Accueil | Par La rédaction | 27 décembre 2012

Les 5 essais de l’année 2012

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Sur l’État, de Pierre Bourdieu, Cours au Collège de France 1989-1992, coéd. Raisons d’agir / Le Seuil, 658p., 29 €. - Pour les dix ans de la mort de Pierre Bourdieu, les éditions Raisons d’agir et Le Seuil publient les cours du sociologue au Collège de France dans un ouvrage intitulé Sur l’État. Où l’on découvre la complexité des rapports de Bourdieu à l’État. Lire la chronique.

La société du hold up, le nouveau récit du capitalisme, de Paul Vacca, éditions des Mille et une nuits, 158 pages, 13 € - Voici un petit essai brillant, léger, intelligent. Son idée ? Faire du « hold up » la métaphore mythologique ou encore le paradigme du capitalisme omnivore régnant. Lire la chronique.

Qu’est-ce qu’un chef en démocratie ? Politiques du charisme, de Jean-Claude Monod, éd. Seuil, 318 p., 21€ - Peut-on encore invoquer la nécessité du charisme en politique, après le fascisme, le nazisme ou le stalinisme ? Cette question, que pose l’ouvrage éponyme, a resurgi lors de présidentielle autour de la personne de François Hollande faisant campagne sur une candidature « normale » face à un l’hyperprésident Nicolas Sarkozy. Lire la chronique.

Congo. Une histoire, de David Van Reybrouck, éd. Actes Sud, 700 p., 28 € - En 2003, David Van Reybrouck, journaliste, romancier, homme de théâtre, belge quadragénaire, a décidé de raconter l’histoire contemporaine de la République démocratique du Congo (ex- Zaïre). L’aventure, documentaire et littéraire allait durer plus de cinq ans. Le résultat, ce Congo. Une histoire, est un bijou. Lire la chronique.

La dernière leçon de Michel Foucault. Sur le néolibéralisme, la théorie et la politique, de Geoffroy de Lagasnerie, éd. Fayard, 190 p., 17 € - Au lieu d’y voir une idéologie conservatrice ou réactionnaire, Michel Foucault a saisi ce que le néolibéralisme produisait en termes de rupture. Geoffroy de Lagasnerie pointe les potentialités d’une telle approche pour renouveler la grammaire critique à gauche.
Lire la chronique.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?