Accueil > Politique | Par Pierre Martini | 7 février 2017

Nouvelles des deux mondes

Profitons du grand spectacle offert par cette campagne pleine de rebondissements, même si l’on peut redouter qu’elle ne s’achève pas sur un happy end. Chronique en images et en mots.

Vos réactions (6)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Têtes de gondole

Les libraires forcent parfois un peu sur les jeux de mot pour baptiser leurs échoppes, mais ils ont le sens de la mise en scène.



Gauchosphères

Une infographie vaut-elle mieux que de longs discours ? Celle-ci a le mérite de proposer une représentation ce qui réunit et éloigne les trois candidats Hamon, Jadot et Mélenchon (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Toujours par AFP Graphics, les réseaux d’intérêts autour de François Fillon.



Mélenchon-Macron : confrontation

Plus partisane, cette visualisation émane de l’équipe de Jean-Luc Mélenchon, mais la confrontation avec le "programme" d’Emmanuel Macron est saisissante.



Vue sur l’autre monde

Qui est Marc Ladreit de Lacharrière, le milliardaire derrière les généreuses piges de Penelope Fillon à la Revue des deux mondes, et bon symbole des liens entre élites financières et économiques ?



Faire diligence

À l’heure des GPS, tracer un itinéraire n’a jamais été aussi simple. Mais attention, on est aussi plus facilement géolocalisé.



Revenu de base

Calculez ce que vous rapporteraient vos écrits s’ils étaient payés au tarif de Penelope Fillon à la Revue des deux mondes.

Hulot, cœur d’artichaut



Starman

Arrêt sur images nous rappelle cette incroyable séquence du documentaire d’Emmanuel Chain consacré à la « comète » Macron.



Macron, ni de gauche ni de gauche

Il vaut accomplir la transsubstantiation de la gauche et de la droite, mais ses soutiens sont terriblement de droite (cliquez sur l’image pour l’agrandir).



Antisystème, tu perds ton sang froid



Misère des politiques

Alain Minc, dont on se demande pourquoi il continue à être invité dans les médias, recommande d’augmenter les revenus des élus afin qu’ils ne soient pas tentés par la corruption. Une autre solution serait d’arrêter de confier les mandats politiques à de grands bourgeois qui ont de gros besoins, mais Alain n’y a pas pensé.



L’envol de l’aile droite

Disqualifier Benoît Hamon avec l’étiquette "gauche radicalisée", un effort désespéré pour ne pas s’avouer de droite.



Une uchronie dans l’actualité

L’élection de Donald Trump et la polémique sur les "faits alternatifs" de sa porte-parole ont porté 1984 en tête des ventes de livres aux États-Unis. Une autre lecture tout indiquée : dans Le Complot contre l’Amérique, Philip Roth imagine qu’en 1940, Lindbergh bat Roosevelt aux élections présidentielles et instaure – très vite, en profitant de la stupeur générale – un régime fasciste.



Trumpotron

Vous aussi vous rêvez de signer des décrets présidentiels absurdes ? Ce générateur vous permet de réaliser le vôtre.

Flagrant délit



Retours de karma



Compromettant

Aïe, on s’est fait piquer le nom de cette chronique par Causeur et Élisabeth Lévy…

Journal d’une curée de campagne #1 :
Primaires de tous les vices
Journal d’une curée de campagne #2 :
Une Gueule de fachosphère
Journal d’une curée de campagne #3 :
Vœux 2017 : socialistes au crépuscule

Vos réactions (6)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • L’infographie dite de la Gauchospère est un attrape-nigauds ; en effet toutes les mesures ne sont pas sur le même plan par ordre de nécessité :
    Exemples :
     Pas de 6e république digne de ce nom sans Assemblée constituante
     Aucune politique sociale ni écologique n’est possible sans sortir des traités européens et de la prétendue "dette" (dispositions qui verrouillent tant le montant que la répartition des dépenses de l’Etat)
     pas d’indépendance de la France ni de politique de paix sans sortir de l’OTAN
    résumé : Hamon-Jadot, ont peut-être l’air bien gentils (comme Hollande au Bourget), mais c’est du pipeau !
    Ajoutons, comme on l’a déjà fait remarquer, que si Hamon veut vraiment abroger la loi El-Khomri (laquelle va être députée sous sa houlette, ainsi que Valls...), il peut le faire tout de suite avec...la majorité qui l’a intronisé ! Chiche !

    Autrement Le 7 février à 10:59
       
    • Je viens de lire à nouveau et j’en ris encore...Ce qui les unit et ce qui les sépare :
      Hachon et Emmêlon les oignons de la gauche
      http://wp.me/p5oNrG-wh9

      Dufour Le 7 février à 19:02
  •  
  • "Mélenchon-Macron : confrontation" : j’aime bien les 2 premiers logos à gauche sur le visuel (très à gauche :-)

    Durruti Le 7 février à 13:14
  •  
  • Unité !
    Contre les attrapes nigauds !
    contre FILLON,le super CUPIDE !

    Maurice Le 7 février à 13:42
  •  
  • Et hop ! Le Canard Enchaine en rajoute une couche : Pénélope aurait touché 45.000€ d’indemnités de licenciement pour son emploi d’assistante parlementaire fictif (édition à paraître demain).

    Durruti Le 7 février à 20:40
  •  
  • un petit lien drôle et percutant à diffuser... parce que c’est toujours mieux de rire que de pleurer !

    https://www.youtube.com/watch?v=xVcNjXijLII

    carlos Le 10 février à 15:52
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.