Accueil > La Midinale | Entretien par Pierre Jacquemain | 13 avril 2017

Pierre Laurent : « Quand on est de gauche, on vote Mélenchon »

Secrétaire national du PCF, Pierre Laurent se réjouit de la volonté de "faire sauter les verrous" qui s’exprime dans la campagne, et l’ouverture d’une toute nouvelle période pour la vie politique et pour une gauche en voie de reconstruction.

Vos réactions (17)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (17)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Honte à vous pauvre Filippi !

    Vous êtes tout à fait digne de Hollande, du Figaro et des échos qui comme vous nous ressortent leurs vieilles rengaines.
    Vous êtes minable, et on le voit sur toutes vos interventions quel que soit le pseudo que vous empruntez pour faire pluriel.

    Arthurr Le 13 avril à 14:07
  •  
  • Il faut un accord PCF/Insoumis pour les législatives : un seul binôme par circonscription. Pour battre la droite, le FN et le PS : on n’a pas le choix. C’est vrai que la campagne du PCF a été "bizarre" en plusieurs circonstances mais la colère de certains insoumis contre le PCF est excessive. A moins de mettre le PS et le PCF sur le même plan mais là, il va falloir argumenter.
    Moi, j’habite Pantin/Aubervilliers et je veux battre Guigou (députée sortante PS) : donc, il faut un accord PCF et Insoumis. Sinon, elle sera réélue (ou la droite...).Le reste, c’est du bla bla.
    Il sera bien temps ensuite de réfléchir à construire une nouvelle force politique antilibérale. Mais ce serait sans doute plus facile si on gagne que si on perd.

    pierre93 Le 13 avril à 14:16
       
    • Bonjour,
      je comprends votre positionnement. Cependant, c’est le souci du système politique actuel dont les partis sont comptables de tellement de choses lourdes, que parfois, se concentrer sur les nouvelles propositions, et pas sur un passé discutable, est préférable.
      C’est le cas pour Macron, avec son nouveau PS, En Marche, pour le nouveau front de Gauche, La France Insoumise, et avec la rose bleue du FN.
      On essaie par là, d’atténuer les échecs du passé, en se concentrant sur ce qu’on propose aujourd’hui (sauf quand on propose rien XD.. mais, là, c’est autre chose..).
      Aux législatives, si JLM passent, les gens vont vouloir voter France Insoumise, qui correspond à un programme spécifique, qu’ils ont appris à connaitre, à comprendre et finalement à y adhérer, sans a priori.
      Si c’est à la place une affiche coco (que j’adore mais, là, je parle pas de moi, mais,des nouveaux convertis, très nombreux et qui font la différence), parti communiste qui dans l’imaginaire collectif fait encore peur, vous n’aurez pas cette addition de vote que vous espérez. Les gens ne liront même pas les propositions et/ou partiront sur un a priori négatifs, excepté vos soutiens habituels. Vous retomberez dans de l’abstention, voire pire. Je comprends la fierté qu’il y a à défendre un parti, comme l’a si bien développé Usul dans une vidéo sur le sujet( https://www.youtube.com/watch?v=xHQiXff0E8E&t=470s ). Mais, pour un rassemblement de gens massivement dégoûtés des partis politiques passés, voire de personnes de gauche qui s’ignorent, qui adhèrent aux idées humanistes et progressistes en étant persuadés être de droite, selon eux symbole de liberté individuelle et de pragmatisme qu’ils retrouvent dans l’Avenir en Commun, au final, ça risque de desservir. Il faudrait sans doute réhabiliter les partis, mais, seulement, voilà, ça ne se fera pas facilement.Le fait que leur sentiment envers le parti communiste ne soit pas fondé vous exaspère surement profondément, mais, le constat est là. Maintenant, qu’est ce qu’on fait ?
      Seriez-vous prêt à renoncer à l’application inespérée d’idées humanistes et progressistes qui vous sont chères pour la fierté du parti ?
      Toute la question est là...
      Mais, je reste ouverte à vos arguments. Je ne vous fais part que de mes impressions soutenues par des constats locaux... Ce n’est en rien péremptoire. Si vous souhaitez y ajouter des nuances et votre point de vue, ça sera avec plaisir.
      très cordialement

      Eleonor Le 15 avril à 13:36
    •  
    • @pierre93 - je dois rappeler que la France Insoumise est un mouvement et non un parti... A ce titre, un candidat "l’avenir en commun" aux legislatives peut tout à fait être encarté au PCF ou ailleurs !

      Il y a meme la possibilité clairement explicitée du retrait du candidat "l’avenir en commun" d’une circonscription s’il y a déjà un candidat à la "qualité" irréprochable et aux objectifs similaires en lice.

      Jusqu’ici et de ce que j’en ai compris, c’est la charte, l’engagement moral (puisque le mandat imperatif n’existe pas encore) dont on demande au candidat qui souhaite l’étiquette "l’avenir en commun" de la signer qui pose problème au parti communiste. Et pour avoir lu cette charte, j’attends pour ma part avec impatience un débat en place publique afin que le PCF puisse expliquer aux insoumis (pour ceux qui ne sont pas encartés au PC puisqu’on peut être insoumis et communiste) sans détours quels sont les arguments à opposer au fait d’adhérer notamment aux principes d’anticor ou au non cumul des mandats.... Vraiment... Ce serait très intéressant et très instructif !

      carlos Le 15 avril à 18:56
    •  
    • Je comprends maintenant mieux le problème, et en effet, ça se tient... Je serai très curieuse d’avoir ce débat de fond sur en effet l’engagement des représentants sur une ligne directrice, une charte idéologique à suivre... Je connais assez peu les logiques de parti, et en effet, une communication sur le sujet serait très utile. En tout cas, si je l’avais, je la ferai circuler. C’est une vraie question et vos arguments portés par une expérience certaine sont lourds de signification.
      Merci pour votre réponse.

      Eleonor Le 16 avril à 00:38
  •  
  • Une alerte technique à l’attention des responsables de la Midinale : dans les deux derniers enregistrements (Pouplard et Laurent), les intervenants sont presque inaudibles et le questionneur (P.J.) est au contraire à un niveau de son très gênant... comme si le micro de l’interviewé était défaillant.
    À corriger !

    Marc Sidonny Le 13 avril à 14:25
       
    • Eleonor Le 15 avril à 13:36

      Je réfléchis à partir de l’expérience de 2012 où JLM a fait 11% et où l’on ne retrouve pas la moitié des voix aux législatives qq semaines après.
      Pourquoi ?
      Je ne suis pas convaincu que l’électorat sur JLM dimanche prochain se retrouvera majoritairement sur les candidats insoumis en juin prochain. Ce serait parfait mais les motivations électorales des français varient d’un scrutin à un autre, c’est comme ça. D’où ma proposition d’un accord national entre PCF et Insoumis pour les législatives. Je pense que les 2 organisations y gagneraient.
      Quand à signer la charte des insoumis, le PCF ne la signera jamais et je ne lui donne pas tort.
      Moi, si j’étais candidat, je ne la signerais pas.
      Trop long à expliquer pourquoi, c’est samedi !

      pierre93 Le 15 avril à 20:27
    •  
    • @pierre93 - on a tout notre temps pour les explications... Jusqu’au mois de juin...

      carlos Le 15 avril à 23:47
  •  
  • je n’ai pas visionné ce qu’a dit Pierre Laurent .Moi , j’étais assez confiente .Mais depuis hier j’ai entendu des délarations de Cdes qui m’ont ouvert un peu l’esprit sur ce qui peut se passer après les présidentielles quelqu’en soit le résultat .De toutes manières , nous devrons continuer à nous battre ; car les patrons sonts gourmands et ils ne lâcheront pas comme celà .NOUS DEVONS NOUS BATTRE JUSQU’AU 23 AVRIL ET APRES !!!

    meriaux Le 13 avril à 16:49
  •  
  • je n’ai pas visionné ce qu’a dit Pierre Laurent .Moi , j’étais assez confiente .Mais depuis hier j’ai entendu des délarations de Cdes de ma section qui m’ont ouvert un peu l’esprit . que peut-il se passer après les présidentielles quelqu’en soit le résultat ?De toutes manières , nous devrons continuer à nous battre ; car les patrons sont gourmands et ils ne lâcheront pas comme celà .NOUS DEVONS NOUS BATTRE JUSQU’AU 23 AVRIL ET APRES !!!

    meriaux Le 13 avril à 16:51
  •  
  • Je n’ai pas visionné ce qu’a dit Pierre Laurent en direct .Moi , j’étais assez confiante .Mais depuis hier j’ai entendu des avis de Cdes de ma section qui m’ont ouvert un peu l’esprit . que peut-il se passer après les présidentielles quelqu’en soit le résultat ? De toutes manières , nous devrons continuer à nous battre ; car les patrons sont gourmands et ils ne lâcheront pas comme celà .NOUS DEVONS NOUS BATTRE JUSQU’AU 23 AVRIL ET APRES !!!

    meriaux Le 13 avril à 16:53
  •  
  • AVEC MES EXCUSES . J’AI REPETE INVOLONTAIREMENT !

    meriaux Le 13 avril à 16:57
  •  
  • Petit clip en soutien à la France Insoumise et à la candidature de Jean-Luc Mélenchon. "C’est le peuple qui fait l’Histoire. C’est vous !" :
    youtube.com/watch ?v=owvAOrWS2uA
    (mettre https://www. devant)

    Durruti Le 16 avril à 20:32
  •  
  • Dommage ce problème de lien sur Regards.
    Le plus simple est de mettre le titre de la vidéo dans la recherche youtube :
    C’est le peuple qui fait l’Histoire. C’est vous !

    Durruti Le 16 avril à 20:55
  •  
  • Je crois que c’est bien sous cette intervention, qui appelle à voter pour la candidat de la France Insoumise que ma question aura le plus de chances d’avoir une réponse :

    Qu’est ce qu’"être mélenchoniste" ?

    On assimile de plus en plus souvent les insoumis à des mélenchonistes, dès lors qu’ils ont tendance à exprimer leurs "affects" face à des attaques qu’ils estiment injustes... avec semble t’il l’idée de leur assigner un état d’esprit sectaire visant à "neutraliser" tout raisonnement qui sortirait de leurs bouches. J’avoue que je suis je moi-même en train de m’interroger sur mon sectarisme à exprimer comme ça cette question...

    Avec dernierement, l’appel à l’"aide" de J. Sfar (attaqué par des "trolls mélenchonistes") ou les quelques réponses à certains commentaires de D. Vidal évoquant un "mélenchonisme hystérique", je m’interroge sur la manière de défendre le programme de la F.I. lorsque celui-ci est remis en question à travers les interprétations sur les prises de position du candidat, positions au demeurant cohérentes avec les objectifs du programme lui-même...

    Cette personnalisation dans l’attaque est un piège difficile à eviter pour les défenseurs du projet qui peuvent, s’ils n’y prennent pas garde, se retrouver à defendre des positions contraires aux leurs à cause de la même logique d’opposition qui guide leur interlocuteur. Dépersonnaliser (remettre Mélenchon à sa place de candidat d’un programme qu’il serait "reducteur" de n’assimiler qu’à son ambition propre) semble être la seule chose à faire... Mais c’est une gageure qui nécessite de ne plus se laisser aller à un réflexe lui purement et simplement humain ! De plus, son efficacité apparaîtrait très certainement limitée du fait qu’à décrédibiliser le candidat (de façon arbitraire la plupart du temps même si Melenchon est loin d’être parfait... Mais qui l’est ?) c’est tout le programme qui en prend quand même un coup.

    Comment défendre le programme de la France Insoumise sans être perçu à tord comme un Mélenchoniste lorsque celui est attaqué à travers son candidat ?

    carlos Le 17 avril à 19:46
  •  
  • Si ce n’était que ça( la question sociale, la lutte des classes,....),mais j’ai l’effrayante sensation d’être à l’époque des rois fainéants ! Aucune vision , aucun projet aucune solution soutenable ; que des cancres jouisseurs et voleurs, en fait des pantins désarticulés à l’image de Macron , un poulet d’élevage de l’ hyperclasse et du sionisme. En bref un reset s’impose ! Et vivement la VI° République https://www.facebook.com/2017Anonymous/videos/1328503530544853/

    gabygabou Le 18 avril à 16:33
  •  
  • "quand on est de gauche, on vote MÉLENCHON. "

    C’est aujourd’hui, à 4 jours du premier tour, aussi simple et évident que ça !

    DMc Le 20 avril à 15:12
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?