« La réussite ne se mesure pas au montant du compte en banque, mais à la lumière que l’on a dans les yeux. » (08/12/2016)
Manuel Valls

« Nous sommes pour la baisse du coût du travail et la renégociation par branches des 35 heures. » (BFLTV, 04/12/2016)
Marion Maréchal-Le Pen

« Nous avons besoin d’un djihad laïque. » (02/12/2016)
Jean-Pierre Chevènement

« Il y a un sentiment qu’on en fait trop pour les immigrés. En politique, les perceptions sont des faits. » (France Inter, 29/11/2016)
Patrick Buisson

« Le seul qui pourrait peut-être sauver la gauche, c’est Emmanuel Macron. » (Europe 1, 28/11/2016)
Daniel Cohn-Bendit

« Il faudra dire que les plus riches ne seront pas les seuls bénéficiaires de notre projet. La droite doit s’adresser aux classes moyennes. » (27/11/2016)
Laurent Wauquiez

« Fidel Castro et moi-même étions jaloux l’un de l’autre. » (JDD, 27/11/2016)
Bernard Kouchner

« Le patriotisme est la seule façon de transcender nos origines, nos races, nos religions. » (25/11/2016)
François Fillon

« La gauche qui vous conspue est hors course, elle attend sur une voie de garage en sifflant les trains qui passent ! » (25/11/2016)
François Fillon

« J’invite les électeurs de droite à venir participer à la primaire de la gauche pour battre François Hollande. » (RTL, 24/11/2016)
Arnaud Montebourg

« Dans le passé, [la France] a combattu la volonté des juifs de vivre dans une communauté qui ne respectait pas toutes les règles de la République française. » (Europe 1, 23/11/2016)
François Fillon

« En Algérie, il y a eu la torture, mais aussi l’émergence d’un État, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. » (Le Point, 22/11/2016)
Emmanuel Macron

« Le dernier arrivé dans la demeure ne doit pas se croire maître chez les autres. » (22/11/2016)
François Fillon

« Je veux saluer aussi le combat permanent de Nicolas Sarkozy contre les extrêmes que je partage et que je veux poursuivre. » (20/11/2016)
Christian Estrosi

« Avec Marine Le Pen la rose est couchée et elle perce. Avec le Parti socialiste elle est debout et elle rassemble dans un poing. » (Twitter, 16/11/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« Quand je regarde les photographies, les miennes, je me demande comment j’ai pu être saisi ainsi. Je pose cette question qui est toujours la même : mais qui est donc François Hollande ? » (LObs, 14/11/2016)
François Hollande

(à propos de la création du "fichier monstre") « La meilleure manière d’éviter qu’il y ait un gouvernement d’une autre nature qui ait de mauvaises intentions, c’est de ne pas porter ses suffrages vers ceux qui pourraient avoir des idées pernicieuses. » (Assemblée, 15/11/2016)
Bernard Cazeneuve

« Quand on est jeune, 35 heures, ce n’est pas long. » (L’Obs, 09/11/2016)
Emmanuel Macron

« Trump est parti de très loin et cela m’ouvre évidemment des perspectives nouvelles. » (LCP, 09/11/2016)
Jean-Frédéric Poisson

« On ne mange pas de porc ? Eh bien le jour où à la cantine, il y a des frites et une tranche de jambon, eh bien le petit il ne prend pas de tranche de jambon, il prend une double ration de frites. C’est la République : la même règle et le même menu pour tout le monde ! C’est ça la république ! » (07/11/2016)
Nicolas Sarkozy

« Le PCF est aujourd’hui la force qui tient la gauche debout. » (L’Humanité, 07/11/2016)
Pierre Laurent

« J’en ai marre que ce soit des idéologues qui écrivent nos programmes d’Histoire. Il faut un récit national. » (Europe 1, 06/11/2016)
François Fillon

(directeur de campagne d’Arnaud Montebourg) « Arnaud est le type dont rêvent les femmes pour un amour d’une nuit d’été. Il faut parvenir à ce qu’elles rêvent de lui pour acheter une maison Phénix et y élever des enfants. » (Le Point, 03/11/2016)
François Kalfon

« J’ai quitté un pays communiste, la France, pour venir dans un pays libéral, la Chine. » (L’Opinion, 01/11/2016)
Pierre Gattaz

« Il n’y a pas d’accueil de migrants de Calais à Nice et dans les Alpes-Maritimes, je m’en réjouis. » (30/10/2016)
Éric Ciotti

« Pour [Nicolas Sarkozy], le pouvoir est une domination, et la conquête des électeurs se paie par l’hystérie. » (29/10/2016)
François Bayrou

« Si le PCF et les écologistes n’ont pas d’accord avec le PS ils ne seront pas présents à l’Assemblée nationale en 2017. » (26/10/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« Pour moi Juppé c’est un dhimmi, un ami de l’islam, qui est en situation d’infériorité et qui remercie l’islam de le protéger. À Bordeaux, les musulmans l’appellent le bouclier de l’islam. » (TVL, 25/10/2016)
Philippe de Villiers

« On cherche quelqu’un pour se sacrifier ; il faut que la situation soit vraiment désespérée pour que ceux qui m’ont combattue me redécouvrent. Si c’était gagnable, on ne viendrait pas me chercher. » (JDD, 23/10/2016)
Ségolène Royal

« Ce que je ressens dans ce moment-là, c’est que la gauche de gouvernement peut sortir pulvérisée. Et ma responsabilité, la vôtre en tant que parlementaires, c’est d’être solides. » (AFP, 20/10/2016)
Manuel Valls

« Je me reconnais dans cette phrase de Mandela : soit je gagne, soit j’apprends. » (18/10/2016)
Nicolas Sarkozy

« C’est parce qu’il était juif que Bob Dylan a eu le prix Nobel de littérature, qu’il ne méritait pas. » (Twitter, 13/10/2016)
Henry de Lesquen

« En matière judiciaire, il vaut mieux avoir un passé qu’un avenir. » (BFMTV, 10/10/2016)
Alain Juppé

« J’ai vu la peur sur le visage de mes geôliers lorsqu’ils ont entendu le nom de Sarkozy. » (09/10/2016)
Ingrid Bettancourt

« En France, la femme est libre depuis toujours et elle le sera toujours. » (09/10/2016)
Nicolas Sarkozy

« J’en ai assez de cette gauche honteuse d’assumer les responsabilités (…) Ca suffit d’être déprimé, d’être honteux, gouverner la France, c’est une énorme fierté. » (RTL, 02/10/2016)
Manuel Valls

« Il y a une bonne dizaine de premiers ministres possibles. Soyez imaginatifs ! Et pourquoi pas une femme ? » (JDD, 02/10/2016)
Alain Juppé

« Je voudrais qu’on m’explique pourquoi les pays voisins de la Syrie n’accueillent aucun migrant. » (Sud Radio, 02/10/2016)
Nicolas Dupont-Aignan

« Sarko a une vision féodale : il est le suzerain, vous êtes vassal ou rival. Sarko a ce défaut, il n’est pas joueur d’échecs : il ne faut jamais sous-estimer son adversaire. On est tous des nuls, tous des cons, lui, il sait tout… » (Le Monde, 29/09/2016)
Jean-François Copé

« Je crois en la parole de François Hollande. La courbe du chômage a été inversée. La droite est défaitiste et décliniste. » (RFI, 28/09/2016)
François Rebsamen

« Je veux redire l’amour de la France à ceux qui sont nés du beau des droits d’être français : le droit de la volonté et de la fidélité au drapeau. » (24/09/2016)
Nicolas Sarkozy

« On est est un peu de gauche pour le progrès social et un peu de droite pour défendre notre civilisation. » (BFMTV, 23/09/2016)
David Rachline

« Le PCF a voulu les primaires de toute la gauche, cela n’avait pas de sens. La vie a tranché. La vérité, c’est [qu’il] a pris sa décision depuis longtemps de ne pas me soutenir. (…) Le seul résultat de sa campagne aura été de me rendre la tâche plus difficile. » (L’Humanité, 20/09/2016)
Jean-Luc Mélenchon

« Petit, mes parents bercèrent mes jeunes années avec Astérix et Obélix. Mes ancêtres étaient culturellement gaulois. Et j’en suis heureux. » (20/09/2016)
Gérard Darmanin

« Nous ne nous contenterons plus d’une intégration qui ne marche plus, nous exigeons l’assimilation. Dès que vous devenez Français, vos ancêtres sont gaulois. » (19/09/2016)
Nicolas Sarkozy

« Le programme du FN n’est rien d’autre qu’un programme d’extrême gauche. » (iTélé, 19/09/2016)
Éric Ciotti

« Mon projet est cohérent, je propose de supprimer 500.000 emplois publics en passant de 35 à 39 heures le temps de travail de la fonction publique. » (18/09/2016)
François Fillon

« Je ne confonds pas les sondages avec la réalité du vote, l’ultra-gauche militante et la gauche électorale. » (14/09/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« Nous avons un problème avec les maghrébins. Il faut avoir le courage d’aborder le problème. Non pas dans la discrimination mais franchement ! » (Twitter, 14/09/2016)
Claude Goasguen

« Cela fait 4 milliards d’années que le climat change. Le Sahara est devenu un désert, ce n’est pas à cause de l’industrie. Il faut être arrogant comme l’Homme pour penser que c’est nous qui avons changé le climat… » (13/09/2016)
Nicolas Sarkozy

« Il n’y a pas de mur. Il y a des infrastructures de sécurisation de la frontière. » (France Inter, 14/09/2016)
Bernard Cazeneuve

« Porter le voile est perçu comme un signe d’allégeance à notre ennemi. Je proposerai un texte pour y mettre un terme Luttons contre le salafisme. » (Twitter, 11/09/2016)
Valérie Boyer

« Il serait temps qu’on accepte qu’il peut y avoir des emplois précaires. C’est toujours mieux de travailler plutôt que d’être au chômage ou d’être au RSA. » (09/09/2016)
François Fillon

Geoffroy Didier [à propos de NKM] : « Être une femme ne suffit pas pour réussir. » (09/09/2016)
Geoffroy Didier

« Chaque jeune à l’âge de seize ans doit recevoir un numéro de Siret, une inscription au registre du commerce. » (09/09/2016)
Jean-François Copé

« De même que je refuse l’État d’exception, je me battrai toujours contre l’État d’exclusion. Celui qui démantèle la protection sociale et réduit les services publics. » (08/09/2016)
François Hollande

« Je ne fais pas les unes de la presse people ; la presse people fait des unes sur moi. » (France Inter, 04/09/2016)
Emmanuel Macron

« Être Français c’est aussi, comme le disait le général De Gaulle, être européen, blanc et catholique, bien sûr. » (LCI, 05/09/2016)
Robert Ménard

« Je suis pour les libertés sur le plan économique et social. La liberté permet une plus grande égalité. » (France Inter, 04/09/2016)
Emmanuel Macron

« Ce quinquennat n’a pas été socialement inutile. (…) Dans cette loi Travail, il y a des avancées pour les salariés. » (Europe 1, 04/09/2016)
Laurent Berger

« C’est le dernier G20 du quinquennat donc je suis encore plus mobilisé pour ce que j’avais dit dès le début : la lutte contre la finance, la priorité à la croissance et une mondialisation qui soit régulée. » (04/09/2016)
François Hollande

« La loi anti-burkini est nécessaire car nous sommes le pays qui a fait la mini-jupe et mai 68. » (04/09/2016)
Luc Chatel

« Celle qui porte un voile intégral et qui récidive, je lui supprime ses allocations. Si elle est étrangère, je l’expulse. » (RMC, 02/09/2016)
Nadine Morano

« Tout jeune de dix-huit ans qui n’aura pas d’emploi ou de formation se verra obligé de participer à un service militaire où il apprendra à se lever tôt, à respecter la discipline et même à parler français. » (31/08/2016)
Nicolas Sarkozy

« La France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord. » (28/08/2016)
François Fillon

« Marianne elle a le sein nu, parce qu’elle nourrit le peuple ! Elle n’est pas voilée parce qu’elle est libre, c’est ça la République ! » (29/08/2016)
Manuel Valls

« J’ai demandé qu’il n y ait pas de Pokemon rare dans les établissements scolaires. » (29/08/2016)
Najat Vallaud-Belkacem

« Si je suis élu président de la République, je demanderai à trois académiciens de s’entourer des meilleurs avis pour réécrire les programmes d’Histoire avec l’idée de les concevoir comme un récit national. » (28/08/2016)
François Fillon

« Le PIB, c’est 30% pour le social et 3% pour la sécurité. (…) Il faut inverser les tendances. » (Radio J, 28/08/2016)
Jean-François Copé

« Nous allons gagner parce que nous sommes décidés à rallumer la flamme française. (...) La vieille, la noble, la sublime flamme française qui ne s’est jamais éteinte et qui ne s’éteindra jamais. » (26/08/2016)
Nicolas Sarkozy

« Parler de l’islam permet d’éviter d’évoquer la réussite gouvernementale sur le chômage. » (Europe 1, 26/08/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« Votre quotidien, ils ne peuvent pas le comprendre, ce ne sont pas eux qui ont peur en prenant les transports en commun. » (25/08/2016)
Nicolas Sarkozy

« On m’a fait beaucoup de reproches dans ma vie, mais pas de mentir. » (TF1, 24/08/2016)
Nicolas Sarkozy

« On peut ne pas être d’accord avec ce qu’il veut, mais [Nicolas Sarkozy] a une capacité incroyable à être président de la République, ça, j’en suis sûr. » (Europe 1, 23/08/2016)
Daniel Cohn-Bendit

« Rude semaine ! Après Sarko à Châteaurenard et Jacob mon ami de toujours qui part chez Sarko. Chirac, toi qui as vécu ça en 1995, aide moi ! » (Twitter, 22/08/2016)
Jean-François Copé

« L’honnêteté m’oblige à vous dire que je ne suis pas socialiste. » (19/08/2016)
Emmanuel Macron

« Benoît Hamon et Arnaud Montebourg sont irresponsables. (…) Certains confondent disputer le leadership de la gauche au sein du PS et conquérir la présidence de la République. » (Sud Ouest, 19/08/2016)
Henri Emmanuelli

« L’état de droit n’a rien à voir avec les tables de la Loi de Moïse, gravées sur le mont Sinaï.  » (Valeurs actuelles, 10/08/2016)
Nicolas Sarkozy

« La Crimée a choisi de redevenir russe, la Crimée est russe, passons à autre chose. » (31/07/2016)
Thierry Mariani

« Si on est en état de guerre, alors on peut toucher à l’État de droit. » (La Provence, 30/07/2016)
Samia Ghali

« La prochaine élection présidentielle se jouera sur la façon de protéger les Français, et sur la capacité à être un chef de guerre. Cette question sera essentielle, bien avant celle du chômage. » (Le Monde, 18/07/2016)
Éric Ciotti

« Il suffit de mettre à l’entrée de la promenade des Anglais un militaire avec un lance-roquette et puis il arrêtera le camion de 15 tonnes, voilà c’est tout ! » (RTL, 15/07/2016)
Henri Guaino

« Pour la centième fois NON je ne me teins pas les cheveux ! Je laisse cette coquetterie ridicule à Hollande. Si on veut parier je suis prêt ! » (Twitter, 09/06/2016)
Luc Ferry

« Je ne veux pas d’une guérilla d’une ultra-gauche anti-démocratique qui veut se faire la police et le Parti socialiste. » (LCI, 04/07/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« Il n’y a pas d’austérité en France, il n’y en a jamais eu ! » (Atlantico, 03/07/2016)
Pierre Moscovici

« Sarkozy est hyper-mobile, hyper-imaginatif et hyper-concentré. Ses adversaires, eux, sont comme des lapins apeurés, figés face aux phares d’une voiture lancée à grande vitesse. » (02/07/2016)
Guillaume Larrivé

« L’école est un lieu où doit commencer le lien à la patrie : uniforme pour tous, lever du drapeau, chant de la Marseillaise. » (30/06/2016)
Jean-François Copé

« Il faut savoir que ceux qui nous observent de loin sont inquiets. J’ai vu et entendu plusieurs des dirigeants des autres planètes et ils sont très inquiets. » (29/06/2016)
Jean-Claude Juncker

« Avec Hollande, la Corée du Nord et la France sont les deux derniers pays marxistes du monde ! » (29/06/2016)
François Baroin

« Le Brexit, c’est la victoire des gens peu formés sur les gens éduqués. » (Le Figaro, 29/06/2016)
Alain Minc

« La subsidiarité et la géométrie variable doivent s’imposer sur l’uniformité actuelle. » (28/06/2016)
François Fillon

« Valeurs actuelles et moi on a commandé de la cocaïne et des champignons hallucinogènes sur le Darknet, livrés à l’Assemblée. » (LCI, 28/06/2016)
Bernard Debré

« C’est le moment d’être digne des pères fondateurs, de refonder une nouvelle Europe en écoutant les peuples. » (24/06/2016)
Manuel Valls

« Regardez ce qui s’est passé avec la Grèce : quand l’Europe s’unit, ça marche. » (24/06/2016)
François de Rugy

« Si on arrive devant les gens dans le contexte politique et social qu’on connaît en leur disant ’j’ai une bonne idée, ce matin, on va supprimer ou réformer l’ISF (...), à mon avis ça ne va pas plaire à tout le monde. » (23/06/2016)
Emmanuel Macron

« Le Président de la République et les réformistes sont bien plus majoritaires à gauche que ce que l’on dit. » (BFMTV, 21/06/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« L’islamo-gauchisme est apparu en pleine lumière : non seulement, pour les gauchistes, les islamistes ne sont pas les ennemis, mais ils partagent les mêmes cibles et la police est la première de ces cibles. » (RCJ, 20/06/2016)
Alain Finkielkraut

« Il ne peut pas gagner. S’il était qualifié pour le second tour, trois millions de personnes voteraient contre lui. Tous les mélenchonistes, tous les Verts, tous les communistes, tous les manifestants contre la loi El Khomri. Même une chèvre gagnerait contre Hollande. » (Le Point, 17/06/2016)
Gérard Filoche

« Tous ceux qui défient l’autorité légitime de l’État devront répondre de leurs actes. » (17/06/2016)
François Hollande

« Ça a l’air complexe [un Sedgway]. Si ce n’est pas fait pour les femmes… Vous excluez la moitié de la population, vous savez, si c’est trop compliqué. » (Canal+, 12/06/2016)
Valérie Pécresse

« Certains se foutent de voir leur pays accueillir une grande compétition. » (RMC, 09/06/2016)
Thierry Braillard

« Je salue les avancées libérales de Macron. Il lui reste à être de gauche. »  (France Inter, 09/06/2016)
Alain Madelin

« Les réformes que nous menons s’inscrivent dans la continuité des avancées que le pays a connu en 1936. » (07/06/2016)
Manuel Valls

« Les réformes que nous menons s’inscrivent dans la continuité des avancées que le pays a connu en 1936. » (07/06/2016)
Manuel Valls

« La France est soumise aujourd’hui à deux menaces qui, pour être différentes, n’en mettent pas moins en péril son intégrité : Daech et la CGT. » (Le Point, 01/06/2016)
Franz-Olivier Giesbert

« On ne tutoie pas un ministre, on ne l’invective pas. » (AFP, 31/05/2016)
Emmanuel Macron

« Ce n’est pas parce que monsieur Martinez se frise les moustaches qu’on va courir comme des lapins ! » (RTL, 29/05/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

[À un opposant à la loi travail] « Vous n’allez pas me faire peur avec votre tee-shirt. La meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler. » (27/05/2016)
Emmanuel Macron

« Aucuns journaux demain parce que la CGT Livre empêche l’impression. En fait, c’est la CGT qui gouverne et nous ne le savions pas. » (Twitter, 25/05/2016)
Jean-Michel Aphatie

« J’ai constaté au cours de ces quatre années, que la tragédie venait s’installer dans le récit (...) Je m’y étais préparé, je savais qu’à tout moment le pire pouvait surgir, et il a surgi (...) Aujourd’hui je suis dans l’Histoire. » (France Culture, 24/05/2016)
François Hollande

« Un responsable politique au sommet de l’État (…) a un peu un rôle équivalent à ce que peut avoir un père de famille ou une mère de famille à l’égard de ses enfants. » (France Culture, 23/05)
Najat Vallaud-Belkacem

« Nuit debout, c’est aussi un crachat lancé au visage des victimes de janvier et de novembre 2015. » (Le Figaro, 22/05/2016)
Pascal Bruckner

« Quand vous regardez la Gare du Nord, on n’a plus l’impression d’être en France, on a l’impression d’être en Afrique. » (Canal+, 22/05/2016)
Nadine Morano

« Je veux dessiner une société de créateurs où défiance, obstacles et discriminations s’effacent pour que chacun puisse créer son destin. » (18/05/2016)
Manuel Valls

« Je suis un Européen de cœur : j’ai quand même épousé ce qu’il y a de mieux en Italie ! » (18/05/2016)
Nicolas Sarkozy

« Il y a des femmes avec lesquelles on peut aller plus loin et d’autres avec lesquelles on ne peut pas aller plus loin. Moi personnellement, j’aime bien la gauloiserie. » (RMC, 16/05/2016)
Christine Boutin

« [Emmanuel Macron] est cynique. Un peu homme, un peu femme, c’est la mode du moment. Androgyne. » (Le Point, 12/05/2016)
Nicolas Sarkozy

« Je l’ai trouvé [Alain Juppé] ressemblant étrangement à un Raymond Barre du XXIe siècle. » (RTL, 12/05/2016)
Alain Duhamel

[à propos de l’affaire Baupin] « Je commente l’international, les choses sérieuses, pas les histoires de bonnes femmes. » (09/05/2016)
Pierre Lellouche

« Je m’en réjouis, de voir certaines de mes collègues élégantes, bien mises comme on dit. Euh comment dire, ça fait partie aussi du régal, si je peux dire, ou des circonstances favorables de l’exercice de notre mandat. » (10/05/2016)
Jean-Frédéric Poisson

[interrogée sur Emmanuel Macron] « Je suis maire de Paris et les itinéraires des uns et des autres, les petites phrases, tout ça, je vais vous dire : j’en ai rien à battre. Voilà. » (LCI, 08/05/2016)
Anne Hidalgo

« Bonaparte est fascinant, inclassable, un réformateur incroyable. » (Public Sénat, 06/05/2016)
Manuel Valls

« Avec Nuit debout, l’islam radical disparaît, l’ennemi, ça redevient la domination, la bourgeoisie, le capitalisme et l’Etat policier. » (Europe 1, 04/05/2016)
Alain Finkielkraut

« Je propose d’instaurer une participation financière des détenus aux frais d’incarcération. » (04/05/2016)
Éric Ciotti

« Je suis le seul à proposer la Flat Tax et le droit du sang. Je propose un libéralisme enraciné. » (Radio classique, 03/05/2016)
Hervé Mariton

« Il faut convaincre les gens que ce que j’ai fait depuis 2012 est de gauche. » (cité par Europe 1, 29/04/2016)
François Hollande

« Macron a toutes les qualités pour être président. » (L’Express, 26/04/2016)
Bernard Tapie

« Nous ne pouvons plus accepter que des gens qui n’ont rien ds le cerveau viennent place de la République donner des leçons à la démocratie français. » (26/04/2016)
Nicolas Sarkozy

« Qui a affronté le terrorisme à gauche ? Personne à part le Président de la République. » (LCP, 26/04/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« [le slogan "Eh Oh la gauche"] n’a pas coûté un sou. Je l’ai trouvé en trente secondes. » (25/04/2016)
Stéphane Le Foll

« Depuis quatre ans, la droite ne nous a pas beaucoup tapé dessus, alors que dès que nous faisions des propositions, les premières critiques venaient de notre camp. » (25/04/2016)
Bruno Le Roux

« Se dire ni de droite ni de gauche, c’est n’être nulle part. Au ni-ni de Macron, j’oppose un "et de droite et de gauche". » (Libération, 18/04/2016)
Nathalie Kosciusko-Morizet

« Nous n’avons pas réglé les problèmes permettant d’assécher le Front national mais on a assaini le pays. » (RMC, 15/03/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« On est en train de réussir économiquement et visiblement, personne ne s’en rend compte. » (LCP, 13/04/2016)
Julien Dray

« L’égalité étant une passion insatiable, elle peut mener à détester tout privilège. » (France Culture, 13/04/2016)
Pascal Bruckner

« Cette question [Êtes-vous de gauche ?], on me la pose depuis plus de trente ans, déjà quand j’étais jeune rocardien. » (Libération, 13/04/2016)
Manuel Valls

« Ma synthèse va d’Emmanuel Macron à Nuit debout. » (BFMTV, 10/04/2016)
Julien Dray

« Je suis d’un gouvernement de gauche et je l’assume totalement avec les valeurs auxquelles je crois et ce qui me caractérise. Mais je veux travailler avec des gens qui se sentent aujourd’hui à droite, aussi. » (06/04/2016)
Emmanuel Macron

« À partir de dix-huit ans, toute personne sans bac, stage, apprentissage ou formation, ira faire un service militaire adapté. » (06/04/2016)
Nicolas Sarkozy

« Quant aux hommes politiques, vu leurs revenus, ils placent plutôt leur argent sur un livret A que dans un paradis fiscal. » (Le Parisien, 05/03/2016)
Brice Hortefeux

« Bien sûr, il y a l’économie et le chômage, mais l’essentiel, c’est la bataille culturelle et identitaire. » (04/03/2016)
Manuel Valls

« [La Nuit debout], c’est plus Hyde Park que la Puerta del Sol. » (L’Opinion, 04/03/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« Gouverner bien aujourd’hui, c’est agir jusqu’au bout. C’est tenir ses engagements. » (BFMTV, 01/04/2016)
Michel Sapin

« Les primaires [de la droite] ne sont censées devenir ni un happening warholien ni une psychanalyse publique. » (Twitter, 31/03/2016)
Guillaume Larrivé

« Le président doit remettre en avant les idéaux de gauche. » (Libération, 29/03/2016)
Michel Sapin

« François Hollande est très populaire dans le monde entier. » (Public Sénat, 29/03/2016)
Jean-Vincent Placé

« L’image de la justice est tellement politisée depuis le passage de Christiane Taubira que pour le peuple de droite, être mis en cause par les juges est une preuve de combativité et de courage. » (Le Figaro, 25/03/2016)
Guillaume Peltier

« J’y crois depuis longtemps [à la perpétuité réelle], mais pas seulement pour les terroristes. Quand il y a eu le débat sur la suppression de la peine de mort, à l’époque, si j’avais été député, je crois que je n’aurais pas voté l’abolition. » (BFMTV, 24/03/2016)
Xavier Bertrand

« Nous ne sommes pas le Titanic, il n’y a pas de musique. Le Parti socialiste est encore une formation majeure dans le paysage politique français. » (Radio classique, 21/03/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« Il n’y aurait probablement pas eu de 13 novembre [si le FN avait été au pouvoir] La plupart de ceux qui ont frappé la France (...) auraient été derrière les barreaux. » (BFMTV, 20/03/2016)
Marion Maréchal-Le Pen

« Nous avons une force, c’est que nous avons le CAC 40. Le paradoxe c’est que beaucoup trop de Français ne l’aiment pas. » (18/03)
Emmanuel Macron

« Ce serait une émeute patronale s’il y avait une surtaxation des CDD. » (LCI, 17/03/2016)
Pierre Gattaz

« Le système du logement social est clientéliste, hyper-taxé et hyper subventionné. Je veux supprimer la notion de logement social. » (Europe 1, 14/03/2016)
Hervé Mariton

« Si Hollande et Valls sont de gauche, moi, je suis curé. » (JDD, 13/03/2016)
Eddy Mitchell

« On a vu des mobilisations beaucoup plus fortes. » (iTélé, 10/03/2016)
Jean-Marie Le Guen

« "Tous dans la rue pour que rien ne bouge" : voilà le message de ces conservateurs qui n’ont pourtant pas encore vingt ans. » (09/03/2016)
François Fillon

« Le CDI ne doit pas être une prison pour l’entreprise. » (LCP, 10/03/2016)
Bruno Le Roux

« Et puis (…), il y a l’antisionisme, c’est-à-dire tout simplement le synonyme de l’antisémitisme et de la haine d’Israël. » (07/03/2016)
Manuel Valls

« Je crois que j’ai toujours été centriste, mais peut-être moins assumé. » (France Info, 06/03/2016)
Jean-Vincent Placé

« Merci à Philippe de Villiers d’avoir rapporté l’anneau de Jehanne d’Arc en terre de France. » (Twitter, 03/03/2016)
Marine Le Pen

[à propos de la primaire] « On ne peut pas me reprocher d’être machiste. Mais on ne va tout de même pas mettre des quotas pour les femmes. » (Le Parisien, 03/03/2016)
Nicolas Sarkozy

« Quand elle a commencé dans la vie publique, Aubry apparaissait comme le Macron de Mitterrand, quand on y réfléchit bien. » (Le Point, 03/03/2016)
François Hollande

« Ce qui séduit chez Donald Trump, c’est quelqu’un qui a une forme de parole très directe, aborde un certain nombre de thèmes qui jusqu’ici étaient plutôt tabouisés, et qui est clair dans ce qu’il exprime. » (France 2, 02/03/2016)
Laurent Wauquiez

« Est-ce que j’ai bien fait de signer [le pacte de Nicolas Hulot pour l’écologie] ? Je me suis posé la question... C’était une façon de céder à la pensée unique, à des gens qui au fond ne représentent que très peu, que les médias adorent mais qui ne représentent pas grand-chose. » (02/03/2016)
Nicolas Sarkozy

« J’entends beaucoup de cris sur la Loi Travail. Je soutiens ce texte, totalement. » (Europe 1, 26/02/2015)
Jean-Vincent Placé

« Personne ne peut imaginer que nous étions autour de Sarkozy une bande de voyous. » (BFMTV, 22/02/2016)
Claude Guéant

[à propos du projet de loi El Khomri] « C’est une course à l’échalote pour savoir qui sera le plus ultra-libéral. » (iTélé, 19/02/2016)
Henri Guaino

« Le 49.3, il existe, c’est un outil qui peut permettre de favoriser la discussion. » (RTL, 19/02/2016)
Bruno Le Roux

« Si la loi El Khomri protège les salariés et fait reculer le chômage alors moi je suis Marilyn Monroe. » (Twitter, 18/02/2016)
Pascal Cherki

« Les Républicains doit être le parti du gaz de schiste et des OGM. » (14/02/2016)
Luc Chatel

« Le cas Filoche s’alourdit : après l’insulte faite à de Margerie, le meeting avec Besancenot, maintenant Badinter est un "pignouf"... » (Twitter, 15/02/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« C’est [le livre de Nicolas Sarkozy], je ne vais pas dire presque une bible, mais j’ai besoin de m’y référer. » (RTL, 12/02/2015)
Bernadette Chirac

« L’exécutif tente d’abord d’acheter les parlementaires. Puis il menace ceux qui résistent, et salit ceux qui continuent. » (RTL, 07/02/2016)
Cécile Duflot

« Je l’ai lu d’un trait [le livre de N. Sarkozy]. C’est merveilleux, je ne savais pas que je vivais avec un écrivain. » (RTL, 04/02/2016)
Carla Bruni

« Manuel [Valls] n’est pas une bête politique, ce n’est pas un hyper-stratège. Mais il a pour lui de l’ambition et des couilles. Ce qui est déjà beaucoup. » (cité par Le Point, 04/02/2016)
Malek Boutih

« J’ai renoncé à penser sur ce sujet [Notre-Dame-des-Landes]. C’est trop compliqué pour moi. » (LCP, 03/02/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« On crée des emplois publics, mais ce ne sont pas de vrais emplois. Les vrais emplois, ce sont des emplois marchands du secteur des entreprises. » (BFM Business, 03/02/2016)
Bernard Arnault

« Si nous acceptions le paquet de cigarettes neutres, dans six mois on vous proposera la bouteille de vin neutre, et c’en sera fini de nos appellations, c’en sera fini de nos terroirs, c’en sera fini de la défense de nos savoir-faire. Vous aurez demain des intégristes qui vous demanderaient la bouteille neutre. Puis le fromage neutre. » (03/02/2016)
Nicolas Sarkozy

« Maintenant que tous les dégoûtés sont partis [du gouvernement], il ne reste que les dégoûtants. » (JDD, 31/01/2016)
Jean-Luc Mélenchon

« Être libéral et conservateur n’est pas un oxymore, il correspond à ce qu’on doit être dans le monde d’aujourd’hui. » (Twitter, 31/01/2016)
Hervé Mariton

« Nous sommes en paix et en même temps nous sommes en guerre. » (28/01/2016)
Manuel Valls

« Madame Taubira a idéologisé le ministère de la Justice, elle en a fait un ministère de propagande sociologique. » (BFMTV, 27/01/2016)
Gilbert Collard

« Il faut couper les vivres à ceux qui tirent sur la corde et profitent de l’assistanat. » (RMC, 26/01/2016)
Laurent Wauquiez

« Nous avons veillé à renforcer nos libertés à travers la loi renseignement. » (25/01/2016)
Christiane Taubira

« Vu la situation économique, ne plus payer plus les heures supplémentaires, c’est une nécessité. » (Europe 1, 22/01/2016)
Emmanuel Macron

« J’aime quand il y a beaucoup d’emplois précaires plutôt que quand il y a beaucoup de chômage. il faut lutter contre l’idée qu’un emploi précaire est mauvais. » (RTL, 21/01/2016)
Maurice Lévy

« Il y a trop d’organisations syndicales en France, [ce qui] aboutit bien souvent à un affaiblissement du dialogue social. » (LCP, 20/01/2016)
Jean-Marie Le Guen

« La vie d’un entrepreneur est bien plus dure que celle d’un salarié. » (RMC, 20/01/2016)
Emmanuel Macron

« Je propose de supprimer le logement social. Il faut se concentrer sur l’aide à la personne et non l’aide à la pierre. » (20/01/2016)
Hervé Mariton

« Ce qui m’a aidé à tenir, c’est mon innocence. » (France 3, 19/01/2016)
Jean-François Copé

« Ma proposition est simple et radicale : privatisons Pôle emploi pour confier le placement des chômeurs au privé ! » (Twitter, 18/01/2016)
Bruno Le Maire

« Si j’étais de droite, je le dirais. Mais ce clivage a perdu toute pertinence. » (Le Monde, 18/01/2016)
Alain Finkielkraut

« Entre le libéralisme sans conscience et l’immobilisme sans avenir il y a une voie. » (discours, 18/01/2016)
François Hollande

« Jamais je ne sacrifierai la puissance politique qui m’a été donnée en 2012. » (Europe 1, 15/01/2016)
Jean-Luc Mélenchon

« Il y a eu 16 milliards de ventes d’armes en 2015 le double de l’année précédente. On bat un record, je suis très fier des industries françaises. » (BFMTV, 14/01/2016)
Jean-Yves Le Drian

« Je ne crois pas avoir lu de livre [le sien] qui, de manière aussi claire, présente un diagnostic, les solutions et une offre très nouvelle à droite. Il ne pouvait être écrit que par moi, par quelqu’un qui se construit dans une logique de décider et de commander. » (Valeurs Actuelles, 13/01/2016)
Jean-François Copé

« Le problème c’est la violence physique. [La violence sociale] c’est différent. Si vous parlez des plans sociaux, c’est l’adaptation permanente de l’économie. » (France Inter, 14/01/2016)
Pierre Gattaz

« On ne peut pas demander au président de la République, en pleine crise internationale, de faire des débats avec Autain ou Besancenot. » (Sud Radio, 13/01/2016)
Jean-Vincent Placé

« Si la France retombe en récession en 2012-2013 avec l’ensemble de la zone euro, ce n’est pas pour un problème d’horaires d’ouverture de magasins ou de lignes de bus. » (RMC, 13/01/2016)
Thomas Piketty

« Pour ces ennemis qui s’en prennent à leurs compatriotes, qui déchirent ce contrat qui nous unit, il ne peut y avoir aucune explication qui vaille. Car expliquer, c’est déjà vouloir un peu excuser. » (08/01/2016)
Manuel Valls

« La réforme du pays c’est de laisser les gens la faire. » (01netTV, 07/01/2016)
Emmanuel Macron

« Emmanuel Macron est une fraîcheur dans la vie politique. » (RMC, 07/01/2016)
Julien Dray

« Les musulmanes peuvent remplacer le voile par un bonnet phrygien. Ça en ferait des républicaines, la République se baladerait partout dans les rues. » (Le Figaro, 05/01/2016)
Nadia Hamour

« La déchéance de nationalité n’est pas une idée de gauche. Le président a choisi cette voie pour l’union nationale. » (LCI, 04/01/2016)
Jean-Christophe Cambadélis

« Une partie de la gauche s’égare au nom de grandes valeurs en oubliant le contexte, notre état de guerre, et le discours du président devant le Congrès. » (JDD, 27/12/2015)
Manuel Valls

« Le droit du sol est l’absurdité qui consiste à dire qu’un cheval est une vache parce qu’il est né dans une étable...ça vous inspire quoi ? » (Twitter, 26/12/2015)
Christine Boutin

« Campagne publicitaire de Super U sur l’inversion sexuelle des jouets d’enfants. J’appelle au boycott de Super U. » (Twitter, 23/12/2015)
Philippe de Villiers

« Plus on va à droite, plus on fait monter le FN. » (Paris Match, 15/12/2015)
Christian Estrosi

« On ne redressera pas la France avec des réactionnaires mais avec des visionnaires. » (France Info, 15/12/2015)
Nathalie Kosciusko-Morizet

« Je ne me sens pas légitime pour participer à cette primaire parce que j’ai été ministre et j’ai entendu le message pendant toute la campagne : "Vous avez été ministre, qu’est-ce que vous avez fait ? » (France 2, 14/12/2015)
Xavier Bertrand

« Les chaînes infos en font des tonnes sur le foot pendant qu’il se passe des choses importantes à la COP 21 : insupportable. Relire Bourdieu. » (Twitter, 12/12/2015)
Laurence Parisot

« Je suis l’ennemi numéro 1 du FN depuis de nombreuses années. » (RMC, 08/12/2015)
Xavier Bertrand

« Ceux qui aiment la France et son mode de vie se demandent si la France va rester la France. » (France 2, 07/12/2015)
Nicolas Sarkozy

« Sarkozy a tué la République et nous, on a tué la politique. » (Le Monde, 07/12/2015)
Martine Aubry

« Si nous perdons, le voile sera imposée à toutes les femmes, la charia remplacera notre Constitution, la barbarie s’installera. » (Twitter, 02/12/2015)
Marine Le Pen

« Si la Turquie entre en Europe on devient Turcs : jamais ! » (Twitter, 02/12/2015)
Gilbert Collard

« Qui n’a pas vibré au sacre de Reims et à la fête de la Fédération n’est pas vraiment Français. » (meeting, 01/12/2015)
Marion Maréchal-Le Pen

« Je veux retrouver notre France, celle de Louis XIV, de Napoléon, et celle, si le ministère de l’Intérieur me l’autorise, de Charles Martel. » (Twitter, 01/12/2015)
Robert Ménard

« Quand on consulte des images de djihadistes on est un djihadiste. » (meeting, 30/11/2015)
Nicolas Sarkozy

« Fuck Daech. En terrasse après une grosse journée de campagne. » (Twitter, 28/11/2015)
Christian Estrosi

« Pour mériter la nationalité française, il faut parler français, manger français, vivre français. » (meeting, 28/11/2015)
Marine Le Pen

« Si certaines des propositions que nous avions faites avaient été réellement mises en œuvre, il y aurait sans doute des hommes et des femmes qui aujourd’hui vivraient. » (Public Sénat, 27/11/2015)
Michèle Alliot-Marie

« Il n’y a pas d’identité française heureuse dans une société devenue multiculturelle. » (discours, 25/11/2015)
Nicolas Sarkozy

« J’en ai assez de ceux qui cherchent en permanence des excuses ou des explications sociologiques ou culturelles à ce qui s’est passé. » (Sénat, 26/11/2015)
Manuel Valls

« Nous profitons d’une dynamique nationale. On vit des moments très enthousiasmants. » (Le Parisien, 26/11/2015)
Wallerand de Saint-Just

« La sécurité passe par un changement de modèle : dès qu’on commence à franchir les portillons dans le métro, à taguer, ça veut dire qu’on peut tout se permettre. L’un des terroristes a été filmé dans le métro en train de frauder. Cela commence par là. » (Libération, 22/11/2015)
Valérie Pécresse

« Nous avons besoin de notre bataille de Stalingrad ! D’une victoire forte qui marque les esprits et rassemble notre nation ! » (Assemblée nationale, 19/11/2015)
Malek Boutih

« Qu’importe si la "gauche pétainiste" a des vapeurs : le gouvernement doit passer outre, en rendant temporaire les nécessaires atteintes aux libertés. » (Le Point, 19/11/2015)
Franz-Olivier Giesbert

« Ce que veulent les Français c’est pas du droit. Ils s’en foutent du droit. » (France Culture, 17/11/2015)
Jean-François Lamour

« Au lieu de bombarder Raqqa, la France devrait bombarder Molenbeek d’où sont venus les commandos du vendredi 13. » (RTL, 17/11/2015)
Éric Zemmour

« Ce soir Paris c’est Beyrouth ! Logique pour un pays en voie de libanisation.Nous paierons cher notre lâcheté face au communautarisme ! » (Twitter, 14/11/2015)
Lionnel Luca

« Je demande le placement dans des centres d’internement des 4.000 personnes fichées pour terrorisme. » (Twitter, 14/11/2015)
Laurent Wauquiez

« [ma réforme des autocars] est, toutes proportions gardées, comme le lait que Pierre Mendès France a imposé dans les écoles pour lutter contre la dénutrition dans les années 50. » (Le Parisien, 13/11/2015)
Emmanuel Macron

« Immense drame à Paris, voilà où nous a conduits le laxisme et la mosquéïsation de la France. » (Twitter, 13/11/2015)
Philippe de Villiers

« Pendant que ce Hollande et ce Valls combattaient le FN, des assassins sanguinaires préparaient leurs attentats ! honte honte honte à eux ! » (Twitter, 13/11/2015)
Nicolas Bay

« Je n’ai pas l’habitude de mettre mon pantalon avant mon caleçon. J’appelle l’ensemble des socialistes à se concentrer sur le premier tour. » (Twitter, 12/11/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« Dénoncer et éradiquer toute immigration bactérienne : les hôpitaux font face à la présence alarmante de maladies contagieuses non européennes, liées à l’afflux migratoire. Nous refusons cette mise en danger de la santé de nos compatriotes. » (présentation de son programme pour les régionales, La Voix du Nord, 10/11/2015)
Marine Le Pen

« J’ai été sacrifié, au mépris des valeurs morales, sur l’autel de la pensée unique par la mafia des hétérophobes du FN. » (Twitter, 09/11/2015)
Jean-Marie Le Pen

« Ce sont les réacs qui font le spectacle et le débat d’idées. » (L’Express, 03/11/2015)
Patrick Buisson

« Le CDI tel qu’il est fait, est très inquiétant, très anxiogène. Il faut absolument faire que ce CDI soit beaucoup plus sécurisé. » (France 2, 03/11/2015)
Pierre Gattaz

« Quand il y a trop d’immigrés dans un pays, c’est trop d’immigrés. […] À un moment donné, dans le domaine alimentaire, dans le domaine de la restauration, je trouve que trop de kebabs, c’est trop. » (France 2, 29/10/2015)
Robert Ménard

« S’il n’y a pas de race, il faut donc supprimer les subventions aux associations antiracistes. » (meeting, 29/10/2015)
Nadine Morano

« Dans la magistrature, il y a des gens qui honorent leur fonction. Il y a aussi des pervers et des psychopathes. » (Assemblée nationale, 28/10/2015)
Henri Guaino

« Moi je suis fier de la colonisation française et j’en ai marre de la culpabilisation. » (RMC, 28/10/2015)
Philippe de Villiers

« Marine Le Pen dit, mais moi je fais. » (RTL, 26/10/2015)
Xavier Bertrand

« N’allez pas raconter que je suis prétentieux, comme on le dit souvent. Ce n’est pas vrai. Mais oui, on m’a toujours dit que j’étais exceptionnel. » (Le Parisien, 24/10/2015)
Jacques Attali

« J’ai payé le fait d’être trop brillant. À Paris, je faisais de l’ombre. » (Le Figaro, 22/10/2015)
Jérôme Cahuzac

« Quand on commence à arracher la chemise, après on va casser la gueule, et après avoir cassé la gueule, on enlève et on exécute. » (Canal+, 18/10/2015)
Julien Dray

« Je voudrais leur dire qu’on a reçu un coup de pied au derrière mais que c’est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur. » (meeting, 14/10/2015)
Nicolas Sarkozy

« Quand on refuse de serrer la main, on ne fait pas avancer la France. » (RMC, 15/10/2015)
Manuel Valls

« Le durcissement de la CGT sous influence gauchiste va créer comme toujours un recul historique de ce syndicat. Je prends rendez-vous. » Facebook, 14/10/2015)
Julien Dray

« J’aimerais bien laisser dans l’histoire une trace aussi forte que celle de Mme Thatcher, M. Schröder ou M. Chrétien au Canada. » (LCP, 14/10/2015)
François Fillon

« Je n’ai pas envie d’apprendre à nager dans vingt centimètres d’eau comme Robert Boulin. » (L’Obs, 14/10/2015)
Jérôme Lavrilleux

« Je voudrais réussir à ne pas avoir à être candidat. Et je suis sûr que je vais réussir à ça. » (BFMTV, 11/10/2015)
Jacques Attali

« Je veux faire de la politique différemment : être un président entrepreneur dans une région qui sera pro business. » (Les Échos, 11/10/2015)
Valérie Pécresse

« La Sécurité sociale n’est pas une construction immuable, elle doit évoluer, elle n’est pas un acquis irréversible. » (Twitter, 06/10/2015)
François Hollande

« Eh oh laissez moi kiffer ma life tranquille svp. J’ai voté Nicolas Sarkozy en 2007 et 2012. Et j’espère voter pour lui en 2017. » (Twitter, 01/10/2015)
Éric Besson

« François Hollande veut faire de la France un grand Kosovo islamique, sous clé américaine. » (Valeurs actuelles, 30/09/2015)
Philippe de Villiers

« J’assume qu’il y ait un libéralisme. Le libéralisme est une valeur de gauche. » (Le Monde, 27/09/2015)
Emmanuel Macron

« Si on ne s’émancipe pas par le travail, je ne sais pas par quoi on s’émancipe. » (27/09/2015)
Emmanuel Macron

« Nous sommes un pays judéo-chrétien, le général De Gaulle le disait, de race blanche qui accueille des personnes étrangères. Je n’ai pas envie que la France devienne musulmane. » (France 2, 26/09/2015)
Nadine Morano

« Les propos de la vérité sont souvent tenus par le FN aujourd’hui, rarement par le PS, très rarement par les partis classiques. (…) Les Français se reconnaissent dans le discours de vérité tenu par le FN. » (Canal+, 24/09/2015)
Maïtena Biraben

« Les jeunes générations veulent devenir entrepreneurs, pas fonctionnaires. » (24/09/2015)
Emmanuel Macron

« Macron, comment vous dire ? Ras-le-bol ! Je supporte de moins en moins son arrogance, pour un ancien fonctionnaire certes devenu banquier d’affaires, qui sait sans doute qu’en période de crise on n’a jamais autant besoin de fonctionnaires. » (23/09/2015)
Martine Aubry

« On n’est pas encore à un niveau de remplacement mais ce sentiment d’être envahis est réel, et c’est une révolte. » (BFMTV, 22/09/2015)
Nadine Morano

« On va progressivement entrer dans une zone – on y est déjà d’ailleurs – où la justification d’avoir un emploi à vie garanti sur des missions qui ne le justifient plus sera de moins en moins défendable. » (19/09)
Emmanuel Macron

« J’ai la France en moi. Je n’y peux rien. C’est une passion. Je peux essayer de la domestiquer. Mais le feu incandescent est là. » (Le Parisien, 18/09/2015)
Nicolas Sarkozy

« Macron est le seul ministre de gauche du gouvernement. » (Le Parisien, 16/09/2015)
François Patriat

« Faites perdre Claude Bartolone pour que l’Ile-de-France ne s’appelle pas l’Ile-de-Syrie ou l’Ile-de-Libye ! » (15/092015)
Marine Le Pen

[Éric Zemmour ministre de la culture de son gouvernement] « C’est une bonne idée ! Je ne suis pas sûre qu’il accepte, mais c’est un type très cultivé et très courageux. Le jour où j’arriverai au pouvoir les gens seront surpris par la qualité de ceux qui m’entoureront. » (L’Opinion, 14/09/2015)
Marine Le Pen

« J’ai été ravie de voir une loi Macron 1. J’espère qu’il y aura Macron 2, Macron 3... » (France 2, 13/09/2015)
Christine Lagarde

« Je m’étais occupé de la Libye. Il fallait donc qu’ils la laissent tomber. » (12/09/2015)
Nicolas Sarkozy

« Les Allemands nous ont pris nos Juifs, ils nous rendent des Arabes. » (11/09/2015)
Patrick Devedjian

« Prétendre que Hollande a trahi, qu’il a viré à droite, c’est tomber dans le piège de la niaiserie gauchiste. » (Le Figaro, 10/09/2015)
Luc Ferry

« À un moment [à l’université d’été d’EELV], je me suis cru plutôt à l’université d’été d’Attac sponsorisée par Mediapart qu’à une université écologique. » (iTélé, 08/09/2015)
Jean-Vincent Placé

« Ce n’est pas raisonnable de partir de Turquie avec deux enfants en bas âge sur une mer agitée dans un frêle esquife. » (Twitter, 04/09/2015)
Arno Klarsfeld

« Ceux qui s’introduisent sur l’Eurotunnel ou dans les camions en détruisant des bâches, donc en commettant des délits, doivent faire l’objet d’une obligation de quitter le territoire français. » (Twitter, 01/09/2015)
Xavier Bertrand

« Nous sommes la contre-génération 68, nous voulons des maîtres, nous voulons un dieu ! » (30/08/2015)
Marion Maréchal-Le Pen

« Les hésitations ne mènent nulle part dans un monde d’incertitude. » (30/08/2015)
Manuel Valls

« Je compte sur vous pour engager plus d’apprentis. C’est désormais gratuit quand ils sont mineurs. » (Université d’été du Medef, 79/08/2015)
Emmanuel Macron

« J’espère que Manuel Valls et son gouvernement auront le courage de faire les réformes sur le Code du travail qui est le fléau numéro un des patrons français. » (Europe 1, 25/08/2015)
Pierre Gattaz

« Il faut que les individus fichés soient incarcérés avant de passer à l’acte. » (RMC, 25/08/2015)
Éric Ciotti

« Je me souviens un jour j’ai été contrôlé dans le RER. Il y a tout un tas de gens qui escaladaient les portiques, etc. J’étais le seul en costume-cravate, j’ai été le seul à être contrôlé. C’était aussi discriminatoire. » (BFMTV, 25/08/2015)
Claude Guéant

« Je préfère qu’on discrimine pour être efficace plutôt que rester spectateurs. » (Europe 1, 24/08/2015)
Alain Vidalies

« Je ne suis pas indifférent. J’aime qu’on m’aime et je souffre quand on me déteste. » (Le JDD, 23/08/2015)
Alain Juppé

[les forces de gauche et les écologistes pour les régionales] « On les rappelle à l’ordre, on les siffle. » (JDD, 27/07/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« Même si on est clochard, on peut arriver à mettre de côté 1.500 euros ! On a le droit de rêver nom de Dieu ! » (BFMTV, 27/07/2015)
Jacques Séguéla

« Nous formulons des propositions qui vont dans le sens de l’atténuation de l’attractivité de notre modèle social. » (Twitter, 22/07/2015)
Éric Ciotti

« Oui, j’ai déjà trait une vache. » (Sud Radio, 23/07/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

[à propos de Nicolas Sarkozy] « Les hommes peuvent changer, et les poules avoir des dents… » (JDD, 19/07/2015)
François Bayrou

[à propos de Nicolas Sarkozy] « Les hommes peuvent changer, et les poules avoir des dents… » (JDD, 19/07/2015)
François Bayrou

« On peut toujours débattre [de la dépénalisation du cannabis], mais pour ce qui concerne le gouvernement, le débat est clos. » (France Inter, 13/07/2015)
Manuel Valls

« Il ne faut pas qu’on soit dans un système où c’est celui qui gueule le plus fort qui a gain de cause sur tout. Faut pas que la Grèce devienne la CGT de l’Europe. » (France Info, 10/07/2015)
Nathalie Kosciusko-Morizet

« Quand je reviendrai sur la scène publique, ça sera pour raconter aux Français non pas ce que je suis mais surtout dans quel cheminement intellectuel je suis. » (Le Figaro, 09/07/2015)
Jean-François Copé

« Il faut essayer de dire la vérité aux gens qui nous écoutent sans leur mentir. » (TF1, 08/07/2015)
Nicolas Sarkozy

« Il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent. Dans la politique française, cet absent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n’a pas voulu la mort. » (Le Point, 08/07/2015)
Emmanuel Macron

« Tsipras met en garde contre Le Pen et l’extrême-droite ? C’est lui qui les fait monter ! Et c’est là que sont ses plus sûrs alliés ! Gonflé... » (Twitter, 07/07/2015)
Bernard Henry-Lévy

« Le gouvernement Tsipras, c’est comme si en ce moment vous aviez un gouvernement composé de Mélenchon et Le Pen. » (France Inter, 07/07/2015)
Pierre Lellouche

« Le FN est un Syriza à la française, c’est le repli sur soi. » (La Provence, 06/07/2015)
Emmanuel Macron

« Il faut que la Grèce abandonne sa souveraineté fiscale aux mains de l’UE. » (BFMTV, 02/07/2015)
Alain Minc

« Hollande a toujours préféré la fessée à l’engueulade et n’a jamais profité des occasions qui se sont présentées pour tenter de poser un nouveau cadre européen. » (Libération, 29/06/2015)
Yannick Jadot

« Nous ne pouvons pas perdre cette guerre parce que c’est au fond une guerre de civilisation. C’est notre société, notre civilisation, nos valeurs que nous défendons. » (Europe 1, 28/06/2015)
Manuel Valls

[à propos de la loi sur le renseignement] « Je me suis inspiré de Gandhi, qui affirmait que son exigence pour la vérité lui avait enseigné la beauté du compromis » (France Info, 26/06/2015)
Jean-Jacques Urvoas

« Les Français se moquent de savoir si je suis socialiste de gauche, de droite ou social-libéral. » (iTélé, 26/06/2015)
Emmanuel Macron

« Si la France se respectait elle ferait détruire la partie de l’ambassade des États-Unis où a lieu les écoutes. » (Twitter, 24/06/2015)
Yves Pozzo di Borgo

« [La République] est un régime politique, et il y a des monarchies qui sont plus démocratiques que certaines républiques. Je ne comprends pas cette obsession pour la République. Pour moi, la République ne prime pas sur la France. » (Charles, 22/06/2015)
Marion Maréchal-Le Pen

« Haine du travail, ignorance totale de l’entreprise et culte de l’indolence : les 32h par semaine de Taubira sont une folie ! » (Twitter, 10/06/2015)
Stéphane Ravier

« Ils ont considéré que la solution au problème d’immigration c’était pas de réduire, c’était de répartir. Dans une maison, il y a une canalisation qui explose, elle se déverse dans la cuisine. Le réparateur arrive et dit, j’ai une solution : on va garder la moitié pour la cuisine, mettre un quart dans le salon, un quart dans la chambre des parents et si ça ne suffit pas il reste la chambre des enfants. » (18/06/2015)
Nicolas Sarkozy

« L’immigration est aussi une immigration religieuse (…) Il y a des gens qui ont d’autres religions que la religion catholique ou la religion juive. C’est une immigration qui vient d’autres pays donc qui pose des problèmes d’intégration. » (16/06/2015)
Éric Woerth

« Je dis qu’il faut parler aux grandes entreprises et qu’il faut arrêter de tenir des discours néo-marxistes anti grand-capital. » (Sud Radio 14/06/2015)
Jean-Vincent Placé

« Nathalie Kosciusko-Morizet et Chantal Jouanno sont critiquées dans leur propre camp justement à cause de leur indépendance d’esprit sur les questions écologiques. Ça peut être des alliées alors ne nous fâchons avec personne. » (Sud Radio, 14/06/2015)
Jean-Vincent Placé

« Pour gagner il faut se salir les mains. Et je veux gagner. Il faut dire aux gens ce qu’ils veulent entendre. » (Challenges, 14/06/2015)
Nicolas Sarkozy

« Si [Dominique Strauss-Kahn] souhaite entreprendre un nouveau combat politique, il sera le bienvenu. » (BFMTV, 12/06/2015)
Jack Lang

« Il faut arrêter de philosopher sur les sujets économiques. » (Le Point, 11/06/2015)
Pierre Gattaz

« Manuel Valls a eu raison d’aller à Berlin. C’est l’attitude d’un père premier ministre. » (RTL, 10/06/2015)
Claude Bartolone

« Personne n’imagine qu’il y ait un nouveau Sangatte dans Paris. À moins que Mme Duflot, qui est députée de Paris, ne propose tout simplement que dans sa circonscription, on regroupe tous les immigrants qui sont aujourd’hui dans les rues. » (Europe 1, 10/06/2015)
Jean-Marie Le Guen

« L’absurde conformisme bruxellois [du gouvernement] est devenu une gigantesque fabrique à suffrages du Front national. » (07/06/2015)
Arnaud Montebourg et Mathieu Pigasse

« Il faut que les demandes d’asile soient traitées dans les pays sources, lorsqu’ils arrivent en Europe c’est trop tard. » (Twitter, 01/06/2015)
Éric Ciotti

« [Le film La Loi du marché] ne décrit pas une réalité sociale, c’est un film d’horreur. » (Europe 1, 01/06/2015)
Laurence Parisot

« La laïcité c’est d’assumer les racines chrétiennes de notre histoire. » (31/05/2015)
Laurent Wauquiez

« La France, c’est Clovis, Jeanne d’Arc, c’est Louis XIV, c’est Bonaparte, c’est Clemenceau, c’est Charles de Gaulle. La France, c’est Nicolas Sarkozy ! » (30/05/2015)
Guillaume Peltier

« Nous serons les Républicains avec toutes celles et tous ceux pour lesquels l’héritage de la civilisation chrétienne n’est pas une option ! » (30/05/2015)
Nicolas Sarkozy

« Notre défi est maintenant de se réapproprier le terrain. Partout. À tous les échelons, pour ne pas être à la merci en France d’un mouvement comme Podemos. » (L’Opinion, 27/05/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« Compte pénibilité : simplifier sans reculer, c’est avancer ! » (Twitter, 26/05/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« Il reste encore deux ans pour que les Français prennent conscience que François Hollande est un grand président. » (Le Monde, 26/05/2015)
François Rebsamen

« Aujourd’hui la contestation de François Hollande au sein du PS est résiduelle. » (Twitter, 22/05/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« Il n’y a pas besoin de voter pour des motions dites frondeuses pour que le centre du parti socialiste soit clairement à gauche. » (France Info, 21/05/2015)
Bruno Le Roux

« Il y a aussi le défi de la mondialisation, parce que le monde n’est pas facile, et parfois, il n’est pas gentil. » (19/05/2015)
François Hollande

(à propos de la relaxe des policiers pour la mort de Zyed et Bouna) « Ce verdict prouve que la racaille avait bien mis la banlieue à feu et à sang par plaisir et non à cause d’une bavure policière. » (Twitter, 18/05/2015)
Marion Maréchal-Le Pen

« Les réformes fiscales, (…) ça ne se fait pas comme ça, un grand boum badaboum. Quand c’est boom, bah tout explose. » (BFM TV, 17/05/2015
Michel Sapin

« À partir du moment où on commence à faire des réformes, il y a une levée de boucliers. » (RadioJ, 17/05/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

(maire UMP de Venelle) « Il faut interdire l’islam en France, mais aussi déclencher un plan Marshall pour permettre à ceux qui veulent pratiquer la religion musulmane de le faire dans leurs pays d’origine. » (Le Monde, 14/05/2015)
Robert Chardon

« Je propose de faire payer aux prisonniers les frais d’incarcération. Pourquoi les délinquants ne paieraient pas ? » (Twitter, 11/05/2015)
Éric Ciotti

(au cours du nettoyage d’un ancien campement de roms) « Il faut une femme pour faire le ménage ! » (iTélé, 12/05/2015)
Valérie Pécresse

« J’en tire une leçon [de la victoire de David Cameron], c’est que quand on a le courage de réformer, ça peut payer au niveau de l’opinion publique : c’est exactement ce qui se passe et va se passer dans notre pays. » (LCI, 08/05/2015)
Bruno Le Roux

« Nous garantissons dans la loi au citoyen que, s’il pense être surveillé, il peut saisir le Conseil d’Etat. » (Twitter, 07/05/2015)
Christiane Taubira

« François Hollande est un bouclier pour les Français et Manuel Valls est un glaive dans les réformes. » (06/05/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« On s’apercevra à la fin du quinquennat que c’est un homme [François Hollande] qui a protégé les Français, y compris d’eux-mêmes. » (06/05/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« En ce domaine [du renseignement] les États-Unis font figure d’exemple ! » (Le Monde, 06/05/2015)
Jean-Jacques Urvoas

« Les choix faits depuis trois ans, ce sont des choix d’une politique de gauche, qui doivent être revendiqués comme tels. » (Twitter, 05/05/2015)
Stéphane Le Foll

(à propos des accusations de viol d’enfants par des militaires français en Centrafrique) « Le fait de se trouver au contact des populations malheureuses, abandonnées peut favoriser les comportements de ce type. (…) Laissons l’armée française au-dessus de tout cela parce qu’elle rend beaucoup de services. » (Europe 1, 03/05/2015)
Jean-Pierre Chevènement

« La fête du travail : un héritage de Vichy... qui ne dérange personne ! Jour férié pour les donneurs de leçon de morale... » (Twitter, 01/05/2015)
Lionnel Luca

« Aucune tache ne doit écorner leur uniforme. » (30/04/015)
François Hollande

« Il faut faire attention aux effets pervers de la solidarité. » (Le Canard enchaîné, 29/04/2015)
Bernard Cazeneuve

« Si on me dit toujours non à chacune de mes propositions il ne faudra pas s’étonner que chaque mois le chômage augmente. » (27/04/2015)
Pierre Gattaz

« L’Europe doit aussi envoyer un message très ferme aux migrants, ils doivent systématiquement être renvoyés dans leur pays. » (Twitter, 23/04/2015)
Éric Ciotti

« Pour endiguer le FN, il faut montrer que la barrière est infranchissable en refusant toute alliance. À partir du moment où la digue est érigée, on peut aller très loin en s’approchant le plus possible de la frontière. » (Le Monde, 22/04/2015)
Éric Woerth

« Il faut sécuriser le licenciement. Si on ne le fait pas, on va continuer de voir notre chômage stagner. » (RTL, 20/04/2015)
Pierre Gattaz

« Les peuples asservis par le communisme soviétique attendent toujours les excuses publiques du PCF. » (Twitter, 20/04/2015)
Christophe Caresche

« Marine Le Pen s’exprime comme un tract du Parti communiste des années 70. Sauf que le PC ne demandait pas qu’on chasse les étrangers et les pauvres. » (Canal+, 19/04/2015)
François Hollande

« Il y a plein de menaces : le terrorisme, l’immigration massive, les guerres, le fondamentalisme religieux. » (Canal+, 19/04/2015)
François Hollande

(à propos des réformes libérales à mener) « [Les dirigeants français] seraient contents que quelqu’un force le Parlement, mais c’est difficile, c’est la démocratie. » (17/04/2015)
Wolfgang Schaüble

« 100% des femmes seraient "harcelées" quotidiennement . Ne pas tout confondre : être sifflée dans la rue est plutôt sympa ! » (Twitter, 16/04/2015)
Sophie de Menton

« CMU : 5 millions de bénéficiaires auj et 6,3% de plus qu’en 2013. Un signe des dérives du tout gratuit pour notre système. » (Twitter, 14/04/2015)
Laurent Wauquiez

« [Hillary Clinton] est une femme qui est très engagée, qui est ouverte sur les questions de société, qui est sensibilisée sur les questions d’écologie. Donc je me sens certaines proximités. » (Europe 1, 13/04/2015)
Nathalie Kosciusko-Morizet

« Je le dis avec gravité, il faudra dans les années qui viennent renoncer à certaines libertés pour sauvegarder la liberté. » (Twitter, 13/04/2015)
Christian Estrosi

« Même si je voulais partir, on me demanderait de rester. Car j’arrive à concilier ce qui paraît inconciliable comme sur la question du nucléaire par exemple. » (Sud Ouest, 07/04/2015)
Ségolène Royal

« Tout ce qui permet de favoriser la création d’emplois, y compris une éventuelle réforme du contrat de travail, doit pouvoir être discuté. » (Assemblée nationale, 01/04/2015)
Stéphane Le Foll

« Je n’ai vu aucun signal [dans les élections] nous disant d’aller plus à gauche. les plus à gauche ont été battus. » (31/03/2015)
Emmanuel Macron

« La gauche s’est bien rassemblée, dans un contexte économique difficile, alors que notre politique n’a pas encore produit tous ses effets. » (29/03/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« Les Français n’en peuvent plus des "I love you" sans preuve d’amour. » (BFMTV, 29/03/2015)
Valérie Pécresse

« Les agriculteurs, les paysans sont aujourd’hui les meilleurs écologistes de notre pays. » (congrès de la FNSEA, 26/03/2015)
Manuel Valls

« Je ne veux pas fanfaronner, mais franchement, j’ai bien fait de revenir. » (Le Point, 26/03/2015)
Nicolas Sarkozy

« À Bordeaux, on sert depuis très longtemps des repas où on peut choisir entre viande ou poisson, viande ou pas viande... Cela n’emmerde personne. » (Sud Ouest, 24/03/2015)
Alain Juppé

« Quand on achète un micro-ondes sur internet on a sept jours pour se rétracter. Mais pour avorter plus besoin. » (Twitter, 19/03/2015)
Marion Maréchal-Le Pen

« Il faut convaincre les femmes de notre peuple de l’absolue nécessité d’assumer leur fonction de reproduction. » (Var-Matin, 18/02/2015)
Jean-Marie Le Pen

(PDG d’Air France) « Qu’est-ce que c’est qu’un enfant ? Est ce qu’il faut les faire travailler, pas travailler ? Pas sûr » (Mediapart, 17/03/2015)
Alexandre de Juniac

« Marine Le Pen a le programme économique de l’extrême gauche. Je n’ai pas envie que mon pays finisse comme la Grèce. » (17/03/2015)
Nicolas Sarkozy

(à propos de Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé) « Cette querelle de famille entre papa et maman est juste nulle. » (RMC, 17/03/2015)
José Bové

« François de Rugy dit que le parti [EELV] est au bord de la mort clinique. Il a en tout cas fini sa boucle post-Cohn-Bendit : c’est un canard sans tête qui a perdu tout son sang. » (Le Monde, 16/03/2015)
Jean-Vincent Placé

« On ne peut pas poser comme point de départ que le contrat de travail est une subordination. » (Sénat, 11/03/2015)
François Rebsamen

« On sent que [Emmanuel Macron] a du bon sens. Il devrait être de droite. » (France 2, 12/03/2015)
David Douillet

« À Paris, aucune menace ne doit jamais nous faire oublier que la porte de l’avenir s’ouvre vers l’extérieur. » (Twitter, 12/03/2015)
Anne Hidalgo

« Les communistes ne fêteront pas leur centenaire. 2015 va être terrible pour le PCF, qui n’aurait jamais dû ouvrir la porte à Mélenchon. » (Paris Match, 12/03/2015)
Jean-Marie Le Guen

« Après une victoire, Attila et les Huns violaient les femmes et brûlaient les récoltes. Moi je n’ai demandé que trois cantons sur six » (Le Monde, 11/03/2015)
Philippe Saurel

« S’il y avait éclatement du Parti socialiste, il n’y aurait plus de gauche, car aujourd’hui nous serions poussière. » (France Inter, 11/03/2015)
Jean-Claude Cambadélis

« Pour ceux [des Arabes israéliens] qui sont contre nous, il n’y a rien à faire. Nous devons prendre une hache et leur couper la tête. » (10/03/2015)
Avigdor Lieberman

(à propos du travail dans la finance) « D’une certaine manière, on est comme une prostituée. Le boulot, c’est de séduire. » (Wall Street Journal, 09/03/2015)
Emmanuel Macron

« Ce n’est pas faire injure à cette équipe [autour de François Hollande] que de souligner son absence de consistance politique. C’est même précisément pour cette raison qu’elle a été choisie ou promue. » (Le Parisien, 09/03/2015)
Aquilino Morelle

« La situation politique va se durcir dans les deux ans. Marine Le Pen, qui se "thatchérise", m’angoisse. En plus, pour les pédés, c’est Dalida. Elle a l’air sympa, elle rigole. Paroles ... paroles ... Il ne faut surtout pas lui faire confiance. » (Le Point, 06/03/2015)
Frédéric Mitterrand

« Voter pour le FN au premier tout, c’est faire gagner la gauche au second. C’est le FNPS ! » (Le Figaro, 02/03/2015)
Nicolas Sarkozy

« Ce que je dis à mes homologues est ceci : si vous pensez que vous avez intérêt à abattre des gouvernements progressistes comme le nôtre, quelques jours seulement après notre élection, alors attendez-vous au pire. » (Charlie Hebdo, 25/02/2015)
Yanis Varoufakis

« On peut appeler ça du pragmatisme. C’est un peu l’air du temps, il n’y aurait plus de solutions de gauche ou de droite mais des réponses efficaces ou inefficaces. Si c’est le cas, j’invite les partisans du pragmatisme à créer le parti pragmatique. Ce parti devrait selon leur raisonnement gagner toutes les élections. » (Mediapart, 25/02/2015)
Benoît Hamon

« L’extrême droite et l’extrême gauche, c’est la même chose. » (Europe 1, 19/02/2015)
Nicolas Sarkozy

« Lorsque j’étais président, pas un jour dans le pays il n’y a eu de la brutalité de la part des forces de l’ordre. » (Europe 1, 19/02/2015)
Nicolas Sarkozy

« Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord. » (BFMTV, 18/02/2015)
Emmanuel Macron

« Valls fait une politique très différente de celle qu’Hollande avait promise. Pas étonnant que leur "majorité" soit déboussolée. » (Twitter, 18/02/2015)
Alain Juppé

« La réforme, on ne la joue pas aux dés : on la fait passer. » (Twitter, 17/02/2015)
Emmanuel Macron

« Le PS n’apporte plus rien, et il aggrave les problèmes. Tout ce qui est fait depuis deux ans, ou presque tout, est dramatique. Je suis allé quinze fois à l’Élysée, et quinze fois à Matignon, et c’est juste honteux… Ils le savent que ça ne peut pas marcher ! » (Mediapart, 13/02)
Pierre Larrouturou

« Il y a plus d’écologistes en dehors d’EELV que dans le parti. » (Le Monde, 13/02/2015)
Dominique Voynet

(à propos de la Grèce) « S’il n’y avait pas de changement lié à une alternance, pourquoi les électeurs continueraient-ils à voter ? » (12/02/2015)
François Hollande

(à propos du Monde et des SwissLeaks) « Ce n’est pas pour ça que je leur ai permis d’acquérir leur indépendance. Je ne veux pas comparer ce qui se passe à des époques passées mais quand même, la délation, c’est la délation. » (RTL, 09/02/2015)
Pierre Bergé

« Cette élection partielle dans le Doubs le dit crûment : entretenir le fantasme d’un "Syriza français", en voulant affaiblir le Parti socialiste, ne provoquerait rien d’autre que la bérézina de la gauche française. » (communiqué, 08/02/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« J’ai été un peu estanté (sic) de voir sur BFM l’enterrement de monsieur Charb au son de l’Internationale, le poing levé. Est-ce que vous imaginez l’inverse ? À la télévision, un enterrement avec des chants nazis, des drapeaux nazis, des anciens nazis ? » (01/02/2015)
Louis Aliot

« Piketty content de son statut d’universitaire. Trois heures par semaine, quatre mois de vacances, il peut écrire des livres payés par l’État. » (Twitter, 08/02/2015)
Yves Pozzo di Borgo

« Je ne fais pas une Europe de gauche. Si je faisais une Europe de gauche, ce serait une petite Europe en ce moment. » (conférence, 05/02/2015)
François Hollande

« Une femme voilée avec une valise, c’est un danger potentiel. » (BFMTV, 04/02/2015)
Nadine Morano

« On ne peut pas continuer à pressurer des pays en pleine dépression. À un moment, il faut qu’il y ait une stratégie de croissance afin de leur permettre de payer leurs dettes, d’éliminer une partie de leurs déficits. » (CNN, 02/02/2015)
Barack Obama

« Je suis pour que DSK sorte de cette histoire [l’affaire du Carlton] et se reconstruise. » (Twitter, 02/02/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« Mes idées ne sont pas celles du PS. Je ne partage pas les idées du FN. Si je devais voter dans le Doubs, je voterais blanc. » (Twitter, 02/02/2015)
Laurent Wauquiez

« Nous n’autorisons plus la Troïka à discuter de notre philosophie politique. » (01/02/2015)
Yanis Varoufakis

« Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. » (Le Figaro, 29/01/2015)
Jean-Claude Juncker

« Je dis au gouvernement : attention de ne pas réveiller la colère du peuple niçois ! » (Twitter, 29/01/2015)
Christian Estrosi

(rapporteur PS de la loi Macron) « C’est sans doute la loi la plus à gauche du quinquennat. On la taxe de libérale mais la gauche a oublié que les idées libérales, du siècle des Lumières, sont des idées de progrès. » (Challenges, 26/01/2015)
Richard Ferrand

« Jean-Luc Mélenchon, c’est Alexis Tsipras il y a six ans. Tsipras a été capable de sortir de son message initial […] Aujourd’hui, il se situerait plutôt entre François Hollande, Cécile Duflot et moi-même. » (France Bleu, 26/01/2015)
Jean-Vincent Placé

« Si c’est pour sauver la France et si c’est sur un programme intelligent de création de richesses, pourquoi pas [passer un accord avec le Front de gauche] ?  » (RMC, 26/01/2015)
Nicolas Dupont-Aignan

« Le PASOK fait mieux que les 3% qu’on lui promettait. C’est toute la gauche qui progresse. » (Le Parisien, 26/01/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« La victoire d’un parti de gauche est toujours une bonne nouvelle pour le Parti socialiste. » (Twitter, 25/01/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« Je sais une chose : il n’y aura pas d’alternative à gauche (en France), la gauche c’est celle qui gouverne aujourd’hui et qui respecte les grands enjeux de la République et qui est fidèle aux engagements pris par le président de la République. » (Radio J, 25/01/2015)
Stéphane le Foll

«  [Le roi Abdallah], d’une façon très discrète, était un grand défenseur des femmes. » (Reuters, 23/01/2015)
Christine Lagarde

« Je veux la mise en place d’une rétention de sureté pour les terroristes qui les maintient en prison jusqu’à la déradicalisation complète. » (Twitter, 21/01/2015)
Christian Estrosi

« Il y a une classe politico-sociale à la gauche de la gauche qui est un peu à côté de la réalité politique et sociale de notre pays. (…) Elle peut faire perdre la gauche, et je dirais même plus, à certains endroits, elle peut faire perdre la République. » (LCP, 21/01/2015)
Jean-Marie Le Guen

« Cécile Duflot, ce n’est pas les Verts. Cécile Duflot est sur une trajectoire politique (...) Elle est dans une espèce de voie de radicalisation. » (LCP, 21/01/2015)
Jean-Marie Le Guen

« Le monde musulman qui manifeste contre la France, brûle notre drapeau et nos compatriotes expatriés en danger... Merci Charlie ! » (Twitter, 19/01/2015)
Lionnel Luca

« Nous pouvons déroger à certaines dispositions de la convention des droits de l’homme pour notre sécurité. » (RTL, 19/01/2015)
Valérie Pécresse

« Dire que les socialistes seraient des grands naïfs peu en capacité d’être sécuritaires, c’est faux, c’est totalement faux ! » (Europe 1, 18/01/2015)
Jean-Christophe Cambadélis

« Il faut pouvoir supprimer les allocations familiales aux parents des élèves qui n’ont pas respecté la minute de silence. » (Twitter, 15/01/2015)
Éric Ciotti

« La police, ça ne suffit pas ? Alors il faut envoyer les forces militaires ! » (i>télé, 15/01/2015)
Xavier Bertrand

« Ce qui est en jeu c’est la défense d’une civilisation, d’un héritage, de valeurs. (…) À circonstances exceptionnelles, il faut une loi exceptionnelle. » (Assemblée nationale, 13/01/2015)
Christian Jacob

« Le 25 janvier, les Grecs ont le choix entre Alexis Tsipras et Angela Merkel. » (12/01/2015)
Jorge Iglesias

« Je voudrais qu’on ne vote pas Le Pen après. Sinon, ils seraient morts pour rien. » (Les Inrocks, 11/01/2015)
Elsa Wolinski

« Il y a des libertés qui peuvent être facilement abandonnées. » (France 2, 12/01/2015)
Claude Guéant

« Il faut certainement accepter certains sacrifices [de nos libertés] parce que la période est nouvelle. » (BFM TV, 11/01/2015)
Ruth Elkrief

« Il faudra bien entendu un Patriot Act à la française. Il faut une réponse ferme et globale. » (Twitter, 11/01/2015)
Valérie Pécresse

« Ce n’est pas la peine de mort ni la haine, Marine Le Pen, mais la justice qui rend un peuple fort et libre. C’est la France qui nous l’a appris. » (Twitter, 08/01/2015)
Pablo Iglesias

« Je veux offrir aux Français un référendum sur la peine de mort. À titre personnel, je pense que cette possibilité doit exister. » (Twitter, 07/01/2015)
Marine Le Pen

« Je ne suis pas Charlie du tout, je suis Charlie Martel si vous voyez ce que je veux dire. » (Huffington Post, 09/01/2015)
Jean-Marie Le Pen

« Les jeunes français doivent avoir envie de devenir milliardaires » (Les Échos, 07/12/2015)
Emmanuel Macron

« Rien n’est possible sans le rassemblement de chacun. » (vœux pour 2015)
Nicolas Sarkozy

« Je ne me demande pas chaque matin si ma politique est socialiste mais si elle est efficace. » (El Mundo, 29/12/2014)
Manuel Valls

« Je refuse d’utiliser le terme "SNCF" à partir du 01/01. Et parlerai même avec fierté de la Société Nationale des Chemins de Fer Français ! » (Twitter, 26/12/2014)
Florian Philippot

« L’austérité est une politique sans espoir, ce n’est pas une politique libérale. » (Atlantico, 14/12/2014)
Alain Madelin

« Si l’écologie politique devient l’écologie gauchiste, ça n’a plus d’intérêt. Aujourd’hui, on est devenus le parti des Roms et de la Palestine. On finit par se poser la question de son existence et de son utilité . » (Le Monde, 18/12/2014)
Jean-Vincent Placé

« J’en ai assez d’une gauche qui ne sait plus être la gauche des libertés. (…) J’en ai assez de cette gauche des interdits, des envieux. Quand je vois passer quelqu’un avec une belle voiture, mon objectif ce n’est pas de lui prendre cette belle voiture, mon objectif c’est de permettre à tout le monde d’avoir une belle voiture. » (i>Télé , 14/12/2014)
Julien Dray

« Nous sommes gouvernés en permanence par des hommes fatigués. C’est dangereux et stupide. » (Canal+, 15/12/2014)
Michel Rocard

« Le foie gras c’est la torture des oies, les oies ont sauvé Rome en 390 av JC et elles peuvent voler a plus de 8.000m d’altitude... » (Twitter, 12/12/2014)
Arno Klarsfeld

« De toute façon on est condamné à faire une alliance UMP/PS si on veut réformer le pays et si on veut battre Marine Le Pen. On a besoin de ça, mais il y a d’énormes résistances dans les partis. » (L’Opinion, 10/12/2014)
Bernard Kouchner

« Le travail du dimanche c’est plus de liberté et la liberté c’est une valeur de gauche. » (RTL, 11/12/2014)
Emmanuel Macron

« La France va très bien, les Français sont bloqués par des obstacles qui les empêchent d’avancer. » (France Inter, 12/12/2014)
Jacques Attali

« Il y a beaucoup de Français et de Français qui aimeraient travailler le dimanche pour précisément pouvoir se payer le cinéma. » (RTL, 11/12/2014)
Emmanuel Macron

« Évidemment, [Laurent Wauquiez] sera parfait. Un secrétaire général de parti n’est pas fait pour être aimé, et comme tout le monde le hait, il ne pourra pas durablement comploter contre moi.  » (rapporté par le Canard enchaîné, 10/12/2014)
Nicolas Sarkozy

« Il n’y a aucun cap, aucun sens donné à ce que nous faisons. (…) Le PS, c’est la SFIO de la fin des années 50. Le plus grave, c’est que la gauche aussi est en train de mourir. » (Mediapart, 08/12/2014)
Olivier Girardin

« Le miracle de Noël s’est produit. J’ai réconcilié la droite et la gauche, ils sont contre l’interdiction des crèches dans les lieux publics. (…) Cette année, la Sainte Vierge et Jésus ne seront pas jetés dehors comme il y a 2.000 ans. Ils resteront bien au chaud dans notre mairie. » (conférence de presse, 08/12/2014)
Robert Ménard

« Celui qui n’accepte pas la rupture avec le désordre écologique, avec les ravages de la société capitaliste sur la nature, celui-là je le dis, il ne peut pas être adhérent du Parti socialiste. » (États généraux du PS, 07/12/2014)
Jean-Christophe Cambadélis

« Il [François Fillon au JT de TF1] avait bien fait sa raie, il a pris sa voix de Roger Gicquel… Le problème, c’est qu’il a été pris les mains dans le pot de confiture, et qu’il y en avait plein le plateau ! » (Marianne, 04/12/2014)
Jérôme Lavrilleux

« Un groupe de travail planchera pour rendre la pénibilité supportable pour les entreprises. » (Radio Classique, 02/12/2014)
Emmanuel Macron

« Je veux réveiller [la région Île-de-France], lui donner des vitamines et du viagra pour sortir de la puissance du politique. » (RTL, 30/11/2014)
Valérie Pécresse

« Marion Maréchal-Le Pen est un nouveau visage, un député qui fait son travail. Elle a trouvé sa place au parlement. » (France Inter, 30/11/2014)
Henri Guaino

« Je ne suis pas marxiste mais Marx n’a pas dit que des conneries. » (débat sur le Grand Paris, 29/11/2014)
Patrick Devedjian

« Je persiste à penser que, même si je suis plutôt de gauche, Sarkozy est le meilleur à droite sur deux sujets qui sont pour moi très importants : le Front national et la politique étrangère. » (Nice-Matin, 29/11/2014)
Bernard-Henri Lévy

(expliquant son opposition à la reconnaissance de l’État palestinien) « Qui décapite les Occidentaux ? C’est ceux qui sont membres du Jihad islamique, donc les partenaires du Hamas. Ce sont les juifs qui décapitent aujourd’hui ? Ce sont les juifs qui ont décapité Hervé Gourdel ? » (France Info, 28/11/2014)
Nadine Morano

« Changer sa vie est un acte profondément révolutionnaire pour celles et ceux qui en font leur choix. J’ai fait ce choix, comme beaucoup de Français. » (limportant.fr, 28/11/2014)
Arnaud Montebourg

« Je ne reconnais plus l’UMP. Je ne resterai pas à n’importe quel prix dans un parti qui est en train de devenir une secte, avec un gourou à sa tête. » (rapporté par Le Canard enchaîné, 26/11/2014)
Alain Juppé

« "Rachida Dati, avec père et mère algérien et marocain, pour parler de la politique pénale, ça avait du sens. » (26/11/2014)
Nicolas Sarkozy

(à propos de la loi sur l’IVG) « Il y a 40 ans je recevais un coup de poignard dans le cœur avec le vote de cette loi ! Il entraîna ma carrière politique ! » (Twitter, 26/11/2014)
Christine Boutin

« En général, les ministres doivent éviter les positions politiques. » (26/11/2014)
Stéphane Le Foll

(à propos de la suppression de l’affichage publicitaire à Grenoble) « Je ne comprends pas qu’un maire digne de ce nom prive les commerçants de ce stimulus indispensable. C’est criminel. Méfions-nous des castrateurs d’imaginaire ! C’est le début de toute dictature. » (micheldestot.fr, 23/11/2014)
Jacques Séguéla

(à propos des djihadistes français) « Je propose qu’on rétablisse à Cayenne un centre de détention qui permette d’isoler ces fous furieux. » (Sud Radio, 20/11/2014)
Nicolas Dupont-Aignan

« Il y a un moment il faut dire "L’ISF c’est dramatique pour le pays, ça détruit de l’emploi, ça détruit de la croissance". Il faut le supprimer, point. » Conférence au ministère de l’Économie et des Finances, 17/11/2014)
Pierre Gattaz

« La grenade offensive, qui vous dit qu’elle a été tirée en direction des manifestants ? » (12/11/2014, France Inter)
Bernard Cazeneuve