire ! Au moins Le Figaro ou Valeurs actuelles ne se drapent-ils pas des oripeaux d’une quelconque gauche humaniste et sociale comme le fait le très hypocrite Plenel et son comité de rédaction. Que Regard suive le mouvement n’a rien pour m’étonner. Pathétique presse française !

    Vassivière Le 10 novembre à 16:37
       
    • Je n’ai aucune sympathie pour Charlie Hebdo et en janvier 2015, bien qu’évidemment révolté par l’ignoble attentat, je me suis refusé à "être Charlie" (et donc à défiler derrière Netanyahu et Porochenko, ces deux criminels de guerre). Cependant j’apprécie à sa juste valeur ce retour de manivelle imprévu que grâce à Charlie Plenel vient de se prendre dans les gencives ! Plenel, cette version soft ("présentable" et "intelligente") de Cohn-Bendit... et tous deux naturellement groupies inconditionnelles du Jupiter de l’Élysée !

      Bien évidemment Regards, ce bréviaire jauni des bobos qui aiment faire étalage de leur "fibre sociale", se devait d’apporter docilement son soutien au grand frère Mediapart dont l’honorabilité (sacrilège absolu !) est publiquement et justement remise en cause...

      Conclusion : vivement janvier prochain, pour qu’on voie si Le Média lancé par les Insoumis tient ses promesses. On a un besoin urgent d’un grand média qui soit vraiment de gauche...

      hopfrog Le 12 novembre à 19:01
  •  
  • Que Charlie Hebdo manie un soi-disant humour à l’aide d’idées douteuses n’est pas nouveau. Plantu fait régulièrement de même quand il habille Arlette Laguillier ou Jean-Luc Mélenchon en chemise brune explicitement nazie parce qu’il n’est pas d’accord avec leur consignes de vote en 2002 ou en 2017.

    La Une de Charlie n’évoque absolument pas l’affiche rouge (quelle idée tordue) mais les trois singes qui refusent de voir, d’entendre et de parler. Ce qui est -à tort- reproché à Plenel, est de ne pas avoir pressenti, suite à sa proximité avec Ramadan et aux enquêtes qu’il a mené comme journaliste, son profil pourtant assez évident de "mâle dominateur" jouant de son pouvoir et de son prestige.

    L’accuser d’avoir eu connaissance des crimes dont Ramadan est désormais soupçonné, est évidemment totalement faux tout comme l’était le fait d’affubler Mélenchon d’une chemise nazie. L’accusation n’en était moins grave.

    Mais ces caricatures laissent entendre sans dire clairement, c’est leur force et c’est en cela qu’elles posent problème.
    Mais ce sont des caricatures.
    Et c’est tout.

    Bien plus grave serait le fait que nos indignations oublient l’essentiel : être, toujours, d’abord, du côté de la parole des femmes dans une-des plaintes pour viol. Et c’est bien de cela qu’il s’agit en premier lieu.

    HELENE ADAM Le 10 novembre à 17:34
       
    • Hélène
      Il faut etre du coté de la justice et non à coté des femmes ou des hommes

      tayeb Le 13 novembre à 21:44
  •  
  • Soutien total à Edwy Plenel ! On peut le critiquer sur bien des points mais ce que lui "fait" Charlie et ses journaleux est inacceptable, scandaleux, honteux !

    MICHAUDET Martine Le 10 novembre à 18:06
       
    • Reprenez votre souffle. Des menaces de mort ont été à nouveau lancé contre Charlie. Et rappellez vous. Il y en a de Charlie qui ont été abattu pour venger le prophète. D ailleurs des Juifs aussi ont été abattus. Aucune crainte que cela arrive à Plenel.

      Drika Le 11 novembre à 09:05
    •  
    • entièrement d’accord

      LE BRUN Le 11 novembre à 19:29
    •  
    • Plenel est-il devenu prophète de l’Islam pour désigner Charlie comme ennemie de l’Islam ? Cet ayatollah médiatique emploie les mêmes méthodes intimidatrices que le prêcheur Suisse.

      Vassiviere Le 15 novembre à 11:24
  •  
  • On peut qd même rire du lider Maximo de Mediapart qui se prend pour un prix Nobel de littérature au dessus de la mêlée ( Romain Rolland) ou un résistant fusillé et du même coup renvoie Charlie à Vichy.
    Pourquoi Plenel est il si vexé ?? Parceque Charlie appuie là où ça fait mal. Le sectarisme et l’orgueil enlèvent toute lucidité.
    Les biais idéologiques de Mediapart nuisent à sa crédibilité.
    En pleine tourmente Ramadan et Joxe, ne pas en dire un mot et faire sa une sur "les violences sexuelles de Jean Lassalle" ds un article qui démontrait juste que c’était un gros lourdingue, il fallait qd même oser. Ca ressemble qd même à un pénible contre feu.
    Partager de nombreuses idées avec ses lecteurs ne donne pas le droit de les prendre pour des imbéciles... ni de désigner Charlie à la vindicte des Musulmans.
    Charlie m’a rarement fait rire depuis 30 ans mais eux c’est pas ds leur amour propre qu’ils ont été touchés...

    vince Le 10 novembre à 20:09
       
    • Et ce qui est détestable chez Plenel, une fois de plus, est sa manœuvre d’assimiler la position de Riss à celle de Valls. Entre 2 manipulateurs hystériques et haineux (Plenel et Valls) je ne choisis ni l’un ni l’autre. C’est possible. Dommage que ses soutiens si éclairés tombent dans ce piège grossiers.

      Vassiviere Le 15 novembre à 12:09
  •  
  • C’est le problème avec les chasses aux sorcières !
    C’est un véritable dilemme, l’humain est foncièrement menteur et l’on ne résoudra pas le problème avec des dénonciations publiques qui s’apparentent à la vindicte populaire.
    Doit-on pendre celui qui est désigné du doigt sans que la justice ne fasse son œuvre préalablement ?
    Alors posons les bases d’une déontologie et évitons les débordements de haine et de rancune.
    Il serait plus courageux de lutter contre ces débordements d’un autre temps tous ensemble. Chacun de nous doit être vigilant et courageux afin de soutenir, prévenir, et dénoncer toute offense a la dignité de tous et toutes.
    Il est toujours possible de re-légiférer mais cela restera toujours parole contre parole, c’est donc le témoignage qui est indispensable, non ?
    Luc Février

    hFévrier Luc Le 10 novembre à 20:17
  •  
  • Eh là oh on touche pas à charlie . C’est sacré. Même si c’est calomnieux, diffamatoire, raciste, anti-migrants (ryss et son dessin ignoble sur le petit Aylan) et j’en passe. C’est de l’humour. Y a immunité.

    Durruti Le 10 novembre à 20:41
       
    • Y a immunité.????

      Pourquoi, sinon c’est la Lapidation ? ou la Kalach ? ....ça déjà été non ?
      Parlons plutôt de Liberté d’expression au pays des bisounours et autres cocus de l’Histoire.

      buda Le 10 novembre à 21:28
    •  
    • Si il y a immunité ..
      Réaction contre Charlie à propos de leur hargne à l’encontre des musulmans ...
      je tiens d’abord à dire que je suis agnostique...je suis si éloignée de tout esprit religieux ou mystique je ne sais ce qu’il faut dire ..que j’ai fini par n’en pouvant plus d’eux, p demander à l’Évêché de ma ville natale de me rayer de la liste des baptisés ...je respecte les religions ? Sincèrement, très peu , catho,juive, musulmane ...J’essaie de croire aux valeurs républicaines ...c’est dure aujourd’hui !
      Pourquoi, alors que bien des journaleux, dont je me demande dans quelle pochette surprise ils ont trouvé leur carte de presse, emboitent le pas, ou devancent bien des politiques irresponsables qui eux tirent à vue sur l’islam en France, Charlie hebdo ne comprend t-il pas ses erreurs ...
      Ils sont sont irresponsables ...et le revendiquent ! Vous riez ? Moi pas ! Et pourquoi devrions-nous pleurez sur le sort qui leur est fait ensuite ? Si eux peuvent être irresponsable et bien d’autres aussi ...Un crayon ne peut pas tuer ? Tu rêves ? Si,il peut ! le gamin en vrac qui stupidement peut-être rejoint les enragés des pays arabes car il ne comprend plus pour qui certains le prennent ..
      Les journaleux sont scandaleux . Pourquoi tant de traques dites antiterroristes sur le web , pourquoi tant de caméras disséminées partout, pourquoi tant de contrôles policiers, pourquoi tant de passions poussées à l’extrême autour des communautés musulmanes ? Depuis des années c’est ainsi ...Et donc ainsi la France forme les bataillons des enragés des pays arabes ...Des malheureux à la base qui se demandent pour qui vous les prenez ..Après il suffit aux enragés des pays arabes de revendiquer les attentats ....
      Soit quelqu’un dans un de ces pays qui veut provoquer un attentat . Il choisit de manipuler une personne au profil clean...il l’envoie en France ...Qui peut se douter de quelque chose ? Il n’utilise évidement pas internet et est très discret ...En France le nouvel arrivé , forme peut-être un autre au casier judiciaire vierge mais qui est fragile et n’en peut plus de ce qu’il subit ...Pourquoi utiliserait-il internet ? Les caméras planquées partout (qui ne chopent que les malheureux inciviles !) il y a bien sure des moyens pour les repérer .elles émettent des ’ondes’
      non ? Alors il les évite ...Combien de morts éventuellement ?
      Ce pays est devenu fou. Il ne sait plus quoi faire pour se foutre dedans....Je me demande même si L’État de droit existe encore !
      Lâchez les musulmans ...marre des attentats ! Moi çà ne me rapporte rien ...je ne fais pas la une avec de tels faits pas plus que je n’arrose les géraniums ...autrement dit je ne vais pas me faire voire en larmes sur les lieux des attentats !

      lagadec Le 10 novembre à 22:29
    •  
    • Vous riez ? Moi pas ! (lagadec )

      Moi non plus.
      Le père d’Aylan Kurdi le petit Syrien mort noyé alors que sa famille tentait de rejoindre l’Europe pour fuir la guerre, lui, a pleuré en voyant la caricature de son fils dépeint à l’âge adulte comme un agresseur sexuel dans l’hebdomadaire "humoristique".

      Selon lui, le dessin de Charlie Hebdo est comparable aux actions des « criminels de guerre et terroristes » qui ont causé les milliers de morts et déplacés en Syrie et ailleurs.

      Durruti Le 11 novembre à 12:18
  •  
  • Bravo à Regard pour cet article.

    Durruti Le 10 novembre à 21:33
       
    • C’est innommable ce que Charly a fait ! En plus je lis Vacarme à propos des violences policières ..la presse est folle, le ministère de l’intérieur est fou ....Je croyais presque avoir le pompon ...non...Que se passe t-il dans ce pays ? Pendant des années , je fus trop agressée, plus rien ne m’atteignait vraiment ...je n’en crois plus ni mes yeux ni mes oreilles ! Quoi donc Charly , le premier le second le troisième degré ? T’es fou Charly ...Qui est cet enfant ? Qui sont ses parents ? Comment osez-vous ?
      Peut-il le père défendre la mémoire de son fils décédé ?
      Oh je sais en théorie le droit à l’image si peu respecté existe, l’abus de faiblesse aussi ou sans doute une loi proche dans le même esprit ...mais qui est le père ? SALAUD CHARLY !
      Je vous l’ai déjà dit certains de vos prédécesseurs doivent vous chier dessus si il sont , j’en doute, encore quelque part fussent-ils décédés...
      Je dédie au père "Le temps des cerises" . C’est le chant de la Résistance ...Je lui souhaite de retrouver malgré le dégout et la tristesse un jour un peu de joie au cœur...un peu de "temps des cerises" ...
      Que faut-il faire les journaleux, le ministère de l’intérieur ? Descendre dans la rue en chantant "Les anarchistes" ? Vous êtes fou ! ....
      Monsieur le Ministre si vos hommes ont "les nerfs" envoyez les chez certains journaleux qui peuvent se défendre eux et sont totalement irresponsables et abjectes ....
      Pas de sauvagerie c’est tout aussi innommable à l’encontre des personnes que les flux migratoires non envoient...c’est lâche ...Pas une raison pour se défouler sur le con citoyen français non plus ...

      lagadec Le 11 novembre à 21:29
  •  
  • La liberté de la presse est régie par la loi. Si M. Plenel estime que cette Une est diffamatoire, il poursuit Charlie et tente de faire reconnaître son droit.
    Comme souvent, je remarque que lorsqu’on n’est pas d’accord avec Charlie, on explique qu’ils exagèrent, que, cette fois, ce n’est pas drôle, que ce n’est pas d’un journalisme, que la liberté, il ne faut pas en abuser.
    Pour ma part, je ne vous aucune accusation formelle contre M. Plenel. Cette Une se moque cruellement d’un journaliste d’investigation qui a contribué à légitimer un intellectuel islamiste dont on découvre au jourd’hui que son comportement est possiblement aussi peu recommandable que le sont ses idées.
    Renvoyez M. Plenel à son ridicule dans cette histoire me semble légitime et sain.

    antoine d’abbundo Le 11 novembre à 10:59
  •  
  • il n’y a donc pas de gens plus intéressants sur cette terre, dans notre entourage scientifique, intellectuel que ce ramadan, ennemi de la moitié femelle de l’humanité.
    Plenel est le type même de germanopratin qui croit humaniste de laisser la parole à des toxiques comme ce type.
    La liberté de penser et de s’exprimer, certes mais pas à cette forme de néonazisme.
    Le moyen de le combattre, c’est de l’ignorer, de couper les fils de ses moyens d’expression.

    Castagnet Michel Le 11 novembre à 13:46
  •  
  • Polony aboie avec les chiens de garde sur LCI :
    "E. Pleynel ne voyait-il pas ce qui lui crevait les yeux ?"

    Durruti Le 11 novembre à 16:17
  •  
  • C’est de Plenelophobie.
    ☺☺☺

    dan93 Le 11 novembre à 18:21
  •  
  • soutien total a edwy plenel

    LE BRUN Le 11 novembre à 19:33
       
    • C’est tout le problème n’est-ce pas ? certains existent d’autres pas ? Plenel ou je ne sais omment m’en fout...ramadam ? j’ai son bouquins "le génie de l’islam" sous les yeux ...s’il en est là Sacré hypocrite en plus ! Mais le jugement a-t-il eu lieu ?
      Et L’enfant et son père sans-papier ? non ce n’est pas le vrai problème ? Ainsi qu’une certaine liberté d’expression ? Non ! Bon ils sont irresponsables ...ils s’en vantent ..ils seraient menacé de nouveau de mort ! Cà rapporte ! et Oui ...et je m’en fout de leurs menace Vive la légèreté Qu’ont-ils a faire de la vie des autres ?
      Ils cherchent un porc ? Bien franchouillard ,oh que si ,cà ne les intéresse pas ? je témoigne c
      contre kersau s’ils ont le courage de s’en prendre à lui !

      lagadec Le 12 novembre à 11:52
  •  
  • Il est réjouissant que le père la pudeur Plenel, intouchable médiacrate et professeur émérite es révolution et démocratie, se fasse étrillé par un confrère. Sans doute, les raisons en sont obscures et le motif probablement infondé, mais réussir à faire vaciller de son piédestal jupitérien le patron de Médiapart et provoquer un tel tapage dans le landerneau journalistique est un petit exploit. Quant à "la déontologie journalistique "dont visiblement ne s’embarrasse pas Charlie H, on sait qu’elle est souvent à géométrie variable dans le microcosme des faiseurs d’opinion.

    Hector T Le 13 novembre à 09:50
  •  
  • dernière intervention
    Média part/Charly la même fange extrême-gauche, jospinienne, Mittérandiène...et Dany le rouge !
    Allez savoir à quoi ils jouent !

    LE VRAI PROBLÈME L’ENFANT DÉCÉDÉ ET SON PÈRE

    Voici ce qu’il convient de faire il me semble :
    Écrire sur les réseaux sociaux ou sur le site du ministère de l’intérieur :
    Monsieur le Ministre,
    Une certaine fange journaleuse s’octroie des privilèges que défendent les cons les inconscients tous plus salauds les uns que les autres . Il ne s’agit pas de DROITS.
    Ils ont injurié la mémoire d’un enfant décédé, dont le père est sans droits en France.
    Monsieur le Ministre ces personnes déshonorent leur pays, sont des dangers pour nous tous .
    Comment peuvent-ils dire qu’un crayon ne tue pas .
    Il tue comme le vent puant de la calomnie, des ragots qu’on susurre pour tourner en dérision par les pires pourris des personnes sans défense.
    Il tue car il gonfle les troupes de DAECH.
    Monsieur le Ministre demandez à vos hommes d’intervenir dans leur locaux.
    Ça suffit ! Essayons de retrouver le vrai sens du mot DROIT et rappelez que la France est un État de DROIT

    lagadec Le 13 novembre à 14:46
  •  
  • Moi, je l’aime bien, Plenel.
    Quand Valls et Fourest en font leur ennemi déclaré, je me dis que ce Monsieur doit avoir un bon fond.
    Quand la réaction crasse, qui vole en escadrille ces derniers temps, bête et méchante pour faire référence à une lointaine publication, tombe à bras raccourcis sur Mediapart, je me dis que je vais m’abonner à ce site, ce que je viens de faire. Peut-être bien parce que j’aime bien me vautrer dans la fange d’extrême-gauche - cela ne se soigne pas. Et celui, ou celle, qui voudrait m’en soigner sera bien accueilli.
    En tout cas, c’est bien fait Mediapart, quand on découvre. Documenté, argumenté, fouillé, bien écrit, enfin bref, les règles de base du journalisme. Une sorte de bol d’air frais, en quelque sorte.
    Ramadan, j’aime pas. Je le sens pas. On peut le lui dire en face, dans un débat. Est-ce le légitimer ? Et de là à en faire un neo-nazi, c’est minimiser ce que sont les néo-nazi, les vrais ceux-là, réellement existants.
    Enfin, j’aimais beaucoup Charlie. Celui des origines, celui de Reiser. Ses lointains héritiers ne sont pas à la hauteur.
    Ils sont mauvais. Juste mauvais, médiocres et sans grand talent. Ils ont droit de l’être, et je suis de ceux qui défendent ce droit.

    kashmir4 Le 13 novembre à 23:51
       
    • lu et approuvé.
      Merci de "remettre les pendules à leur place" comme disait Johnny Hallyday...

      gilbert loriguet Le 18 novembre à 10:58
  •  
  • Buda ,les musulmans n’avaient occupé que le littoral de l’Afrique du nord.Mauritanie et Niger etc..n’avaient connu que des commerçants musulmans. (sic)
    tayeb Le 13 novembre à 21:38

    Décidément le Négationnisme n’est pas uniquement l’apanage des Fascistes mais également celui des Salafistes de votre acabit, allez donc sur place à Bamako, Dakar, Zanzibar,en Somalie....refaire les trajets de cet Esclavagisme Arabe multiséculaire.

    buda Le 14 novembre à 20:51
  •  
  • Je parlais plus haut de la caricature raciste de Riss publiée dans Charlie Hebdo ; celle sur « le petit Aylan, tripoteur de fesses » – enfant syrien mort noyé retrouvé sur une plage grecque en 2015 . Je viens d’apprendre qu’elle avait été reprise sur le site néo-nazi d’Aube Dorée. ça ne m’étonne pas.

    Durruti Le 16 novembre à 19:26
  •  
  • Marre de tout cela !Au secours Onfray (pourfendeurs des religions)Assez , assez de religion ! comme dit Mélenchon.. ;Pourquoi , toujours raisonner en terme religieux ou de religion ?Les mots ont un sens , les mots sont important ...il me semble.
    Hors Musulman, est un terme religieux, il désigne quelqu’un qui pratique une religion.
    Arabe, magrébins est une origine. Algériens, Marocain, est une nationalité.
    Pourquoi réduire tout les immigrés à des Musulmans ?.
    Tout les immigrés ne sont pas des Musulmans, tout les Musulmans ne sont pas intégriste, fondamentaliste, radicaux, ou partisans d’un islam politique.
    Beaucoup d’immigrés , et mêmes de Musulmans ne fréquentent plus les Eglises, Mosqués, ...et ne pratique plus une religion. Certains mêmes , sont de ferme défenseur de la laïcité, mais surtout sont athées. Des journalistes, des intellectuels, en France et dans les pays arabes se battent pour défendre non seulement pour un islam tolérant, modéré , mais surtout pour des valeurs laïques, mais aussi pour le droit d’être athées et de critiquer les religions. Ils sont persécutés , réprimer, mais surtout ils subissent le silence totale de nos intellectuels, et journalistes occidentaux. Nos Intellectuels, nos journalistes parlent de Tarik ramadan !!. C’est ces gens qui se battent pour la critique des religions et la promotion de l’athéisme , qui m’intéresse et pas la défense de Tarik Ramadan. rappelons que ce Monsieur est un Imman, proche des Fréres Musulmans, qui fait du prosélitisme pour sa religion, et qui de plus ne défend pas un islam progressiste , mais des plus conservateur . Dans cette polémique, je serais plus proche de Charlie Hebdo, Riss et consort, que du coté de Plenel ou d’autres intellectuels ’"style " Badiou, ou ceux qu’on désigne comme islamo-gauchiste. Et plus proche de Lutte ouvriére (Voir article : le piège de l’islamophobie).Il me semble que l’erreur , de ces gens qui défendent l’islam, Tarik Ramadan c’est de réduire les immigrés , à des Musulmans. Si vous critiquer l’islam, c’est que vous êtes contre les immigrés, donc raciste. Faux !!!
    Ont peut être pour l’immigration, ne pas être raciste, et critiquer l’islam. Pour moi , mêmes, il est important de critiquer les religions, et de les rejeter. On dirait que tout ces gens ont oublier les penseurs révolutionnaires, athées : Louise Michel, rosa Luxembourg ; Marx, Bakounine pour les plus connues.
    Pourquoi , ces chères immigrés qu’ils aiment tant, tous, seraient ils toujours enfermer dans la pensée religieuse !?.
    Je le redis arrêtons de tomber dans les amalgames, généralisation, base de toutes les manipulations : ne pas mélanger religion/origine/nationalité.
    On, peut changer de religion ou ne plus pratiquer ou ne plus en avoir. Arabe t Musulmans ce n’est pas la mêmes chose. et utiliser ce terme n’a rien de raciste. Des intellectuels arabes l’utilisent, je pense a Georges Corm, Samir Amin, et d’autres.
    A part cela je pense qui’il y a une grosse dérive, de la part de nos intellectuels, dit progressiste , révolutionnaire ou de gauche. Ces gens se sont mis a défendre la religion en général, cela remonte au rapprochement, et dialogue entre les communistes et les chrétiens, puis la promotion de la théologie de la libération, des pseudo chrétiens de gauche, des compagnons de route comme les prétres ouvriers, des catholiques "progressistes". On a vite vue a l’avantage de qui cela à tourner...la frange progressiste a été liquidé, que cela soit en Pologne, Amérique du Sud, ou en France. La religion a gagner la bataille idéologique , le communisme liquidé.
    Il est temps que la vrai gauche, les vrai progressiste,les révolutionnaires,reviennent aux fondamentaux idéologique !!.

    bob Le 17 novembre à 11:51
  •  
  • Bien joué,
    les extrémistes, fondamentalistes et autres radicaux...
    Voici la presse française à feu et à sang, la haine se déverse et ces abrutis ne voient même plus combien ils ont été manipulés.

    Bravo, le but est atteint, continuez ; ils n’auront bientôt même plus besoin de vous pour s’entre- exterminer.

    Patrick Le 21 novembre à 10:39
  •  
  • Valls et les chiens aboient ...et la caravane passe !

    titus44 Le 22 novembre à 15:53
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.