Accueil > La Midinale | Entretien par Pierre Jacquemain | 19 avril 2017

Olivier Besancenot : « Si Mélenchon est élu, ce sera un changement radical de situation »

Ex porte-parole du NPA dont il reste membre, soutien de Philippe Poutou, Olivier Besancenot porte un regard acéré sur une campagne présidentielle marquée par les incertitudes et des espoirs ambigus.

Vos réactions (27)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (27)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Attentif ? Pas tant que ça puisqu’il semble découvrir que le travail de la constituante durera de 18 mois à 2 ans et que pendant ce temps là, le reste du programme de la FI sera mis en oeuvre.

    Melin Le 19 avril à 13:35
  •  
  • Un enthousiasme contagieux !!
    rien de neuf sous le soleil.

    dan93 Le 19 avril à 16:22
  •  
  • « Si Mélenchon est élu, ce sera un changement radical de situation »

    Je suis d’accord, alors les poteaux donnez le petit coup de main pour passer le premier tour.

    Jean Paul Cazeneuve

    Jean-Paul Cazeneuve Le 19 avril à 18:21
       
    • Je crois que dans cette campagne Poutou et le NPA auront beaucoup fait pour redonner confiance à notre camp. Je pense que cela a profité aussi à Mélenchon et que les interventions de Philippe Poutou lors du débat auront participé à l’effritement du vote F-haine.

      Durruti Le 19 avril à 18:41
    •  
    • La gauche qui se bat pour le socialisme, et non pas les mangeoires de la Ripoublique, c’est à dire la gauche révolutionnaire, sortira renforcée de ce scrutin, grâce à la qualité du programme et de la campapagne de Philippe Poutou. Il faut que le vote de un à deux millions de jeunes et de travailleurs contribue à reconstruire le projet d’émancipaton sociale. Il faut que le score de Poutou redonne confiance et prépare les affrontements décisifs à venir dans la crise qui va rebondir, quel que soit l’occopant de l’Elysée.

      C’est la responsabilité de ceux qui votent pour le programme d’illusions réformiste de Hamon, de voter pour celui de la même teneur de JLM. Si la moitié d’entre eux préfère la « gauche » à la « droite », ils doivent voter et appeler à voter JLM, qui sera ainsi haut la main en tête au premier tour.

      Et au deuxième tour, le maximum de voix doit se porter sur JLM pour barrer la route à la droite et donner le maximum de confiance à notre classe, tout en avertissant sur le renoncement à venir.

      Dufour Le 19 avril à 22:42
    •  
    • Si il y avait 3 tours je voterai Poutou au 1er cela est certain et JLM au second pour le voir au 3em.
      Olivier et tous tes camarades votez Mélanchon, c’est le seul avenir pour nous

      frank Le 20 avril à 16:08
    •  
    • Si Mélenchon est élu ? Il décevra et trahira comme la gauche l’a toujours fait... Il s’inscrit parfaitement dans le cadre parlementaire et d’ailleurs FI est précisément en train de sombrer dans cette impasse électorale.
      Mélenchon se cherche une circonscription pour devenir député après avoir été.. sénateur et député européen. Il a déjà bossé cet homme-là ?
      La France insoumise ne doit pas seulement devenir une force électorale, il faut construire un rassemblement populaire à partir et pour une idée d’émancipation véritable...

      AUGEAT Yohann Le 4 mai à 17:58
  •  
  • Merci au NPA d’exister ! Et à l’occasion de cette campagne (merdique :-), un grand merci à Philippe Poutou de si bien utiliser la visibilité (réduite) dont il dispose.

    Durruti Le 19 avril à 18:31
  •  
  • Si JLM échoue, ma haine contre le NPA et L0 sera énorme.

    Marie Labat Le 19 avril à 21:55
       
    • Et pas contre Hamon ?

      Durruti Le 19 avril à 22:01
    •  
    • Pendant des dizaines d’années, la gauche réformiste a trompé les travailleurs et les jeunes avec des promesses de réforme du capitalisme, qui, dans un contexte de crise, se font toujours contre le camp du travail. Ce sont les politiciens réformistes, que ce soit PC, PS maintenus ou devenus PG, qui ont dégoûté les travailleurs de la « gauche », ont fait et feront encore le jeu des fascistes.

      Le combat pour l’émancipation s’est toujours déroulé ailleurs, et le plus souvent contre eux. Une étape importante de ce combat, à court terme : Premier tour social, tous ensemble, le 22 Avril
      https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/180417/premier-tour-social-samedi-22-avril-paris-republique-1400

      Dufour Le 19 avril à 22:45
    •  
    • JLM échouera.
      Et dans ce cas là, mieux vaut retourner votre haine contre Le Pen et Fillon, et quelques autres, parce ce que ces gens, eux, vont devenir très très méchants. Dans les rudes combats qui s’annoncent, nous aurons besoin du NPA - et de son SO, s’il est aussi efficace que le fut celui de la LCR il y a bien longtemps.

      kashmir4 Le 20 avril à 08:23
    •  
    • "JLM échouera."

      Pas sûr. Il y a des sondages qui mettent JLM au 2ème tour ( Filteris aujourd’hui et Bifie (institut autrichien) et c’est ... Tendance CLAIRE qui s’en fait l’écho :
      tendanceclaire.org/breve.php ?id=23482

      ( http:// )

      Durruti Le 20 avril à 08:43
    •  
    • mots clés :

      Filteris : poussée de Mélenchon, donné pour la première fois au second tour


      @Regards,
      Comment ça se fait que certains arrivent à mettre des liens et pas d’autres ?

      Durruti Le 20 avril à 08:47
  •  
  • ben si contre Hamon et Jadot aussi d’ailleurs..mais pour Poutou c trop con si on passe pas.. les quelques % manquants auraient pu être amenés par un soutien de Poutou..ça va être chaud et on risque tout le contraire..Thats life..on se retrouvera ensemble dans la rue ;) mais d’ici là hésitez pas : Join the rebelion ! Go ! la F.I. Go !!

    bob Le 19 avril à 22:29
  •  
  • Un gards qui affirme vouloir guerrir les nantis de leur psychose de l argent n est pas forcément rouge...

    theo Le 19 avril à 22:34
  •  
  • Voter « utile » Mélenchon ou voter Poutou pour préparer les combats de demain ?
    https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/190417/voter-utile-melenchon-ou-voter-poutou-pour-preparer-les-combats-de-demain

    Dufour Le 19 avril à 22:39
  •  
  • Voter Pour ou, c’est voter inutile

    dan93 Le 19 avril à 23:11
  •  
  • Bonjour
    Bob (’pas le mêmes de celui du dessus 22h29)
    Oui je fais un rêve, que Mélenchon, fasse on très bon score, Poutou aussi et LO, et écrase ensemble la droite et la fausse gauche ....dure de choisir , car ils sont tous très sympathiques.
    La transition vers une autre société, pour sortir de ce capitalisme, , ne peut se faire que de façons consciente collectivement. Il ne devrait pas y avoir de concurrence, et division, dans le camp des travailleurs, au delà de l’électoralisme , qui divise, plus qu’il unit, il faut espérer que France insoumise, PG, PCF, LO, NPA, se retrouverons ensemble dans les luttes , et la construction d’une autre société.
    Il ne faut pas tomber dans les erreurs du gauchisme, plus révolutionnaire que moi , tu meurs, jouer les puriste...
    Les responsables politiques doivent travailler a l’unité, pas à la division. Chacun , votera, pour le candidat de son choix (idem pour les abstentionnistes), en sachant que l’on se retrouveras unit face au capital, dans la lutte et l’élaboration d’une autre société.

    BOB Le 20 avril à 10:57
  •  
  • Ce qui m’a toujours étonné dans les interventions des contributeurs ici , c’est que leur " expérience " politique , dont certains se réclament depuis 1965 , ne semble les éclairer en rien .

    Et a commencer pour le feuilleton des 500 signatures, je relis les cris effrayés" ho mon dieu va t il les avoir ? ou bien les " ILS ne veulent pas de candidature ouvrière ".

    Il est savoureux de noter que ce sont les mêmes stratèges politiques qui écrivaient sur un article précédent " Mélenchon devrait s’allier a Hamon ou encore plus faux cul "mais pourquoi tant de divisions a gauche " sur le mode larmoyant.

    Paré des oripeaux de la "pureté révolutionnaire " que l’on prête a gauche a tout ceux qui ne dépasse pas 1% des suffrages depuis 30 ans, la saga peux continuer

    Episode 1 : Poutou ou le complot des signatures
    Episode 2 : Poutou " le triomphe de la pureté ouvrière" ou l’on découvre " Dark Ruquier" dans le rôle du journaliste noir.

    La stupidité de certaines analyses se concrétise par la continuité dans le troisième volet de " Poutou la victoire des 1%".

    Ho ! vénérable ouvrier comme ta ligne politique est dure !.
    ho ! furieux révolutionnaire comme tes 1% sont gros !

    Et les mêmes " politiques" de s ’écrier " oh mais pourvu que il ne fasse pas perdre JLM , ce serait ballot ! .

    "Tartuffe" comme dit JLM dans une des ces discours , sur la laïcité "hypocrite ! hypocrite !"

    Et de nous ressortir le gentil facteur en "maitre yoda" de la gauche de la gauche et ses maximes " te représenter pour témoigner tous les 5 ans tu devras ! " ou encore " la force des ouvriers et en toi mais fait attention au coté obscur de la sociale démocratie ! jeune trostkystowan "

    Quittons la galaxie ouvrière de la gauche de la gôche et revenons a la réalité.

    Depuis l’OCI , la FER , et la JCR et les innombrables chapelles trotskistes qui changent de noms comme de vulgaires compagnies d’assurance depuis 50 ans , Poutou n’est que le trésorier intérimaire de la machine a récupérer des subventions de l état dans le cadre de la loi électorale.

    Détail de la méthode :

    Poutou et les autres ,de la fille d’Arlette a Assez Lino , sont d’abord adoubés par les grands partis dont le but unique est de " faire Cager " l’autre camp et lui piquer des voix par détournements.

    Dans les états majors on imagine bien les stratégies, et 100 parrainages pour Cheminade dans la tronche a Lepen et de 100 de plus pour Poutou et paf dans le Pif de la Méluche .

    Et 100 pour Dupont Geignant , bien fait pour Fillon ! .

    Ensuite et bien il suffit de présenter des candidats dans toutes les circonscriptions aux législatives et de ( loi du 11 mars 1988 + 2003 ) de passer la barre des 1 % des suffrages exprimés dans 50 % des circonscriptions aux législatives.

    Equation électorale prévue par la loi :

    Financement Légal et désintéressé = (1,68 euros) *(par N voix obtenues )* (pendant 5 ans) .

    Donc dans une ville de 100 000 habitants 700 voix suffisent a passer le cap , après on fait des alliance avec des petits partis et en avant Guingamp , minimum du jack pot : 100 000 euros !

    On comprend mieux alors l intéressement aux choses publiques de certains " c’est pour le bien de la démocratie"

    Et nos braves contributeurs dans regards de lâcher une larme comme des maternelles devant la reine des neiges dans WALT Disney , " délivrés , validés , je ne mentirai plus jamais ! "

    Donc épargnez nous vos jérémiades du style mais il va prendre des voix a Mélenchon" 1) c’est le but 2) c’est pas personnel mec c’est juste du Bizness.

    Allez bon vote les " Guderian stratèges " de la Politique .

    buenaventura Le 20 avril à 11:34
  •  
  • Bonjour
    A Buenaventura
    C’est possible que, tout cela soit, des manipulations au sommet , pour affaiblir Mélenchon , avec les candidatures Poutou LO.....mais à la base , beaucoup de militants et électeurs, sont sincères, et luttes dans le quotidiens. Tout cela reste un reflet des divisions , politiques. C’est gens voterais t-il Melenchon, de toute façons ?.
    Je pense aussi , que cela peut avoir un rôle positif, au premier tour...monter que Melenchon n’est pas un "gauchiste".
    Il y a des personnes qui pensent , par idéalisme, purisme, naïveté, sincérité, idéal révolutionnaire, on y met le mot qui convient, qu’on peut changer la société immédiatement, d’un seul coup, que Mélenchon c’est encore trop mou, modéré, rose, réformiste....que faire de ces électeurs. On peut se poser la question, les élections pour ces gens , sont-elle la meilleur solution . La révolution devrait être leur choix, et l’abstention en attendant. Mais voilà c’est pas aussi simple.....

    bob Le 20 avril à 12:52
  •  
  • J’ai écrit plus haut "campagne merdique" en reprenant à mon compte les mots d’Olivier Besancenot car il parlait sans doute de l’ambiance pourrie en toile de fond, mais il faut quand même reconnaître que la campagne de JLM a été excellente et novatrice.

    Durruti Le 20 avril à 13:04
  •  
  • A l’école de la République, on m’a appris à faire des additions. Donc, dimanche soir, ou peut-être même lundi matin pour cause de résultats serrés, on additionnera les votes portés sur Arthaud, Poutou et Mélenchon, et on verra bien ce que cela donne. Si le total dépasse 20 %, une chose est sûre, le paysage politique français aura changé. Les vents seront moins mauvais. Eh oui, il y a quelque raison valable de se réjouir de la dynamique enclenchée par la campagne Mélenchon.
    Maintenant, il est permis de ne pas être d’accord sur tout. Laissons aux furieux qui voient des manipulations derrière les dons de signature (la CIA, sûrement), ou encore des raisons bassement financières à la présence des trotskystes (organisées en chapelles, comme chacun sait, bien qu’incroyants par définition), à leurs gros délires. Les complots, c’est génial dans les polars ou dans les séries télé. Dans les vraie vie, en voir partout relève du cerveau ramolli. Et cela empêche de discerner les vrais, ceux qui existent. A part ça, j’émets de grosses réserves sur le NPA (en fait, il faudrait reconstituer une ligue malheureusement dissoute), mais au moins ce gens ne viennent pas m’enquiquiner avec la patrie républicaine, le drapeau bleu blanc rouge et la marseillaise. Je préfère Hendrix et la chanteuse marocaine Oum. Je m’en fous de la France, même insoumise. Ces accents cocardiers, ce souverainisme larvé, ce populisme dit de gauche revendiqué, ce ne sont pas nos traditions. Pas les miennes, en tout cas.

    kashmir4 Le 20 avril à 19:33
  •  
  • Bernhard Thiesing Le 21 avril à 12:12
  •  
  • Si les leaders des mouvements "révolutionnaires" comme le NPA ou LO étaient honnêtes et véritablement communistes ils se mettraient avec Melenchon, en apparence du moins, pour ensuite peser de tout leur poids après l’éventuelle prise de pouvoir de celui-ci, et lui faire la misère, faire péter des grèves générales si il se mettait à la jouer comme Tsipras.

    Ce fut la technique des communiste avec le gouvernement Blum du front Populaire ; GREVES GENERALES !! et ça a donné des excellents résultats cette méthode.

    Ces groupes d’extrême gauche sont et ont toujours été l’aile gauche du Ps.

    Pauvres militants qui sont souvent des gens exceptionnellement dévoué et sincères.
    Vos chefs sont des pourris, ils ne veulent pas du tout la révolution où alors ce sont des imbéciles.. j’en doute..

    Arouna Le 21 avril à 13:20
  •  
  • J’ai toujours été attirée par la franchise ,la sincérité de Monsieur Besancenot et aujourd’hui je reconnais en Monsieur JLM cette façon de nous ouvrir les yeux avec des mots simples.Que l’on se moque de Monsieur Poutou me déplais fortement alors que lui aussi avec des mots simples a su se mesurer à tous ces autres (grands,idiots) de la politique qui nous donnent l’impression de ne penser qu’à gagner pour leur honneur ! Mais ,la politique je ne connais pas assez n’étant pas assez cultivée pour comprendre des choses et des mots qui me dépassent,alors c’est vers Monsieur JLM que je me tournerai en espérant un avenir meilleur pour mes enfants et petits-enfants disons que se sera une question de feeling par rapport au franc-parler de Monsieur JLM . L’espoir fait vivre et de plus ,j’ai toujours été une insoumise ,alors pourquoi pas ,c’est un signe peut être !

    Vanille Le 21 avril à 19:34
  •  
  • Sans Poutou ni Arthaud, c’était possible !

    Thomas Le 27 avril à 00:48
  •